Paras de tous les horizons
Bienvenue sur Paras de tous les Horizons...

Si vous êtes membre du forum, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de cocher connexion automatique.

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez sur «Récupérer mon mot de passe » sous les cases de connexion.

Un petit rappel :

Seuls les membres présentés, peuvent envoyer des messages...!
https://paras-pth.forumactif.com/f3-presentez-vous

Bonne visite et surtout bonne participation…
Paras de tous les horizons

forum de discussion sur les parachutistes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coup d'arrêt à Bizerte

Aller en bas 
AuteurMessage
Paracolo
Admin
Paracolo

Nombre de messages : 18423
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Coup d'arrêt à Bizerte   Mar 19 Juil 2011 - 5:48

.

Article de GRU

Ce sujet comportera environ 3 parties.

- Je tiens à remercier "Paracolo" pour son aide précieuse.

Bonne lecture à tous....

LA CRISE


Les prémices de la bataille de Bizerte remontent à la mi-juin 1961. A ce moment, des travaux sont menés sur le terrain d'aviation ds Sidi-Ahmed, afin d'adapter la piste d'atterrissage aux Mystère IV que la 7° EC s'apprête à percevoir.
Bien que travaillant dans le périmètre de la base, le 13 juin, les ouvriers tunisiens se voient menacés par des gardes nationaux tunisiens.
Le 15, nouvelle escalade dans la guerre des nerfs; des militaires français ayant pris la relève des ouvriers locaux sont sommés, sous la menace, de regagner leur cantonnement.
Le 29 juin, des Tunisiens entreprennent la construction d'un mur de pierre à la limite des barbelés, dans l'axe de la piste de Sidi-Ahmed.
Le 4 juillet, 1500 volontaires tunisiens commencent à creuser des tranchées à quelques mètres des barbelés, le long de la route qui suit la limite ouest de la base.
Deux jours plus tard, des manifestations "spontanées" éclatent dans la ville pour réclamer l'évacuation. Une foule de 4000 personnes environ, composée d'hommes, de femmes, d'enfants, de vieillards, défile inlassablement.
Dés le 8 juillet, l'armée tunisienne manifeste sa présence aux alentours immédiats de Sidi-Ahmed.
Le creusement des tranchées se poursuit au point de former un véritable réseau en certains endroits.
A proximité de la gare, un mortier est mis en batterie.
Si le poids de la menace se porte principalement sur la base aérienne, les autres établissements militaires français n'en sont pas moins aux premières loges. Les piquets de garde de Sidi-Abdallah et de la Pêcherie ont droit à leur quota de défilés de civils ou de jeunesses destouriennes en treillis
De fait, le climat, d'abord hostile, devient carrément haineux. Les établissements hospitaliers de Bizerte et Menzel-Bourguiba sont évacués en prévision du"sang qui va couler". En contrepartie, dans la plaine, des hôpitaux de campagne frappés du croissant rouge abritent des bidasses désoeuvrés.
A pied, à bourricot, en car, par le train, les "volontaires" affluent dans les casernes de Bizerte, créant autant de problèmes d'hygiène que d'intimité...


Dimanche 16, grandes manifestations organisées par les jeunesses néo destouriennes
Le 17 juillet, lors d'une allocution matinale devant l'Assemblée nationale Tunisienne, le président Habib Bourguiba ...

Suite sur le forum

.

_________________
Si ce que j'ai fait est vain, qu'il me reste au moins de m'être dépassé en le faisant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com
 
Coup d'arrêt à Bizerte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras de tous les horizons :: La vitrine du forum. :: La vitrine du forum. :: Un peu d'histoire...-
Sauter vers: