Paras de tous les horizons
Bienvenue sur Paras de tous les Horizons...

Si vous êtes membre du forum, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de cocher connexion automatique.

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez sur «Récupérer mon mot de passe » sous les cases de connexion.

Un petit rappel :

Seuls les membres présentés, peuvent envoyer des messages...!
https://paras-pth.forumactif.com/f3-presentez-vous

Bonne visite et surtout bonne participation…
Paras de tous les horizons

forum de discussion sur les parachutistes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reflexions sur l'emploi du parachute à l'aube des années 1920.

Aller en bas 
AuteurMessage
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 17995
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Reflexions sur l'emploi du parachute à l'aube des années 1920.   Dim 25 Aoû 2013 - 10:31

.

Article de Manta210



Je vous propose de lire ce texte tiré de "La technique moderne" d'octobre 1919 à propos de l'utilisation du parachute.


SUR L'EMPLOI DES PARACHUTES A BORD D'AVIONS DE GUERRE
ET D'AVIONS COMMERCIAUX


Par le Capitaine A.VERDURAND,
Ancien élève de l’École Polytechnique,
Inspecteur du Matériel d'Aviation aux Armées.


Les parachutes placés à bord d'unavion peuvent être comparés aux canots de sauvetage placés à bord des navires.Les uns comme les autres ont pour but de permettre aux passagers d'abandonner la nef lorsque celle-ci est menace d'un accident mettant en danger la vie des passagers.Toutefois,il ne faut pas pousser trop loin cette comparaison qui conduirait à des conclusions erronées quant à la necéssité de doter les avions de moyens de sauvetage de cette nature.Cette nécessité,qui était plus impérieuse sur des avions de guerre que sur des navires de guerre,sera beaucoup moins impérieuse sur les avions de commerce que sur les navires de commerce.Nous tenons avant toute chose à démontrer ces deux propositions,parce que nous estimons qu'on ne saurait arguer de l'absence provisoire de parachutes à bord de nos avions pour ralentir le développement de notre aviation commerciale.


Risques communs aux avions de guerre et aux avions commerciaux.Comparaison de ces risques.

Nous insisterons tout d'abord sur ce que les risques en plein vol,c'est-à-dire lorsque l'avion a dépassé l'altitude de 400 à 500m,sont extrêmement faibles,même par très mauvais temps,sur un avion bien étudié,bien construit et bien piloté.Il faut d'abord écarter cette opinion,très répandue avant la guerre,que les remous atmosphériques constituent un grand danger pour l'avion.
Ces remous ne compromettent pas plus son équilibre ou sa solidité que les vagues ne compromettent l'équilibre ou la solidité d'un navire.Il n'en était pas de même avant la guerre parce que certains avions construits à cette époque présentaient encore soit des défauts d'équilibrage,soit des défauts de solidité qui,dans les remous d'une tempête,ont parfois causé leur perte.
Il peut en être encore ainsi pour les premiers exemplaires d'un avion nouveau,alors que ces avions commencent à faire leur preuves.Mais la guerre a permis d'établir des procédés de contrôle d'une efficacité absolue,qui interdisent aux constructeurs de mettre en service des avions défectueux.
Les accidents qui arriveront sans doute encore aux pilotes chargés de faire les essais de contrôle de ces avions ne devraient donc,en bonne logique,causer aucune appréhension au public destiné à utiliser ces avions seulement après qu'ils auront été mis au point.

Si la rupture de l'avion en l'air,son incendie,ou son déséquilibrage ne sont pas plus à redouter que la rupture d'un navire,son incendie ou son chavirement,il reste la panne de moteur qui oblige son pilote à atterrir à proximité de l'endroit où elle se produit.
Cette panne,déjà très rare en temps de guerre avec les bons moteurs,sera plus rare encore en temps de paix, parce que...


Lire la suite...


.

_________________
Si ce que j'ai fait est vain, qu'il me reste au moins de m'être dépassé en le faisant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com
 
Reflexions sur l'emploi du parachute à l'aube des années 1920.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras de tous les horizons :: La vitrine du forum. :: La vitrine du forum. :: Un peu d'histoire...-
Sauter vers: