Paras de tous les horizons
Bienvenue sur Paras de tous les Horizons...

Si vous êtes membre du forum, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de cocher connexion automatique.

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez sur «Récupérer mon mot de passe » sous les cases de connexion.

Un petit rappel :

Seuls les membres présentés, peuvent envoyer des messages...!
https://paras-pth.forumactif.com/f3-presentez-vous

Bonne visite et surtout bonne participation…
Paras de tous les horizons

forum de discussion sur les parachutistes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Algérie, Paris... L’attentat de l’observatoire...

Aller en bas 
AuteurMessage
Paracolo
Admin
Paracolo

Nombre de messages : 19012
Date d'inscription : 08/03/2009

Algérie, Paris... L’attentat de l’observatoire... Empty
MessageSujet: Algérie, Paris... L’attentat de l’observatoire...   Algérie, Paris... L’attentat de l’observatoire... Icon_minitimeMer 9 Sep 2015 - 17:30

.

L’attentat de l’observatoire


Rappelons rapidement a nos jeunes lecteurs ce que fut l’attentat de l’observatoire, puisque le terme revient dans nos conversations.

Dans la nuit du 15 au 16 octobre 1959, François Mitterrand, sénateur, ancien ministre de l’Intérieur et de la Justice sous la quatrième République, porte plainte auprès de la police : il aurait été victime d’un attentat.
Alors, raconte-t-il, qu’il sortait de la brasserie Lipp, boulevard Saint-Germain, vers minuit et demi, et regagnait dans sa voiture, une Peugeot 404 * bleue, son domicile du 4 rue Guynemer, à côté des jardins du Luxembourg, une voiture Renault Dauphine l’aurait suivi.

Inquiet (le climat est aux attentats, en liaison avec la Guerre d’Algérie), il aurait modifié son itinéraire, et, parvenu face au Sénat, aurait tourné à gauche vers le boulevard Saint-Michel, au lieu de tourner à droite vers son domicile. Mais la voiture suspecte l’ayant suivi, il aurait fini par tourner à droite dans la rue Auguste-Comte, puis abandonné son véhicule, et sauté par dessus la haie des jardins de l’Observatoire, juste à temps pour éviter une rafale de mitraillette, sept balles tirées sur sa voiture par ses poursuivants.

Le juge d’instruction Braunschweig ouvre une information « contre X » pour tentative d’assassinat, et confie l’enquête au commissaire Clot, chef de la brigade criminelle de la police judiciaire, qui lance des recherches très actives durant plusieurs jours.
*En fait une 403

Algérie, Paris... L’attentat de l’observatoire... Vehicu10
La 403 avec le marquage des impacts de balles, et une colonne de direction bizarrement tordue pour un véhicule qu’on aurait abandonne, et qui donc roulait lentement.

Six jours plus tard, le 22 octobre 1959,...

La suite ici sur le forum

.

_________________
Si ce que j'ai fait est vain, qu'il me reste au moins de m'être dépassé en le faisant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com
 
Algérie, Paris... L’attentat de l’observatoire...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras de tous les horizons :: La vitrine du forum. :: La vitrine du forum. :: Un peu d'histoire...-
Sauter vers: