Paras de tous les horizons
Bienvenue sur Paras de tous les Horizons...

Si vous êtes membre du forum, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de cocher connexion automatique.

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez sur «Récupérer mon mot de passe » sous les cases de connexion.

Un petit rappel :

Seuls les membres présentés, peuvent envoyer des messages...!
https://paras-pth.forumactif.com/f3-presentez-vous

Bonne visite et surtout bonne participation…
Paras de tous les horizons

forum de discussion sur les parachutistes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le 601e et le 602e G.I.A...Ou les difficiles débuts des para

Aller en bas 
AuteurMessage
Paracolo
Admin
Paracolo

Nombre de messages : 19250
Date d'inscription : 08/03/2009

Le 601e et le 602e G.I.A...Ou les difficiles débuts des para Empty
MessageSujet: Le 601e et le 602e G.I.A...Ou les difficiles débuts des para   Le 601e et le 602e G.I.A...Ou les difficiles débuts des para Icon_minitimeSam 13 Nov 2010 - 4:21

.

Le 601e et le 602e G.I.A...Ou les difficiles débuts des paras français.




Se rendre à Moscou, dans les années Trente, c'est changer de planète. Les trois officiers français qui arrivent au pays de Staline s'apprêtent à découvrir un monde mystérieux. Ce sont autant des explorateurs que des stagiaires.

Pour étudier la technique du parachutisme militaire soviétique, l'état-major a désigné le capitaine Geille, le capitaine Durieux et le commandant Charlet du Rieu. Ce dernier, qui commande le groupe, présente la silhouette classique de l'officier français tel qu'il est incarné par Pierre Fresnay dans La Grande illusion: sourire mondain, fines moustaches, dolman bleu horizon boutonné jusqu'au menton. Ses deux compagnons portent la tenue bleue sombre de l'armée de l'air. Autant Durieux apparaît mince et nerveux, autant Geille, se montre massif et calme. Ses yeux, très clairs, brûlent d'une flamme singulière. C'est un bagarreur et il a gagné au combat une croix de guerre éloquente.

PÉRIODE-CHARNIÈRE DE L'HISTOIRE DE L'EUROPE

La mission arrive en Russie au mois d'avril 1935.
Les trois officiers ont quitté une France qui vient d'être secouée par de rudes convulsions politiques: après les émeutes de février 1934, on semble s'acheminer vers une révolution, de droite ou de gauche. Et l'on est arrivé à une période-charnière de l'histoire de l'Europe. En France, le réarmement de l'Allemagne hitlérienne inquiète mainte­nant tout autant les révolutionnaires, jusqu'alors antimilitaristes, que les nationalistes. Les communistes français ont encore voté le 15 mars 1935, il Y a un mois, contre le service militaire de deux ans. Dans un mois, le 15 mai 1935, Pierre Laval, ministre des Affaires étrangères, reçu à Moscou, lira au micro de la capitale soviétique la fameuse phrase: « M. Staline comprend et approuve pleinement la politique de défense nationale faite par la France pour maintenir sa force au niveau de sa sécurité ». C'est la confirmation du pacte d'assistance mutuelle franco-soviétique signé à Paris le 2 mai, qui avait été préparé par le protocole Laval-Litvinov signé à Genève fin novembre 1934. Dès lors les communistes français deviennent militaristes.

L'armée française commence à croire à une prochaine guerre, et à la craindre difficile. Pour s'y préparer, et dans le cadre du rapprochement franco­soviétique, elle accepte des contacts avec l'Armée rouge. Officiellement Charlet, Durieux et Geille ont été envoyés en U.R.S.S. uniquement « pour étudier le parachutisme sous l'angle du sauvetage individuel des aviateurs en difficulté» ainsi que le précise leur ordre de mission.




Plus sur le forum

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com
 
Le 601e et le 602e G.I.A...Ou les difficiles débuts des para
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras de tous les horizons :: La vitrine du forum. :: La vitrine du forum. :: Les unités...-
Sauter vers: