Paras de tous les horizons
Bienvenue sur Paras de tous les Horizons...

Si vous êtes membre du forum, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de cocher connexion automatique.

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez sur «Récupérer mon mot de passe » sous les cases de connexion.

Un petit rappel :

Seuls les membres présentés, peuvent envoyer des messages...!
https://paras-pth.forumactif.com/f3-presentez-vous

Bonne visite et surtout bonne participation…
Paras de tous les horizons

forum de discussion sur les parachutistes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le commandant de Saint Marc.....

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le commandant de Saint Marc.....   Mar 28 Juin 2011 - 22:33

Le 20 juin le commandant de Saint Marc recevait le grand prix spécial de la Saint-Cyrienne...

Le progrès de Lyon

Le grand prix spécial de la Saint-Cyrienne remis à Hélie de Saint-Marc

Le Lyonnais, Hélie de Saint-Marc, a reçu samedi après-midi le grand prix spécial de la Saint-Cyrienne à l’occasion d’une cérémonie organisée à l’hôtel du gouverneur militaire de Lyon. Cette distinction n’est décernée qu’exceptionnellement par cette amicale des élèves et anciens de Saint-Cyr. C’est pour l’ensemble de son œuvre littéraire que le commandant Hélie Denoix de Saint-Marc a été récompensé, en présence de très nombreux officiers de haut rang, ainsi que d’une dizaine d’élèves de l’école de Saint-Cyr qui lui ont rendu un poignant hommage. Résistant, déporté à Buchenwald, officier de la Légion durant la guerre d’Indochine puis des parachutistes pendant la guerre d’Algérie, Hélie de Saint-Marc est une légende du monde combattant. Acteur majeur du putsch d’Alger, il a été condamné à dix ans de forteresse avant d’être gracié. Il s’est installé à Lyon en 1966.

Depuis, il a écrit une dizaine d’ouvrages et animé de multiples conférences. Il a aujourd’hui 89 ans.
F.G.L.



Je savais qu'il était très souffrant se déplaçant difficilement. Le commandant a eu 89 ans en février dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le commandant de Saint Marc.....   Mar 28 Juin 2011 - 22:39

Je suis tombé sur cette information,il doit me rester un article de journal de l'une de ses visites à Thionville.
Revenir en haut Aller en bas
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Le commandant de Saint Marc.....   Mer 29 Juin 2011 - 0:12

.

Un des derniers encore en vie...

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le commandant de Saint Marc.....   Mer 29 Juin 2011 - 2:18

Voila l'article en question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le commandant de Saint Marc.....   Mer 29 Juin 2011 - 2:22


Ce texte lui appartient:

« QUE DIRE A UN JEUNE DE 20 ANS »

Quand on a connu tout et le contraire de tout,
quand on a beaucoup vécu et qu’on est au soir de sa vie,
on est tenté de ne rien lui dire,
sachant qu’à chaque génération suffit sa peine,
sachant aussi que la recherche, le doute, les remises en cause
font partie de la noblesse de l’existence.

Pourtant, je ne veux pas me dérober,
et à ce jeune interlocuteur, je répondrai ceci,
en me souvenant de ce qu’écrivait un auteur contemporain :

«Il ne faut pas s’installer dans sa vérité
et vouloir l’asséner comme une certitude,
mais savoir l’offrir en tremblant comme un mystère».

A mon jeune interlocuteur,
je dirai donc que nous vivons une période difficile
où les bases de ce qu’on appelait la Morale
et qu’on appelle aujourd’hui l’Ethique,
sont remises constamment en cause,
en particulier dans les domaines du don de la vie,
de la manipulation de la vie,
de l’interruption de la vie.

Dans ces domaines,
de terribles questions nous attendent dans les décennies à venir.
Oui, nous vivons une période difficile
où l’individualisme systématique,
le profit à n’importe quel prix,
le matérialisme,
l’emportent sur les forces de l’esprit.

Oui, nous vivons une période difficile
où il est toujours question de droit et jamais de devoir
et où la responsabilité qui est l’once de tout destin,
tend à être occultée.

Mais je dirai à mon jeune interlocuteur que malgré tout cela,
il faut croire à la grandeur de l’aventure humaine.
Il faut savoir,
jusqu’au dernier jour,
jusqu’à la dernière heure,
rouler son propre rocher.
La vie est un combat
le métier d’homme est un rude métier.
Ceux qui vivent sont ceux qui se battent.

Il faut savoir
que rien n’est sûr,
que rien n’est facile,
que rien n’est donné,
que rien n’est gratuit.

Tout se conquiert, tout se mérite.
Si rien n’est sacrifié, rien n’est obtenu.

Je dirai à mon jeune interlocuteur
que pour ma très modeste part,
je crois que la vie est un don de Dieu
et qu’il faut savoir découvrir au-delà de ce qui apparaît
comme l’absurdité du monde,
une signification à notre existence.

Je lui dirai
qu’il faut savoir trouver à travers les difficultés et les épreuves,
cette générosité,
cette noblesse,
cette miraculeuse et mystérieuse beauté éparse à travers le monde,
qu’il faut savoir découvrir ces étoiles,
qui nous guident où nous sommes plongés
au plus profond de la nuit
et le tremblement sacré des choses invisibles.

Je lui dirai
que tout homme est une exception,
qu’il a sa propre dignité
et qu’il faut savoir respecter cette dignité.

Je lui dirai
qu’envers et contre tous
il faut croire à son pays et en son avenir.

Enfin, je lui dirai
que de toutes les vertus,
la plus importante, parce qu’elle est la motrice de toutes les autres
et qu’elle est nécessaire à l’exercice des autres,
de toutes les vertus,
la plus importante me paraît être le courage, les courages,
et surtout celui dont on ne parle pas
et qui consiste à être fidèle à ses rêves de jeunesse.

Et pratiquer ce courage, ces courages,
c’est peut-être cela

«L’Honneur de Vivre»

Hélie de Saint Marc
Revenir en haut Aller en bas
parabruno

avatar

Nombre de messages : 25
Age : 82
Date d'inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Le commandant de Saint Marc.....   Mer 29 Juin 2011 - 8:38

Une écriture d'homme d'honneur , de respect à la parole donné quoi qu'il en coûte après , dans le long chemin qui lui reste à vivre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le commandant de Saint Marc.....   Mer 29 Juin 2011 - 8:46

En complément de ce que vous venez de poster.

Le commandant Hélie Denoix de Saint Marc




Dernière édition par GRU le Mer 29 Juin 2011 - 9:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Le commandant de Saint Marc.....   Mer 29 Juin 2011 - 8:47

.
Tu aurais dû mettre ça dans militaires célèbres... Ou tout au moins une copie

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://paras-pth.forumactif.com En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le commandant de Saint Marc.....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le commandant de Saint Marc.....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras de tous les horizons :: Au coin du bar :: Evenements-
Sauter vers: