Paras de tous les horizons
Bienvenue sur Paras de tous les Horizons...

Si vous êtes membre du forum, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de cocher connexion automatique.

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez sur «Récupérer mon mot de passe » sous les cases de connexion.

Un petit rappel :

Seuls les membres présentés, peuvent envoyer des messages...!
https://paras-pth.forumactif.com/f3-presentez-vous

Bonne visite et surtout bonne participation…
Paras de tous les horizons

forum de discussion sur les parachutistes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sussac 2008 ... Le rapport...

Aller en bas 
AuteurMessage
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Sussac 2008 ... Le rapport...   Sam 24 Aoû 2013 - 9:40

.

Malgré mes recherches je n'ai pas retrouvé sur ce forum, ni même sur l'ancien les "rapports" que j'avais demandés après notre premier rassemblement.

Je pense qu'ils ont leur place sur ce forum et pensais, d'ailleurs, les y avoir mis.
J'ai eu la chance de les retrouver sur mon ordinateur et les mets en ligne.

Si toutefois, quelqu'un retrouvait une éventuelle première édition sur ce forum qu'il veuille bien m'en avertir.

***********


A tout seigneur tout honneur ..... Le texte de Boumian...


Sussac en quatres mots et douze phrases….Sussac est passé et reste un souvenir…un souvenir de camaraderie, un souvenir d’amitié, un souvenir de joie..

Camaraderie car nous étions tous sans nous connaître physiquement prêt a accepter l’autre car il était perçu ainsi a travers ses écrits, ses réactions.

D’amitié, car entre nous s’est greffée, au delà de toute considération, une communion que notre passé nous a prédisposé a avoir…une solidarité et un respect l’un de l’autre…l’âge, la fonction, le grade n’avait a Sussac aucun sens…seul étaient présent des amis…
.
Quand a la joie, eh bien elle fut au rendez vous également…de franches et bonnes rigolades et surtout aucunes dissimulation de celle ci…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Brenec, Bradock,Boumian,Marko
Le cadre était absolument adapté a ce type de rencontre….même nos vedettes américaines…Brad (ock) Pit (83) ne faisait qu’un….n’allez rien imaginer…pas eux ..non non non il n’ont aucune affinité avec le maire d’une grande capitale et en plus ils occupaient a lui seul ( deux) un gîte en compagnie de notre inénarrable Brenec qui a du en voir de toutes les couleurs avec ses deux apôtres la…et pourtant je ne les ai pas entendu chanter " nuit câline, nuit de Chine…).

Pour ceusses qui n’était pas au rendez vous des vieux copains sachez que le navire ne risquait pas de couler.. sauf dans les élixirs vineux ou cidriatiques ( c’est nouveau, je viens de l’inventer) et encore nous avions grâce a Marx de quoi nous sustenter …il avait du déménager la moitié de l’Aveyron en victuailles diverses et variées……au point qu’on a vérifié s’il n’y avait pas un avis de famine dans le département.
Le Marko sommeillant d’un œil seulement comme un bon Breton qu’il est nous a gratifié de spécialité locale ( un grand merci a sa maman pour ce délicieux far breton, malgré que cela crée chez moi polémique, étant obligé de frapper mon épouse pour quelle me fasse le même). Je ne dirai pas la fierté de voir que certain jeune de notre France sont encore digne de porter notre uniforme avec honneur…
Lio, notre Lionel . le notre, le seul, l’unique venant de sa Bourgogne profonde, digne représentant des Landes de sa jeunesse était et restera pour toujours un des notre de par son cœur et de par sa conduite digne a plus d’un titre du meilleur d’entre nous…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bradock, Brenec, Marko

Non….Boss....j’ai pas dis digne du chef…qui….mais j’en parlerai en dernier…ca lui fera les pieds…
Brenus, notre Brenus aussi, entier, intègre...droit dans ses bottes comme dans son parler nous aurait manqué s’il n’avait été a l’appel…il se devait et a été la. .quel coup de fourchette et de gosier sec…la terreur des gendarmettes locales…une vient de démissionner de dépit…

Conan….pas barbaresque du tout, était accompagné d’une horde de barbaresques bouteilles acidulées a l’alcool de famille….était pour nous tous comme une mère au foyer..

Que reste t’il de vos amours…ah oui j’allais oublier….the BOSS…faut il en parler…altier, a peine sur de lui…la terreur des Sussacoises, surtout Germaine la boulangère qui a failli s’étouffer en palpant ses miches devant les remarques de sa grandeur le Boss….Michèle , la secrétaire de Mairie…que j’ai eue au phone hier et qui en pamoisont me disais : ah Paracolo, ah Paracolo...ah Paracolo…quand reviens tu Paracolo…bref la municipalité envisage de faire ériger une statue au Boss pour éviter une émigration sauvage de Michelle….et surtout qu’enfin elle retravaille normalement…je ne parlerai pas de l’épicière par pudeur pour les jambons…mais c’est ainsi….il est incorrigible avec les dames…et faut voir avec quel tact, avec quel savoir vivre…un chef quoi…d’ici qu’il en viennes a faire de ces trois jours des commémorations annuelles y a pas pour longtemps…

Je ne dirai rien sur moi n’étant que de passage a Sussac et ensuite mon insignifiance ne mérite pas un détour…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Conan, Bradock, Brenec , Marko

Toujours est il que même les baptêmes a l’église furent sous hautes surveillances ( nous étions au balcon) et je me demande…si même…comme notre venu étant annoncé a grand renfort de publicité par le garde champêtre local et par le bon curé…la moitié de la population n’assistait pas a l’office pour pouvoir dire… " nous y étions "….d’ailleurs le prêtre a cru qu’ un miracle se produisait avec tant de monde a son sermon…qui n’était pas celui du Schmoll.

Notre benjamin fit correctement son office…le Brad fit un coucou a un des baptisé en regardant la jolie maman et après un dernier casse dale…peu arrosé, because la maréchaussée omniprésente…nous avons tiré un trait sur Susselesac…mais sachez, sachez bien tous…que pour moi cela fait parti maintenant de certains de mes meilleurs souvenirs et que je ne demande qu’a recommencer avec les mêmes et bien sur avec tous ceux qui nous rejoindrons..


.

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.


Dernière édition par Paracolo le Dim 1 Déc 2013 - 9:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com En ligne
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Sam 24 Aoû 2013 - 10:13

Reçu en second ....le texte de Conan....


SUSSAC...j’y étai…



Tout a  commencé, par une lecture rapide  sur le site ou je naviguais au grès des messages, et puis je tombais sur un extrait du message de (hi, hi, coin, coin, pointe).et la terreur des Balkans

De fil en aiguille, je me propose de me joindre à votre escapade pour Sussac.

Car derrière un écran je ne savais pas à qui j’avais à faire d’où il vient a quoi il pouvait ressembler.  Puis très franchement j’avais envie de partager l’esprit para, retrouver le goût de la fraternité, cette chaleur que seuls ceux comme nous pouvons comprendre et ressentir.

Donc préparatifs comme au bon vieux temps ressortir nos effets d’anciens paras.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sussac

Apres avoir bourré inutilement la voiture de choses que franchement je n’avais pas besoin.

Me voila parti récupérer la terreur des Balkans  porte de la chapelle et direction Sussac.

Première impression à l’arrivée : un peu de timidité face a nos interlocuteurs. Le vin venant a donné de l’ambiance et puis la bonne surprise de notre Ami Marx sortant de sa cantine deux belles grandes boites du confit de canard.

Spécialité de son pays accompagné de bonnes bouteilles.

Nous voilâmes tous autour d’une grande table ou nos munitions sont prêt à etre tirées. Où le son du canon était  remplacé par celui des bruits des bouchons.

Ripaille,  rigolades accompagné d’un bruit de fond de chant paras, nous voila déjà chauds par la vapeur d’alcool  et le ventre bien tendu merci à notre petit Marx.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Marx... In Action...

Apres une longue soirée, j’ai du demander l’asile polipelechon à notre grand Ami Paracolo qui évidement du accepter a m’ouvrir la porte de sa « casemate »  Ouf ! Il reste une place.

Samedi R.A.S nous finissons par la force des choses à émerger de la  nuit  ou le goût de la ripaille nous reste encore dans la bouche. Donc samedi petit journée autour des tables, discutions sur divers problèmes concernant la modernisation du site avec nos trois responsables et des suggestions propositions afin de le rendre plus attractif.

Dimanche grand jour, on va à la messe, alors la ! Tenue d’apparat, chacun sort de sa housse sa  veste blazer, pantalon gris, béret rouge, pour la plus part entre nous, et un béret vert, pour la légion. Les plaques à vélos, nos pucelles et nous voila partis rendre un hommage à nos anciens et récent tombé pour la France .Nous fûmes accueilli par mis les fidèles dans un  baptême  ou les gents avaient de la sympathie lors de présence .Effectivement cela a fait de l’effet ….

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quoiqu’en dise Brenec...Il brûle...

Nous avons eu droit à la prière du Para de notre jeune prépa (Marco)…

Ensuite une belle photo du groupe carrément sur les marches de l’hôtel en compagnie du prêtre.

Je garde de Sussac un excellent souvenir de fraternité entre générations, une Amitié que j’espère  pour ceux d’où la présence a fais que Sussac a étai une réussite.

.

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com En ligne
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Sam 24 Aoû 2013 - 10:30

.

Le troisième texte reçu est celui de notre ami Lio


‘’ Paras de Tous Horizons ‘’, rarement ce sigle n’a pris autant d’importance, rarement ces quelques lettres ont, pendant ces quarante huit heures passées ensemble à Sussac, été empreintes d’une telle signification.



Pourtant l’accouchement de ce projet ne fut pas des plus simples et les forceps presque nécessaires.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fier «comme un bar tabac», Marko, Boumian, Pit et sentant le sable chaud, Brenus

Nous allions faire connaissance, nous ne serions plus derrière nos claviers, nous allions mettre des noms sur nos ‘’tronches ‘’ et moi, le timide, d’être tout à coup inquiet de ce rassemblement. Comment ne pas décevoir ? Etre tout simplement… soi-même.



Alors, il y eut des moments intenses : des coups de gueule, des sourires complices,

de franches poignées de mains, des larmes et quelques ronflements…..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Et oui, Mesdames Bradpit était avec nous....

Alors, il y eut des débats, des conversations animées, des interrogations et des réponses et pas toujours celles que l’on aurait aimées entendre, mais il y eut débat…

Et de se dire, en fin de compte, il n’est pas si mal ce gars, je l’ai mal jugé.

Toujours se méfier des jugements de valeurs, toujours…



Alors, il y eut quelques échanges privilégiés, ceux que vous espérez, ceux que vous attendez le moins, non prémédités, ceux qui permettent de mieux comprendre et de pardonner…Alors, pour ce samedi soir, merci à toi Bradock…..merci d’être venu à moi…… Alors, pour ce dimanche matin, merci à toi Breneck……. merci à toi Paracolo pour ce manque de pudeur…..merci pour tout ce que je ne veux pas écrire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Brenec, Boumian, qui décidément se glisse sur toutes les photos, Badock et Pit

Puis vint le départ et la promesse que l’année prochaine, nous serons encore plus nombreux…..pour une seconde Campagne et les Anciens de dire ‘’ J’y étais ‘’ mais, ça c’est une autre histoire…..alors, les gars, les copains, les amis je vous dis à l’année prochaine.

.

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com En ligne
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Sam 24 Aoû 2013 - 10:34

.

Arrivé le dernier, certes ( sacré GPS), il ne fut pas le dernier à écrire ….

Je me fais donc un plaisir de vous livrer la prose de notre ami Brennec….

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Arrivé le dernier, il en faut bien un ( !), j’ai constaté, avant de me présenter, que les copains avaient déjà « dégoupillé »…
Accueil chaleureux et fraternel, contact physique spontané confirmant ces Amitiés nées, pour la plupart, sur le Forum.
Victuailles diverses, variées et régionales à foison, chacun apportant sa contribution (pour certains dans des proportions hallucinantes, n’est pas Marx ?) Bref le Commando avait de quoi tenir Sussac pendant un bon bout de temps !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Paracolo, Marx et sa tronçonneuse Brenneck

Quelques moments forts et marquants (en dehors des péripéties paracolonesques, si vous me permettez ce néologisme particulièrement osé !) :

Notre BBQ d’enfer, où la tronçonneuse n’a pas pu s’empêcher de parler, afin que naisse cette braise nécessaire et salutaire à la grillade des divines saucisses de l’Aubrac apportées par notre « romano » de service…

L’anniversaire du Celte, arrosé copieusement de « choux chêne » et agrémenté de chants divers, variés et parachutistes…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Paracolo et marx entament un petit pas de danse, sous l’œil admiratif de Brenus, Pit et Brenus Jr

L’attaque en règle de la boulangère et de ses miches (là, il faut reconnaître que le Boss a fait fort !), les gendarmeuses terrorisées, la Patronne du bistrot ravie… (Tout comme son époux retraité de la…Gendarmerie !)… et la Secrétaire de Mairie « scotchée ».

La messe, qui restera dans nos mémoires !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Brennec en bon ancien, clope au bec, veille à l’ordonnance de la tenue de Pit
Cette dernière incluait deux baptêmes, le Père ravi et en béatitude devant sa nef débordante, les Parents des baptisés confirmant spontanément, lorsque que suis allé les remercier de leur gentillesse, « C’est un honneur pour nous de vous recevoir » !!! Les Familles nous « bombardant » lorsque nous étions devant l’autel…
Qu’il est doux de constater qu’il existe encore une parcelle de Patriotisme... en France profonde.

Chacun l’aura compris, de franches parties de rigolade mais également « du sérieux ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Là entre Paracolo et Marx, ce devait être du sérieux
Enfin, Notre Brad s’est aperçu que, pour qu’un grand du 8 tienne debout, il était nécessaire de disposer d’un Artilleur, qu’il vienne de Metz, Nantes ou Montaigu, et d’un petit du 13 sorti de son trou !!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Notre Brad

Le Lio a finalement compris qu’il faisait partie de la Famille (Enfin !!!) et « n’ôte » petit Marko a fait l’unanimité par sa gentillesse et son d’état d’esprit para…

En fait, que du Bonheur !

Par Saint Michel….

.

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com En ligne
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Sam 24 Aoû 2013 - 10:41

.

Le rapport Bradock


Le jour tant attendu est arrivé, nous sommes le 16-05-08 il est 5 heures du matin et le Pit pointe son nez pile a l’heure prévue du départ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pit et Brad

Le gars Pit et Bradock sont partis pour Sussac
Le matin d'un beau jour de printemps
Ils avaient une allure si fière
Qu'ils partirent comme des hommes en chantant.
T'en fais pas la Marie t'es jolie
T'en fais pas la Marie je reviendrai
Nous aurons du bonheur plein la vie
T'en fais pas la Marie je reviendrai ????


Il y a une heure que nous roulons et je prends le volant en disant à Pit que toutes les deux heures nous nous relayerons.
Bien entendu le Pit trouvant ma conduite superbe je me suis tapé la route jusqu'à Sussac soit 10 heures avec Pit comme co-pilote.
A mi-chemin au loin j’aperçois une couleur bleu (gendarmerie)


je dis a Pit !!! caches-toi avec ta tête de bandit on y a droit !!!
Sitôt dit sitôt fait, les gendarmes se mettent au milieu de la route et nous font signe de nous mettre sur le côté.
Contrôle de vos papiers SVP !!

Un des gendarmes aperçoit nos plaques à vélos sur nos tenues pour la messe à Châteauneuf-la-Forêt et nos bérets rouges.
Il nous demande si nous sommes encore en activité : nous lui répondons avec notre plus grand sérieux :
Pour notre Pays, nos tripes et notre cœur serons toujours en activité !!!
Nous leurs précisons que nous nous rendons a un regroupement de vétérans.

Une jolie gendarmette me demande ce qu’il y a dans la bouteille de 10 litres qui ressemblait à un gros cocktail-molotof bouchonné avec un chiffon et un gros bouchon ;
Nous lui rétorquons de le nitro pour les braves !!!
Le groupe de gendarmes eu un sourire, nous donna un coup de raquette, nous souhaita bonne route et bon regroupement.
Nous reprenons la route vers l’inconnu !!!
Nous arrivons a St-Etienne, je dis a Pit regarde la carte qu’on ne se plante pas !!!

Au bout de 30 minutes ? je réalise que c’est la 3° fois que je passe devant le même rond point.
Je dis à Pit, je vais me fier aux panneaux hi hi hi (p.t…avec pit comme chef de bord nous avons visités St-Etienne.
Suivant les panneaux nous arrivons à Meymac.
Je demande a Pit de regarder sur la carte car il y a deux routes pour rejoindre Eymoutiers,une nationale et une piste à chèvres !!!
Il me dit :
Prends a gauche !!! ce qui je fis malheureusement !!!
En 30 minutes, nous avions parcouru 15 km, une piste a chèvres comme au pays !!!
De plus une trombe d’eau s’abat sur nous, je mets les essuies glace qui balayent par deux fois et sortent du pare-brise pour se bloquer (la voiture à Pit, il a dû la ramener du Tchad).
Après avoir passé la piste africaine, nous arrivons en vue du superbe village de Sussac.


Nous nous dirigeons vers le lac et la dernière hutte où il y avait un regroupement de voitures.
Nous faisons notre entrée parmi tous ces braves
Paracolo, Boumian, Marx, Lio, Marko, Conan, Brenus et Brenus-Junior étaient présents.
A mon plus grand étonnement je n’ai pu mettre aucun nom sur les visages, comme quoi un avatar n’est pas représentatif, je reconnu Boumian à sa voix suite à des appels téléphoniques, par déduction j’ai deviné Paracolo, pour le reste les présentations étaient nécessaires.
Il ne manque que le Brenec et je me diS le GPS va avoir bon dos !!!
Enfin le Brenec arrive.
Je donne l’alerte.

Une bonne tête de normand sympathique ;


le premier mot qu’il dit (putain de GPS, j’ai soif hi hi hi.
Nous passons tous ensembles sur la petite terrasse du bungalow et commençons a festoyer et a taquiner sérieusement la bouteille.
A vitesse grand V l’esprit de famille que nous sommes les paras s’installent et les chants commencent à pleuvoir, nous sommes retournés des années en arrière.


Content de voir trois générations réunies et dans le même esprit de fraternité et camaraderie !!!
Le pinard coule à flot et plus il coule et plus les chants se font entendre surtout venant de la colo hi hi hi
Putain que le Brenus chante faux et toujours un train d’avance sur les paroles, il devait chanter avec le feu au cul hi hi hi
Le Marx lui chante des chants bizarres


dans une drôle de langue hi hi hi
Le Conan qui est de corvée en cuisine nous fait un repas digne des rois avec des spécialités des quatre coins de France.

Je pense à quelques braves que j’aurais aimé rencontrés en me disant qu’ils ont ratés une bonne occasion de se retrouver parmi tous ces fiers à bras tous autant que nous sommes !!!
Au milieu de la nuit, nous prenons possession de notre cahute, le bon Brenec, le Pit et moi-même nous retrouvons dans la même hutte.
Le Pit et le Brenec peurs du brevet colo attendent que la colo s’endorme pour éteindre la lumière hi hi hi

Au petit matin le Brenec nous sort du pajot avec le café et les petit croissants, une vraie mère poule !!!
Nous pointons notre nez dehors et assistons à un défilé aux pas cadencés autour du lac des premiers lève tôt.

La journée se passe dans l’humour et la bonne camaraderie avec barbecue le midi et dîner champêtre le soir en chantant avec un chant inattendu qui sort du cœur et des poumons (JOYEUX ANNIVERSAIRE)

car le grand Brenus fêtait un an de plus. La nuit se termine en chansons.
Dimanche matin, rassemblement du groupe en tenue de parade pour la messe de Châteauneuf-la-Forêt en la mémoire de tous nos anciens tombés pour la France.

Un accueil chaleureux et des villageois fiers de notre présence au sein de leur village.

Une messe remarquable et appréciée par tous suivie comme il se doit d’un apéro au centre du village jeunes moins jeunes et anciens réunis dans une grande fraternité.

Malheureusement tout bonne chose a une fin et l’heure du retour approche.
Je pense qu’à ce moment nous nous sommes tous dit la même chose, trop court et vivement l’année prochaine pour se retrouver plus longuement dans l’ambiance de nos 20 ans.

Notre retour se passe dans la rigolade en nous nous remémorons ce week-end de braves hormis une panne de phares en pleine nuit sur l’autoroute !!!

Pour l'année prochaine prévoir le trajet par la SNCF !!!hi hi hi
Je suis content de cette fraternité qui en est ressortie de ce week-end mémorable, toutes générations confondues.

Et par St-Michel VIVE LES PARAS et au nom de Dieu VIVE LA COLO.

.

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com En ligne
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Sam 24 Aoû 2013 - 10:51

.

En réponse aux élucubrations de Brad, qui aurait cru voir en lui un mauvais navigateur et un co-pilote pas très motivé voici la réponse de Pit
Qui semblerait nous montrer que le trajet s’est déroulé sans incident…A moins qu’il ait voulu jeter un voile pudique….

Enfin écoutons l’ami Pit….

**************************************


Hé bien voila le sac est fait le plein aussi, manque plus que mon pote du 8 bradock qui fini a 19h00.

Donc cette après-midi petite sieste tranquille car ce soir vers 2 ou 3 heures vroum vroum direction sussac..

Sussac ..ça fait une trotte quand même 730KM pour voir qui ?
J'espère du beau monde comme cela fait un moment que je me l'imagine tiens j'ai le ventre qui se noue

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pit, Lio, Bradock de dos, Brenus, Brennec, Paracolo, Brenus Jr,Conan….En plein échange d’idées…

..tiens ça ne met pas arrivé depuis un bon moment ..et les éternels questions ..comment sont-ils ? bon on verra bien là bas de toute façon c'est fait pour ça se connaître espérons seulement qu'il fasse beau et après on avisera..

Bon du coup départ 5h Patrice est fatigué..Et moi qui vers 23h me fait un super café a couper a la hache et bien dur dur le sommeil ..

toute les heures je regarde l'heure et finalement youpi je me lève charge les dernières affaires et direction fréjus...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pit, Lio, Bradock de dos, Brenus caché, Brennec, Paracolo, Conan, Marx, Brenus Jr

Patrice embarqué nous voila sur le chemin des vacances direction Sussac..

Sur le parcours on se raconte notre vie on rigole bien et immanquablement le sujet revient "a ton avis il est comment lui et lui tu le trouve comment" ...et voila la pluie...ça promet ..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pit, Brad,Lio et Conan…En bonne compagnie

bon on arrive ..

voila descends là..stop tourne avant ici et on regarde s'il sont là...ha il y a du monde ..allez go on y va ...salut moi c'est pit salut ...
et voila ça va mieux ..c'est ok manque une ou deux personne mais l' atmosphère est bonne ...ouf…



Tous le monde est bien posé et les discutions vont bon train quand tout a coup surgit d'un vieux gramatophone-laser de la super musique des années five merde c'est pas un séminaire des bee-gees

hihihi bon en fait un super week-end entre ce qui au départ était une réunion de copain et qui c'est transformé en réunion d'ami..

Voila pour mon compte ..allez a l'année prochaine hihihi coin coin point.cong

.

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Sam 24 Aoû 2013 - 11:01

J'avais eu l'occasion de lire sur l'ancien forum le récit de cette rencontre que j'imagine pas triste.

Au fait des nouvelles de Pit??? Le seul avec moi capable de tirer un coup.

Encore que je ne suis pas sur de me souvenir de toutes les manips...
Revenir en haut Aller en bas
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Sam 24 Aoû 2013 - 11:03

.

Le rapport du p'tit jeune Marko


Après sept heures de route, à imaginer à quoi va pouvoir ressembler notre rassemblement, j'arrive dans ce petit pattelin nommé Sussac, qui me rappelle étrangement celui dans lequel j'ai grandi...

Fraîchement débarqué, l'Artilleur du groupe, accompagné du grand Brenus, me souhaitent la bienvenue.

S'inquiétant d'emblée de la cohésion du groupe pour ce week end, Brenus me demande: "T'as pu ramener de Chouchenn, t'en a trouvé?..."
S'en suit un petit tour de table pour les présentations, où je commence à faire connaissance avec mes camarades de chambrée!
Puis vient, doucement mais sûrement, l'heure de l'apéro dînatoire.
On commence donc la dégustation des spécialités liquides et solides de chacun, tout en faisant plus ample connaissance.

La soirée s'écoule paisiblement, ça cause (fort!), ça rigole, ça parlemente, quelques discussions mouvementées, bref, chacun commence à mieux cerner ses nouveaux compagnons!

Perception de ma chambrée, que je vais partager avec Paracolo et Lio.
Puis, débriefing avec Lio et le Boss, où l'on cause de tout et de rien, en attendant que Morphée vienne nous chercher!

Le samedi matin, réveil à l'aube pour moi! Laughing
Je rejoins mes collègues qui sont en pleine discussion forumesque. Le temps pour moi d’atterrir, il est déjà l'heure de manger.

On installe donc le bivouac du midi, où je suis désigné comme cuisto pour ravitailler la troupe. Même topo que la veille: dégustation, discussions etc.
En fin d'après-midi, nous allons faire un état des lieux de la ville voisine, tandis que certains montent la garde au campement!

Deuxième soirée en préparation, qui se passe à l'identique que le première, donc bien! A l'exception que nous fêtons l'anniversaire de Brenus, donc dégustation du carburant que j'ai apporté!

Dimanche matin, petit déjeuner en compagnie du Boss et de Lio.
On se prépare tous pour aller à l'église, pour honorer la mémoire de nos Anciens! Suivi du moment tant attendu pour moi, à savoir la lecture de la prière du Para, devant tout le monde!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Brennec, Brad, Boumian, Marko.

Fier comme un coq, avec mon béret rouge sur le coin du museau, je fais de mon mieux pour ne pas décevoir "mes Anciens" lors de la prière!
Fin de la messe, discussions brèves avec les autochtones qui sont ravis de voir mes camarades, les Anciens, les vrais Paras!

Dernier pot tous ensemble, retour à Sussac pour manger un dernier morceau tous ensemble, et il est déjà temps de se quitter!

Un week end mémorable pour moi, où j'ai fais de sacrées connaissances!
Vivement le prochain!


.

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com En ligne
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Sam 24 Aoû 2013 - 11:07

Citation :
Au fait des nouvelles de Pit??? Le seul avec moi capable de tirer un coup.
Tu oublies que j'ai été un temps artilleur aussi...

Pit, non plus vraiment de nouvelles...Comme beaucoup d'autres, dommage...

Mais bon... Souvent l'hirondelle revient au printemps ... quand elle n'a pas été chassée dans les pays du Magreb

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com En ligne
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Sam 24 Aoû 2013 - 11:12

.

Et mon "rapport" pour terminer



Cela fait maintenant plusieurs heures que je roule....

Le temps s’est mis au beau, le cruise control engagé, le moteur ronronne allègrement, je n’ai plus rien à faire, qu’à tenir le volant et à guetter d’un œil somnolent les éventuels radars mobiles.

Alors je laisse mon esprit vagabonder....Me voilà donc en route pour ce fameux rendez vous de Sussac...
Il avait d’ailleurs failli ne pas se faire.... A la dernière seconde, pour de multiples raisons...
D’ailleurs on me l’avait déconseillé, une fausse bonne idée, m’avait à plusieurs reprises dit un membre, qui lui, bien que prévu s’était décommandé à la dernière seconde pour des raisons conjugales....

Regarde ce qui est arrivé aux autres m’avait-il dit, parlant de membres qui depuis avaient fait scission...

Mais cela ne m’avait pas influencé ...Par contre d’autres colères si....Puis le message de Lio, qui droit dans ses bottes clamait haut et fort « J’y serai même si je dois y être seul, j’y serai quand même » avait tout balayé....

Quoi ? ….   Le seul à ne pas porter notre béret aurait-il une attitude plus para que la nôtre ?... Non, son message avait tout emporté ....

Et me voilà sur la route, en train de foncer vers Sussac....Une « fausse bonne idée » la phrase me trotte tout de même dans la tête. Comment seront-ils, comment vont-ils se comporter ?... Si j’en connais un, physiquement, un autre presqu’aussi, j’ai vu des photos de la plupart...Je les connais par leurs écrits par leurs MP....Mais l’on a parfois des surprises....

Un petit coup d’œil au GPS ça va, il a prévu arrivée midi, mais comme je sais que je roule un peu « au-dessus » j’y serai à l’heure ...
Je me dois d’être là bas le premier...et les premiers ont prévu d’arriver vers midi...

Cela fait maintenant un moment que j’ai quitté l’autoroute....Et toujours pas de panneau Sussac ...Ce n’est pas grave, je suis les petites départementales faisant confiance au GPS tout en pensant à ceux qui devront se servir de la carte...Mais bon ce sont des Paras la topo ils connaissent....

A 8 km du but, je vois enfin le premier panneau routier, quelques minutes encore....Un petit bourg tout petit bien propret, surgit....Une église, un monument aux morts fleuri devant lequel flottent deux petits drapeaux tricolores ...En notre honneur ? Je ne le sais...

Je m’arrête sur la place du village, bien en évidence pour servir de repère à ceux qui ne vont pas tarder....Il est 11h 30... Je suis à l’heure...

Sur la place, un café me sourit, après cette longue route cela me fera du bien...je m’y dirige, hélas il est fermé....Un peu plus loin, j’avise une épicerie, la bonne dame m’indique un autre café un peu plus loin ...Après l’autre monument aux morts !!!

Deux monuments dans le même village, plutôt étonnant ...Des patriotes....
Sur la place, pas mal de curieux aux fenêtres et derrière les rideaux, sans doute la couleur un peu voyante de ma voiture et les plaques un peu exotiques...

Le second café est l’arrière cour d’une station service qui apparemment ne vend plus grand-chose, néanmoins on y sert à boire, quelques clients qui discutent à voix haute ...Et soudain une accorte serveuse qui m’apostrophe : «  Vous faites partie des paras qui viennent aujourd’hui ? » ...
Jugez de ma surprise....Eh oui, ici tout se sait...

Abreuvé, je m’en retourne sur la place, afin de ne pas manquer les membres  qui ne vont maintenant plus tarder, ils doivent même être déjà là, il est 12h 15....

Mais arrivé sur la place, je suis comme Anne je ne vois que la route qui poudroie et l’herbe qui verdoie....Et l’épicière un peu plus haut...

Je m’en vais donc, malgré ma timidité naturelle lier connaissance....Là aussi « vous attendez les parachutistes » tel Debré à Paris en 61, mais elle, ne distribue rien. Elle me vante, par contre, les charmes de la voute romane de l’église, l’étrange particularité de voir un arbre pousser sur le clocher... Le temps ne passe pas vite.... Et je ne vois personne venir....

A ma troisième apparition au café, la patronne qui m’a pris en sympathie ou en pitié m’offre à boire : « C’est mon dernier jour, nous fermons demain, j’ai vendu » me dit-elle joyeusement.
Moi je pense, en contemplant d’un œil distrait, le généreux décolleté largement offert, aux copains, qui vont être bien tristes demain de ne pas avoir de bistrot ouvert dans tout Sussac...

Une sussacoise d’adoption, mais hollandaise de naissance vient me parler...En Flamand....Elle a repéré mes plaques....Nous finissons par parler Bruxellois....Elle loue à l’année le premier bungalow et est aussi au courant de l’arrivée des paras !!!!

Treize heures toujours personne...me serais-je trompé de jour, de Sussac ... ?
Un restaurant ?.... « Mon bon monsieur le seul est sur la place...Et il est fermé ».

Je décide donc de partir en repérage.....Les bungalows c’est vite fait, ils se trouvent à quatre cent mètres. Jolies et spacieuses constructions de bois, ils se fondent dans le décor, et bordent un lac qui miroite au soleil...
Bordés d’une haute pelouse d’un vert luisant, ils me semblent bien accueillants, des parkings pour nos voitures les bordent ...Nous serons bien....

Au passage, j’ai repéré celui de ma néerlandaise, mais l’avenir et les copains ne me permettront pas de pousser mes avantages plus avant...

Châteauneuf la forêt, se trouve à quelques kilomètres, et c’est là que, dans l’église, nous avons rendez vous dimanche. Afin, toujours de tuer utilement le temps, je vais y aller faire un saut...
Là aussi, une petite bourgade proprette où la place du village avec son bistrot est dominée par une majestueuse église.
Oh, bien sûr ce n’est pas Notre Dame...Mais sa situation surélevée fait planer son ombre amicale sur l’alentour...
A son pied, un monument aux morts original....Il avait d’ailleurs été évoqué sur le forum, mais le voir est autre chose...

Une réplique de la statue de la liberté le surmonte. Elle tient dans sa main le fameux flambeau qui éclaire le monde ...Mais là, il éclaire réellement ....La rue.... car la flamme, en verre ici,  fait office de lanterne....

Quatorze heures bientôt... Il est temps de renter....
Sur la placette de Sussac , comme d’habitude j’attends....

Soudain, le ciel se couvre, de grosses gouttes d’eau s’écrasent sur mon pare brise....
Quel est cet orage qui gronde... Est-ce un signe dans le ciel.... ?

Environné de trombes apocalyptiques, je vois soudain surgir un véhicule, je regarde la plaque de cette monture, jaillissante dans les monstrueux jets d’eau... .

30 ...C’est le Gard.... Nîmes ....Les trombes d’eau, la pluie.....C’est Boumian, il est à l’heure, mais il a amené avec lui son climat Nîmois, que je connais bien ....

Tant pis, quelques heures durant j’aurais connu Sussac sous le soleil.....

Cette intro vous aura sans doute semblé longue, les heures passées à attendre là-bas...seul... à moi aussi....

Tout maintenant va s’accélérer, les arrivées vont sans interruption se succéder...
.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Marx se précipite dans les bras de Brenec…. Il a dû voir les bouteilles…
Marx, Jr, Brenus, Brennec, Pit (caché),Paracolo….

Voici le bon Boumian, qui débarque stoïque sous la pluie, c’est vrai qu’il a l’habitude il vient de Nîmes, souriant comme à son habitude....Il est accompagné de Brenus fils ...reposé...
Ses premiers mots ... « Tu as déjà mangé ? », on retrouve bien là une de ses principales préoccupations ...La bouffe, et d’un pas gaillard nous diriger vers l’épicière toute émoustillée d’avoir à faire comme disent les belges à un tel « Gaillard »
Alors que nous sommes entrain de ripailler dans le camping-car avec mini Brenus qui doucement s’éveille, arrive celui qui devait arriver à midi....L’ami Marx....

Bonne gueule de baroudeur, le véhicule chargé jusqu'à la gueule, Ops ....Un mec du trois....
Il me regarde de ses yeux bleus délavés....Je vois jusqu’au fond de son âme....On s’est compris sans parler ....j’ai envie de pleurer......Passons...

L’intendance maintenant, avec Boumian comme chef de bord, nous allons à la rencontre de la charmante Michèle, la secrétaire de mairie à qui mon acolyte, fait une cour effrénée....Du coup, elle accepte de nous louer et faire visiter un local supplémentaire....Un moment je me demande si je ne dois pas les laisser seuls ...Et puis non, il y a encore beaucoup trop de choses à faire ...

Munis des clés, nous allons donc réceptionner et commencer l’installation de notre B.A. d’où nous pourrons rayonner....
Installation  assez rapide puisque l’ami Marx décidément infatigable a déjà débouché quelques bouteilles et déballé des victuailles...
Les autres aussi arrivent ....Dans quel ordre je ne sais plus tant l’on est tiraillé de droite à gauche on a tant à se dire qu’en fait on ne se dit rien ....

Voila Lio, j’ai l’impression de le connaître de toujours, et pourtant je ne l’ai jamais vu ....L’écriture nous livrerait elle plus que les paroles ?...

Brenus, je l’avais jugé bien....Il est mieux.....Conan l’accompagne sa gentillesse et sa serviabilité me feront oublier combien il m’a « couru sur le haricot grimpant » avec ses commandos de chasse en noir ...et ses posts n’importe où...

Une arrivée fracassante Bradock, en calot fantoche de la coloniale, le buste avantageux, droit comme ses écrits.... Comme je le voyais ... Il est accompagné de Pit , ...3/5 lui je le connais....Je ne l’ai jamais vu mais on m’en a tant parlé, comme dit mon beau fils « Haut comme trois b..tes à genoux, il s’attaque aux colosses des troupes de narine»....

Crâne rasé et gueule de.....Bon garçon, voici Marko...Souriant l’archétype du jeune avec une âme saine dans un corps sain comme on en voudrait voir plus souvent....
Il nous étonnera par les capacités culinaires de sa mère (merci Madame) et par le culte qu’il voue à Somnus, ce vieux Dieu romain oublié de tous....

Alors que la fête, humide et arrosée continue, il n’en manque plus qu’un ...Il se fait désirer comme une vieille cocotte, poudrée sur le retour....
...Mais le voici, mon Brenec de l’UNP, sans doute impressionné par cette particule nobiliaire, Marx malgré ses efforts ne pourra plus l’appeler autrement que «  Monsieur »

A partir de maintenant je vais perdre un peu le fil des évènements il n’est plus que chants, discussions, souvenirs... Miraculeusement apparus sur la table ... Est-il déjà si tard ? De nombreuses victuailles apparaissent, dont, je me souviens, d’appétissantes cuisses de canard, amoureusement mijotées par notre cuistot en chef... Qui du coup, puisqu’il sert aussi à boire, devient Conan le barman....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il est important de bien lire l’étiquette Brennec le fait remarquer, tandis que Brenus, n’écoutant que son bon cœur, l’approvisionne en liquide…

Pour certains l’émotion est trop forte....La boite à souvenirs s’est ouverte...pas facile...
Petit à petit faute de combattants le combat s’éteint, je regagne mes pénates avec mes compagnons de chambrée, Lio et Marko...
Dans le calme retrouvé nous nous lançons dans une discussion dans laquelle Lio, veut me prouver que je décris trop bien les tables vertes....
Vers deux heures du matin, il est interrompu dans sa démonstration, par un Conan en petite tenue, qui vient, pour de multiples raisons se réfugier chez nous....
Démonstration qu’il faudra clore vers trois heures pour éviter que Marko, qui a déjà piqué du nez à plusieurs reprises, ne percute définitivement la planète avant même d’être breveté.

Samedi 6 heures, pas un bruit....Je reste encore un peu au lit histoire de ne déranger personne...7 heures douché, rasé, comme il se doit, mais le plus silencieusement possible, je sors ...

Pas de branle bas de combat sous les pins de cette B.A.... Le camp est étrangement silencieux....Seul à l’autre extrémité, Boumian me fait un signe de la main m’invitant à venir le rejoindre, et à partager son café...Ah !!! Le brave homme...
Quelques moments plus tard un fringant Lio nous rejoint.


Petit à petit le camp s’éveille. Brenus avec de tout petits yeux nous sert le café.... Marx revient d’avoir été titiller les forces de l’ordre, que nous croyons avoir repérées... Les mains pleines de croissants....

Lentement la tribu s’est rassemblée il ne reste qu’un absent.....Il est temps de passer aux choses sérieuses : Le forum. ….
Et oui… Aussi.
Nous avons travaillé, simple ce ne fut pas…. Les questions jaillissent de toute part, les discussions générales se terminent en duos, maintes fois il faut rétablir l’ordre....Mais les propositions avancent et des conclusions se dégagent...

Le temps passe vite, Bradock toujours pratique nous rappelle à l’ordre « Barbecue ».... Sans doute, ce cri, a-t-il tiré notre ami Marko des bras de Morphée.... Il est là fringant ....Midi sonne au clocher de Sussac...

Grand déménagement, table, chaises, victuailles, tout prend le chemin du barbecue.... Allumage réussi, le bois est coupé et la jambe de Marx malgré les risques pris, sauvée de la tronçonneuse qui la guettait...

Un bon fumet se dégage et une fois de plus nous passons à table....

Bien sûr la boite à souvenirs s’est à nouveau entr’ouverte...Nous voilà avec nos vieux démons....mais passons...

Après une promenade digestive permettant de contrôler que le bistrot de Sussac est bien fermé, nous prenons la décision d’un raid sur le café de Chateauneuf la forêt....

Seul problème la maréchaussée alentour, nous décidons donc de prendre comme chauffeur, un homme sobre et de bon aloi, Paracolo.... Et nous voilà partis ....Suivis de loin par Conan que je soupçonne me laisser ouvrir la route, nous nous dirigeons vers  un endroit où trouver un gâteau d’anniversaire .....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Brennec….Vante son terroir….
Eh oui notre Brenus national fête ses 41 ans.... Hélas pas plus de tartes aux pommes que de bistrot à Sussac.... Quelques rencontres intéressantes dont une, appétissante, daigne me donner l’adresse d’une pâtisserie. Le temps d’attendre et de retrouver la bande à Conan, nous voici repartis ...

Chemin faisant, nous découvrons unanimement, que la tarte aux pommes est notre préférée, et lors de notre discrète arrivée à la boulangerie c’est bien cela que nous demandons..... Hélas  trois fois hélas  il n’y a pas de tartes au pommes.... Ni au concombre d’ailleurs....
Remise du choc qui lui a créé notre intrusion, et voyant que son gros chien n’impressionnait personne, la charmante pâtissière nous propose de nous faire une tarte pour le lendemain.... Seul problème après réflexion..... Elle n’a pas de pommes....

Et, c’est munis de tartes aux fraises ; que nous prenons d’assaut le bistrot de la place....

Là aussi, après un petit round d’observation, et la constatation que nous ne sommes pas des casseurs, les conversations s’engagent et l’accueil est sinon chaleureux tout au moins plaisant....

Brenus se heurte à ses gendarmettes et le patron, un garçon plein d’humour nous apprend qu’il est ancien gendarme ....

Quelques heures plus tard, un sort ayant été fait au Far, de « maman Marko » les tartes aux fraises succomberont sous l’assaut de nos coups de poignard répétés et des cris de « bon anniversaire ».

De petites, voire, grosses fatigues se feront sentir et nous nous coucherons de bonne heure car demain est le grand jour.

Réveille nous à 7h m’a dit Lio, de fait vers 8 00 tout le monde ....Même Marko .... Oui, oui...Est présent .... Cirés, repassés, astiqués ...Branlés quoi..... Les plaques brillent au soleil sauf celle de Bradock qui possède une remarquable « patine » et la mienne .... Que j’ai oubliée...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Conan, Brenus, Lio, Pit, Boumian, Paracolo, Brenec, Marko,

Petit café séance photo, départ pour Châteauneuf..... Le soleil brille, l’ambiance est au beau fixe.... Nous sommes en avance direction le café...
Oh! surprise, nous sommes accueillis par une avenante jeune femme qui tient admirablement la place de l’ancien gendarme d’hier....

Laissant nos collègues à leurs libations, Boumian et moi-même allons tenter de voir ce brave prêtre, afin de savoir ce qu’il a prévu....

C’est un peu ce que l’on doit ressentir au festival de Cannes, nous gravissons les marches qui mènent à l’église, scrutés par des dizaines de paires d’yeux de gens disséminés sur le parvis et les escaliers...

Nous entrons .... Un peu perdus parmi tous ces gens .... Le prêtre n’est pas là .... Nous allons faire demi tour, une dame s’avance : «  Vous êtes les parachutistes ? » .... Encore !!!  ... Décidément nous sommes repérés... Et de nous dire « Il vous a dit où il vous a placés ? ».... « Il sera là dans quelques minutes »....

Le voici d’ailleurs, souriant, sympathique, il me rappelle d’emblée, nos sympathiques curés scouts, pour un peu il aurait eu sa place comme aumônier parachutiste...

Il nous annonce qu’il a prévu de nous mettre au « balcon »,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lio, Jr, Brenec Conan (caché), Paracolo, Brenus, Pit, Marko…

Un peu décontenancés, nous sortons et allons prendre un café....Et chercher nos camarades

Nous qui pensions assister à une messe, voilà que la chose prend un tour inattendu, officiel....

Il y aura aussi deux baptêmes, les parents sont là …. En particulier une superbe maman, en robe blanche et qui doit bien faire du…. Oh même plus que ça…

Hélas c’est le grand père qui vient me voir pour me raconter sa garnison d’Oran et ses souvenirs d’Algérie….
...Après un dégagement en souplesse, mon binôme Boumian et moi-même, effectuons un repli prudent vers le bar du village, où nous attendent le reste de la « Harka », non sans avoir été accrochés par la gent féminine massée sur les marches de l’escalier de l’église et qui veut nous montrer son amabilité….

Douce France…. Tu existes encore…

Après quelques libations, et avoir sympathisé avec la « cafetière », nous nous dirigeons vers l’église …

Je passerai sur le mitraillage dont nous fûmes l’objet, et sur les baptêmes, pour ne retenir que quelques moments forts…
L’entrée d’une superbe créature, coiffée d’une magnifique queue de cheval, de près d’un mètre ; la traversée de l’allée centrale par la maman sus nommée qui un temps, a attiré tous les regards du balcon… Faisant même oublier un moment ce qui se passait à l’Autel….

Et puis surtout, le moment solennel, où tous rassemblés derrière l’Autel, nous avons écouté notre « petit dernier » déclamer la prière du Para…
Rendant ainsi Hommage par delà des croyances et des confessions à tous nos camarades parachutistes, morts ou souffrant dans leur chair… Victimes de l’amour de la Patrie et de la Liberté.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Conan, Pit, Brenec, Marko, le Prêtre, Brenus, Paracolo, Jr, Boumian, Bradock, , Lio, …..

La messe dite, nous sommes allés saluer le prêtre et les familles qui se sont dits, enchantés et honorés…Comme d’ailleurs le confirme « Monsieur » Brennec de….

Eblouis par un soleil qui lui aussi voulait être de la fête, il ne nous restait plus qu’à nous réfugier à l’ombre bienfaisante du café d’en face….

La « cafetière », décidément une maîtresse femme, nous organise manu militari, une table à l’extérieur, et c’est là que nous nous remettons de nos émotions passées, et remontons aussi un peu le Mékong….

Timidement, un monsieur d’un certain âge s’approche :
- Vous êtes les paras de Bigeard ?.......
Et de nous raconter qu’il était, lui, le chauffeur du commandant Bigeard au Camp de Vannes Meucon….
A entendre sa voix on comprend qu’une partie de son passé rejaillit….

Il fait partie de l’un des deux baptêmes et nous invite tous au repas …..Je me vois bien entendu obligé de décliner son invitation, le décevant certes un peu…. Mais…..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pit, Marko, Jr, Brenus, Bradock, Paracolo, Lio, Conan, Brenec…..Boumian est de corvée de photo…

Revenus à la B.A., il nous faut nous occuper de tâches plus terre à terre et après les nourritures spirituelles penser à celles plus gustatives….

Puis comme toujours, reste le grand nettoyage….
Exécuté dans la bonne humeur, avec une célérité et une technique qui laisse à penser qu’habituellement à la maison, c’est nous qui nous chargeons des tâches ménagères….

Il existe même des photos de certaines personnes faisant la vaisselle que j’ai interdites de publication….

Une dernière revue des chambres…. Sans gants blancs…. Mais entre personnes de confiance est-ce nécessaire ?…

L’heure fatidique, celle que nous repoussons tous inconsciemment, est arrivée…

Et c’est au son, au cri de quelques klaxons, Ti Ti Ti…. Ta Ta…..Que chacun vers son destin s’en va…

Sussac 2008 est terminé. Des paras, membres d’un forum, s’y étaient rassemblés…. Un groupe d’amis se sépare…

Conscient tout de même d’avoir à ce forum forgé une âme….

Cela fait maintenant un bon moment que je roule....

Le temps est toujours beau, le cruise control toujours engagé, le moteur ronronne toujours allègrement, un sentiment étrange m’a envahi….. Je suis seul…..J’en avais perdu l’habitude…. Et je me mets à rêver à Sussac 2009…..


.

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.


Dernière édition par Paracolo le Sam 24 Aoû 2013 - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com En ligne
georges

avatar

Nombre de messages : 1760
Age : 68
Date d'inscription : 28/06/2011

MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Sam 24 Aoû 2013 - 11:35

C'est important de le faire, volontairement, se retrouver ensemble, avec notre béret rouge... ce qu'on fait dans nos associations régimentaires, on devrait le faire aussi dans le cadre du Forum, puisqu'on se retrouve déjà régulièrement dans un milieu qui n'est pas complètement virtuel; même avec une structure modeste et des moyens individuels , nous pouvons refaire un petit Sussac...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Sam 24 Aoû 2013 - 11:39

Paracolo a écrit:

Tu oublies que j'ai été un temps artilleur aussi...
Non bien sur, ton chef de corps du moment n'était pas un ancien du 35 à Dien Bien Phu..??
Revenir en haut Aller en bas
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Sam 24 Aoû 2013 - 11:51

Oui, le Capitaine Castaignet Commandant en second du GM/35è RALP, Lt Colonel lorsque je l'ai connu...

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Sam 24 Aoû 2013 - 11:52

georges a écrit:
même avec une structure modeste et des moyens individuels , nous pouvons refaire un petit Sussac...
Oui mais pas en dessous de la Loire, pourquoi pas Sevran, Argenteuil, Villiers le Bel ou les Mureaux...?? Very Happy 
Et puis le Chef maintenant qu'il est "over the ocean" même le cruise control ne suffit pas. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
rpima-6

avatar

Nombre de messages : 397
Age : 71
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Tu as voulu voir Sussac et on a vu Sussac ...   Mer 25 Juil 2018 - 8:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Attisé par ce qui fut un des meilleurs posts du forum, par sa jovialité certaine... madame ayant été convaincue d'y trouver boutiques et activités de toutes sortes , nous voici en route vers Sussac.., 10 ans aprés geek,vers ce "trou'd'uc...

 Lors des 50 derniers kilomètres , nous y avons croisé au moins 3 voitures , 2 camping cars, 1 VTT ... Ca monte , ca descend, ca tourne , et par ces tres fortes chaleurs dans l'hexagone, 24°c à 600m asl, tout y est aussi vert que le beret de Brenus  ! 

Des stèles et des plaques comémorant le passé au dela de la moyenne des valeureux FFI, maquisards et défenseurs de toutes sortes qui y avait trouvé des bases arrières de grande sécurité tellement le couvert est dense ...

 Le petit bourg ne s'est pas remis du passage de la précédente troupe ...pas mème un troquet, ni magasin d'ouvert... " madame me cause ..." 

 Cependant,une habitante se souvient du passage de la horde ...  ce qui a animé les conversations quelques temps aprés, lors des veillées dans le Sussac by-night... 

Et quand reviendront-ils ?  ... clown  

effectivement, le choix du lieu, central, ne pouvait que plaire, vu les commentaires des participants ... et la conclusion de Paracolo, qui un p'tit bout de temps , s"est vu rajeunir ...

A n'en pas douter , " ILS " ont refait WW2, l'Indo et ses pièges à bambou , l'AFN et ses sables chauds qui sentent si bon ... Et Brénus pour la suite de ces " OPEX " pas en reste lui aussi , ses posts traduisants participation active dans le middle-est, il me semble...

Mise à part l'age des énergumènes lors cette "joyeuse sauterie", on y devine le "c'était mieux " que la période de servir la Patrie" , la bonne humeur et la richesse des détails d'occupation des quartiers en témoignent... On peut penser, que suite aux assauts sur  la bonbonne de souchene, certains ont terminé "au sol ", prétextant quelques tirs trop bas , ou des assauts à la grenade ... geek

La cohésion qui en a suivie, pendant plusieurs années , la bonne entente drivée par ses administrateurs, ainsi que la qualité des sujets qui suivirent ont placé PTH comme le meilleur forum Para du moment ...

10 ans plus tard , je regrette toujours de n'avoir pas participé... je ne me souviens mème plus le pourquoi ...
140 bornes , ce n'était rien par rapport à certains ...

Ma chasse aux fantomes a été vaines  à defaut des menbres , j'ai remonté la piste ...

un Cohiba et un bon single malt Connemara (hélas trop chaud) ont été consommés à la santé de ceux qui en ont besoin hélas ..

_________________
" Leur sacrifice accompagne nos espèrances "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Mer 25 Juil 2018 - 9:19

Citation :
ont été consommés à la santé de ceux qui en ont besoin hélas .
Et qui hélas ne peuvent plus...

Fantastique ce "retour au sources"...

Devant le monument aux morts, où nous avons déposé des gerbes, as tu vu l'arbre qui pousse dans le clocher?

Arbrisseau alors je me demande ce qu'il est devenu.

Oui Sussac fut un des moment inoubliables de PTH... Je me souviens de l'accueil de la population intriguée, lors de la messe...
De la participation du corps enseignant au dépôt de gerbes... Ce qui avait subjugué madame le maire...

Il faut dire que le jour précédent nous avions au vu et au su des colleurs, arraché toutes les affiches communistes... En pays rouge, faut le faire...

C'est lors du pot que nous avons offert aux sussacois, que nous avons remarqué que la population du bourg était particulièrement nombreuse... Et attachée à ne pas quitter la table sans y avoir fait largement honneur...

Des "Mais pas si vite" chers à Robert Lamoureux dans "on a perdu la 7e compagnie" furent distribuées aux épouses qui tiraient leur mari par la manche...

Oui, que de bons souvenirs.

PTH avait réussi à être un forum sérieux où l'on ne se prenait pas aux sérieux... l'humour et la bonne humeur n'y étaient jamais absent... Jusqu'à ce qu'un ou deux fauteurs de trouble... Mais ceci est une autre histoire...

Je te remercie de ce pèlerinage et de ce post qui me permet d'invoquer les mânes de Boumian, Brenec, Pit, Bradock, Conan, Marko, et autres Marx... Où êtes vous mes amis ?

Sussac aura aussi permis de créer quelques articles ainsi [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Souvenirs quand tu nous tiens

.


_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com En ligne
GRU

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 68
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Mer 25 Juil 2018 - 9:49

Paracolo a écrit:
PTH avait réussi à être un forum sérieux où l'on ne se prenait pas aux sérieux... l'humour et la bonne humeur n'y étaient jamais absent... Jusqu'à ce qu'un ou deux fauteurs de trouble... Mais ceci est une autre histoire...

Je te remercie de ce pèlerinage et de ce post qui me permet d'invoquer les mânes de Boumian, Brenec, Pit, Bradock, Conan, Marko, et autres Marx... Où êtes vous mes amis ?

Sussac aura aussi permis de créer quelques articles ainsi [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Souvenirs quand tu nous tiens

.

P't1 ! ça fout les boules de lire ça. même si je n'étais pas présent à ce rassemblement je me souviens quand même de cette magnifique époque où nous avions de franches parties de rigolades.. Cela m'a permis de rencontrer l'année suivante en vacances Pit et Bradock... C'est vrai qu'il n'y avait pas vraiment de prise de tête et les sujets étaient traités avec sérieux également parfois très tard dans la nuit.... Bon d'accord ! Il a fallu en recadrer quelques uns (no coment  Evil or Very Mad ) mais dans l'ensemble ça fonctionnait bien.... Nostalgie Sad Sad Sad

_________________
CARPE DIEM


Dernière édition par GRU le Mer 25 Juil 2018 - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Mer 25 Juil 2018 - 10:16

.

Pour ce qui est de l'humour... Il faut dire que tu ne laissais pas ta part aux autres...

Pour le travail sérieux aussi ... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par exemple...

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com En ligne
GRU

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 68
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   Mer 25 Juil 2018 - 11:41

J'ai voulu corriger "une fôôôte" et j'ai merdé .. manque d'habitude !! Sorry Sad

_________________
CARPE DIEM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sussac 2008 ... Le rapport...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sussac 2008 ... Le rapport...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras de tous les horizons :: Au coin du bar :: Evenements-
Sauter vers: