Paras de tous les horizons
Bienvenue sur Paras de tous les Horizons...

Si vous êtes membre du forum, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de cocher connexion automatique.

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez sur «Récupérer mon mot de passe » sous les cases de connexion.

Un petit rappel :

Seuls les membres présentés, peuvent envoyer des messages...!
http://paras-pth.forumactif.com/f3-presentez-vous

Bonne visite et surtout bonne participation…
Paras de tous les horizons

forum de discussion sur les parachutistes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....

Aller en bas 
AuteurMessage
Manta210

avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 45
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Sam 2 Juin 2018 - 2:16

Bonjour,


74e anniversaire du Débarquement : les festivités à Utah-Beach
(par Thierry Valoi)


Le 74e anniversaire du D-Day va donner lieu à de nombreuses commémorations, expositions, rencontres et diverses animations entre Utah-Beach et Carentan-les-Marais à partir du vendredi 1er juin 2018

Un large éventail d'animations et célébrations est prévu dans la Manche dans le cadre du 74e anniversaire du D-Day avec des conférences, parachutages, hommages…

Conférence
Vendredi 1er juin 2018, à 10 heures, Théâtre de Carentan

Comprendre la bataille de Carentan, ses nombreux faits d'armes à travers une série de portraits de simples soldats, ou d'officiers américains s'étant, chacun à leur manière, illustrés sur le territoire de la bataille de Carentan. Une présentation pleine d'anecdotes et de petites histoires pour mieux comprendre la grande histoire et la complexité d'une bataille décisive pour la jonction des têtes de pont d'Omaha et d'Utah, et d'initier la bataille de Normandie dans le secteur américain du débarquement.

Entrée gratuite. Ces portraits et leurs descriptifs seront exposés à la Médiathèque de Carentan du mardi 29 mai au lundi 25 juin 2018.

Parachutages
vendredi 1er juin 2018, de 12h30 à 14h30

Temps forts des cérémonies commémoratives en Normandie, les parachutages continuent année après année d'attirer curieux et passionnés. Ils symbolisent l'assaut des forces américaines sur le Cotentin en juin 1944.

Si l'armée américaine saute traditionnellement et en masse du côté de La Fière et de son pont désormais mythique sur le Merderet, Carentan les Marais bénéficie, grâce au dévouement et au professionnalisme de l'association Round Canopy Parachuting Team présidée par Hubert Achten et Dominique Jame, de largages spectaculaires.

Depuis des avions C-47, des parachutistes en uniforme d'époque, sautent comme en 1944 sous voilures rondes. En fonction des conditions météorologiques, une ou deux rotations d'une quarantaine de parachutistes sont ainsi organisées entre Carentan et Saint-Côme-du-Mont, le long de la route historique dénommée Purple heart lane. Celle-ci est fermée à la circulation pour faciliter l'évolution de milliers de spectateurs. Les sauts sont commentés et l'attente animée par de la musique d'époque.

Un commentateur bilingue explique par le menu les dispositifs techniques de ces sauts commémoratifs et historiques hautement spectaculaires. Cette année, le C-47 arrivera en droite ligne de l'aérodrome d'Uppotery dans le sud-ouest de l'Angleterre, d'où décollèrent au soir du 5 juin 1944 les avions du 439th Troop Carrier Group chargés notamment d'acheminer les parachutistes du 506th Parachute Infantry Regiment de la 101e Airborne.

Commémorations
Vendredi 1er juin 2018, à 16h30, Le Carré de Choux est un site de mémoire situé le long de l'ancienne Route Nationale-13 qui relie Carentan à Saint-Côme-du-Mont.

Cet espace commémoratif, identifié par une stèle à la mémoire des parachutistes de la 101e Airborne, était en juin 1944, une zone typique du bocage normand, une succession de petits prés encadrés par de hautes haies. Il fut le théâtre de terribles affrontements, souvent au corps à corps, entre les parachutistes allemands et américains de la 101e Airborne parvenus, avec difficulté et au prix d'immenses pertes, à franchir les quatre ponts depuis Saint-Côme-du-Mont.

Les Américains ont livré un combat au corps à corps et à la baïonnette, pour contenir les contre-attaques allemandes dans ce secteur gorgé d'histoire et du sang de très nombreuses victimes américaines du secteur.

Le site accueille officiels civils et militaires, vétérans et troupes des armées Françaises, Américaines, Néerlandaises et Allemandes pour un moment d‘intense émotion à l'évocation de la bataille de Carentan.

La cérémonie est habituellement survolée par plusieurs avions gros-porteurs de l'US Air Force et sert de cadre à d'émouvantes remises de Légion d'Honneur aux vétérans américains. Elle se poursuit par un grand défilé des troupes et des musiques militaires en direction du Monument Signal près de la Mairie, où les personnalités déposent de nombreuses gerbes. La journée se prolonge dans la convivialité sur le port de Carentan les Marais par un verre de l'amitié géant, suivi d'un grand banquet salle du Haut Dyck. Cette soirée permet aux nombreux vétérans de recevoir l'hommage des soldats d'active et de la population Carentanaise.

Camp Arizona
Du vendredi 1er au lundi 4 juin 2018 le camp Arizona, incontournable rendez-vous des collectionneurs et reconstitueurs pour la septième année consécutive, installé en périphérie de Carentan les Marais,

Près de 300 participants et une centaine de véhicules civils et militaires sont attendus, offrant aux passionnés et aux simples curieux un point de vue et une approche unique sur la vie d'un camp militaire de l'époque.

Diverses expositions à l'échelle grandeur nature seront proposées, telles que : Position de combat, exposition médicale, Display Engineer, génie Américain, Vie de camp du GI's.

L'aspect civil sera de nouveau présent et mis en valeur par l'installation d'une rue reconstituée, mettant en scène la Croix Rouge Française, la défense passive et la vie quotidienne. Il ne faut bien sûr pas oublier les véhicules militaires et civils d'époque que chacun aura plaisir à contempler. Les soirées seront, comme les années précédentes, animées par des groupes musicaux qui rythmeront l'ambiance festive du camp.

Le dimanche 3 juin 2018 au matin, une parade de véhicules se dirigera vers le centre-ville depuis le camp, avec la traversée de Carentan les Marais et un stationnement sur la place du Grand-Valnoble pour une exposition des véhicules au public. Durant ces trois jours d'ouverture, les visiteurs auront la possibilité de se restaurer sur place.

Neuvième édition de la Liberty March
Samedi 2 juin 2018, de 8 heures à 16 heures, " Marcher là où ils ont combattu " telle est l'ambition de la marche commémorative organisée depuis sept ans par le groupe de reconstitution historique " Carentan Liberty Group " (CLG).

Les parcours proposés aux quelque 200 reconstitueurs venus de plus d'une dizaine de pays tendent avant tout à expliquer sur le terrain les détails de la bataille de Carentan ayant permis la libération de la ville. Les parcours commentés sont animés de saynètes évoquant la spécificité du lieu et des combats qui s'y sont déroulés. On y retrouve des illustrations militaires et civiles réservant une grande part à la reconstitution de la vie des populations civiles de l'époque.

Cette année, le secteur nord de la Douve sera mis à l'honneur : l'occasion d'évoquer les glorieux faits d'armes des 3/506th, 501st PIR et 327th GIR de la 101e Airborne Division. La Place de la République a été en juin 1944 le théâtre d'importantes cérémonies de remises de médailles.

Les images d'époque ont fait le tour du monde et sont emblématiques de l'histoire et de la libération de la ville. La marche du CLG y trouve chaque année sa conclusion festive et éminemment populaire avec un grand concert ponctué de commentaires historiques dans l'attente de l'arrivée spectaculaire des marcheurs. Au terme d'une marche historique d'une vingtaine de kilomètres, les reconstitueurs effectuent une entrée quasi triomphale dans Carentan accueillie par le public venu en masse. Les vétérans présents en Normandie sont installés aux premières loges et se montrent toujours très disponibles pour échanger avec le public.

Un grand moment festif, haut en couleur et toujours frappé du sceau de la dignité et du souvenir. À noter la présence cette année de plusieurs acteurs de la série Band of Brothers et de l'acteur David Mc Callum (La Grande Evasion, NCIS etc…). À 21 heures, à la salle des fêtes, un grand bal de Libération clôturera cette journée festive, riche en émotions,

Hommage Amérindien
Hommage Amérindien samedi 2 juin 2018, à 12h30

Une cérémonie Amérindienne au Monument Cole à Carentan Ségrégationniste, l'armée Américaine de la seconde guerre mondiale a longtemps refusé aux Afro-Américains le droit d'incorporer des unités " blanches ". En revanche, cette séparation ne s'appliquait pas aux Amérindiens qui se précipitèrent en nombre dans les centres de recrutement dès l'attaque de Pearl Harbor. Ils s'illustreront ensuite dans toutes les branches des forces armées des Etats-Unis d'Amérique. Au printemps 1945, il y avait 21 767 Indiens dans l'US Army : 1 910 dans la Navy, 121 dans les Coast Guards et 723 dans les Marines. Ces chiffres n'incluent pas les officiers pour lesquels il n'existe pas de statistiques valables. On enregistrait à la fin de la guerre, 71 récipiendaires Indiens de l'Air Medal, 51 Silver Stars, 47 Bronze Stars, 34 Distinguished Flying Cross, et deux Congressional Medal of Honor : Lieutenant Ernest Childers (Creek) et Lieutenant Jack Montgomery (Cherokee).

L'arme parachutiste, toute nouvelle au sein de l'US Army, ne fut pas en reste et incorpora un nombre conséquent de " Native Americans ". Ils allaient sur tous les théâtres d'opérations, prouver leur valeur combattante. Mais l'influence de la mystique amérindienne a aussi largement impacté la légende émergente de l'US Airborne. Dès ses premiers mois d'existence, la première unité parachutiste américaine, le 501ème Parachute Infantry Battalion, sous l'impulsion de chefs aussi visionnaires qu'imprégnés de culture amérindienne, allait s'inspirer des légendes et symboles de la nation indienne pour construire son identité d'unité combattante d'élite. Ainsi, son blason imaginé par la Major WP Yarborough, représentait-il un homme volant de la tribu Ojibway.

La Ville de Carentan les Marais est heureuse et fière de recevoir dans le cadre des célébrations de sa libération, 45 Amérindiens venus accompagner le vétéran Charles Normand Shay, qui a débarqué, en qualité d'infirmier, avec la première vague d'assaut de la 1st Infantry Division à Omaha Beach. Cette délégation procédera à une cérémonie traditionnelle près du Monument Cole le samedi 2 juin 2018 à partir de 12h30.

De Carentan à Bastogne, l'enfer des Ardennes
Du vendredi 15 mars au mardi 25 septembre 2018 Médiathèque de Carentan les Marais

Historiens et spécialistes s'accordent sur ce point : la 101e division aéroportée américaine, Screaming Eagles, est née en tant qu'unité combattante à Carentan. Activée en août 1942, cette division d'élite a connu son baptême du feu dans les prairies marécageuses et les bocages du sud Cotentin avec, en point d'orgue, un premier triomphe fondateur lors de la prise et de la défense de Carentan en juin 1944. Elle s'est tout aussi dramatiquement illustrée quelques mois plus tard, en décembre 1944, dans les Ardennes Belges, lors de l'encerclement de la ville de Bastogne par les troupes allemandes.

Six jours durant, les héros de Carentan vont résister à tous les assauts et bombardements allemands, avant de reprendre l'offensive et participer à l'effort allié pour briser la dernière offensive d'Hitler sur le front de l'ouest.

Carentan et Bastogne partagent ainsi un héritage commun, celui des immenses sacrifices consentis par les soldats de cette même 101e Airborne.

Forgé dans le souvenir et la gratitude, le rapprochement des deux villes s'opère naturellement et se concrétise par l'accueil à la médiathèque de Carentan d'une exposition consacrée au siège de Bastogne et à la bataille des Ardennes, la plus importante et la plus sanglante menée par l'armée américaine en Europe durant le second conflit mondial. Elle est le prolongement d'une histoire commencée à Carentan par les valeureux soldats de la 101e Airborne, que les Normands célèbrent chaque année en juin, tout comme Bastogne les honore en décembre.
Cette exposition complète ainsi la compréhension des événements qui ont participé à la libération de l'Europe, à l'établissement de la paix durable entre la France et l'Allemagne dont nous profitons aujourd'hui.

Des musées incontournables
La Baie du Cotentin rend hommage à ses libérateurs via de nombreux monuments, musées, plaques commémoratives, circuits historiques. De multiples sites et lieux de visites témoignent de cet épisode décisif de la seconde guerre mondiale et vous feront revivre ces heures terribles de la libération.

D-Day Experience – Saint-Côme-du-Mont
Sur plus de 2 500 m², un patrimoine exclusif caractérise ses deux musées : le Dead Man's Corner Museum fait découvrir le côté allemand et le D-Day Experience le côté américain du débarquement.

Cet espace muséal offre la possibilité de monter dans la carlingue d'un véritable avion C-47 pour une simulation de vol unique au monde. Sept minutes d'intenses émotions, dans les vrombissements des moteurs, des vibrations, des odeurs d'huile chaude et les fumées.

Normandy Victory Museum - Catz
Aux portes de Carentan les Marais, le Normandy Victory Museum vous fera progresser au travers des haies du bocage normand sur les lieux mythiques de la Bataille de Normandie, de la libération à la victoire. 17 scènes sur un espace de 1500 m² avec une scénographie réaliste comprenant photos et films d'époque, vous attendent (aboutissement de 30 années de recherches).

Musée d'Utah Beach – Sainte Marie du Mont
Construit en 1962, à l'endroit même où les troupes américaines ont débarqué le 6 juin 1944, le Musée du Débarquement raconte en dix séquences les évènements du Jour-J, depuis sa préparation jusqu'à son aboutissement et son succès. Grâce à un parcours chronologique complet, vous plongez dans l'histoire du débarquement et découvrez une collection riche en objets, véhicules et matériels.

Airborne Museum - Sainte Mère Eglise
Grâce à une muséographie spectaculaire et réaliste, l'Airborne Museum vous fera vivre le Jour-J aux côtés des parachutistes Américains des 82e et 101e Airborne. Découvrez une exceptionnelle collection d'objets historiques, un authentique planeur et un avion C-47 ayant participé aux opérations du Jour-J. Un film de 20 minutes retrace avec émotion la vie sous l'occupation allemande puis la libération de Sainte-Mère-Église et du Cotentin.

La Batterie de Crisbecq
La Batterie de Crisbecq propose la visite de ses 22 blockhaus aux réaménagements d'époque. Une saison 2018 riche en nouveautés avec l'ouverture au public du poste de commandement anti-aérien ainsi qu'un espace immersif. Un site historique à deux pas du secteur d'Utah Beach à découvrir.

Source:Tendance Ouest

_________________
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manta210

avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 45
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Sam 2 Juin 2018 - 2:28

re,


74ème D-Day. Parachutages à la Fière, à Sainte-Mère-Église, dimanche 3 juin : pourquoi ce lieu?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


À l’occasion du 74e D-Day, plus de 500 militaires, Américains, Français, Allemands, Roumains et une centaine de civils sauteront dimanche 3 juin, à la Fière, à Sainte-Mère-Église, dans la Manche. Pourquoi à cet endroit et pas ailleurs ?

480 militaires en largage automatique, 35 chuteurs et une centaine de reconstituteurs de Liberty Jum et Round Canopy, soit quelque 600 hommes et femmes, sauteront dimanche 3 juin, au-dessus de la Fière. « Ce ne sont pas quelques paras qu’on lâche au-dessus d’un champ », souligne le maire, Jean Quétier.

Ce parachutage massif, qui a sa propre histoire (lire ci-dessous), se déroule chaque année dans la ferveur populaire. Un spectacle ? D’abord un hommage. Car, c’est ici, que pendant trois jours, la 82e Airborne a tenu le choc et que s’est « jouée la réussite du Débarquement », selon de nombreux historiens.

Une histoire sanglante

Un vitrail de la chapelle de Cauquigny dédiée aux régiments de la 82e Airborne
qui ont gagné la bataille de la chaussée de la Fière.Ouest-France

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

6 h, le 6 juin 1944, la bannière américaine flotte sur Sainte-Mère-Église. La 82e Airborne, larguée dans la nuit, a rempli une partie de sa mission : établir une tête de pont à Sainte-Mère-Église. Il lui faut aussi s’emparer des deux ponts à l’Ouest sur le Merderet pour ouvrir la route aux troupes américaines et couper la presqu’île en deux afin de sécuriser la prise du port de Cherbourg.

Les paras ont réussi à s’emparer du pont de La Fière et à progresser jusqu’à Cauquigny, à la sortie de la chaussée de La Fière, l’une des rares portes vers l’Ouest. C’est ici, le 6 juin vers 15 h 30, qu’une contre-attaque allemande va fondre sur eux.

Cauquigny est repris, les paras doivent se replier dans un verger. Ils s’y battront comme des furies. Le pont de la Fière est attaqué. Les paras encaissent les coups mais tiennent bon. Le général Gavin lance l’offensive. Il lui faudra s’y reprendre en deux fois. Ce n’est que le 9 juin que la bataille sera gagnée au prix de pertes effroyables dans les deux camps. « Les cadavres jonchaient la chaussée », se souviennent des témoins. Le 10 juin, à l’aube, la 90e Division d’Infanterie, débarquée à Utah, franchit le pont de la Fière

La petite chapelle au clocher-mur de Cauquigny est entièrement vouée au culte de ces parachutistes du 507e th, 505 th et 325e Glider. Le verger où se sont repliés 120 paras porte aujourd’hui le nom de leur commandant Charles Timmes. Un film avec Tom Hanks À la Fière, Iron Mike veille. No better place to die (pas de meilleur endroit pour mourir en anglais), écrira le vétéran, Bob Murphy. Un livre qui devrait être adapté au cinéma avec Tom Hanks pour 2019.

Iron Mike veille sur le Merderat, où tant de parachutistes se sont noyés
dans la nuit du 5 au 6 juin 1944.Ouest-France

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au fil de l’histoire : du système D à l’organisation structurée
Difficile de situer exactement la date du tout premier parachutage. Selon le maire, Jean Quétier, qui est allé à la pêche aux renseignements : « Il semble que c’était en 1975 mais c’est peut-être avant. »

La toute première initiative est celle d’une personne privée : Yves Tariel qui était administrateur du musée : « Il s’était débrouillé pour trouver un avion et deux pilotes. Il avait rempli l’avion de parachutistes et Michel Lecathelinais balisait le terrain de la Londe en allumant des feux. »

D’autres expériences suivront au lieu-dit la Campagne, à Neuville-au-Plain : « Il y avait un terrain en pente. Les parachutistes étaient crochetés derrière un véhicule jusqu’à ce qu’ils décollent. Complètement fou ! »

Deux officiers américains s’en mêlent
Puis, deux officiers américains, David Mac Neil et Keith Nightingale, prennent les choses en mains. « Ils avaient mis le paquet, se souvient Paul Damecour, un habitant. Ils étaient même venus avec des hélicoptères Chinook. J’ai réussi à monter dedans. »

Jean Quétier poursuit : « Ils avaient trouvé un avion ou deux. Les gars sautaient de l’avion, repliaient leur parachute puis remontaient dans l’hélico et ressautaient. »

Le premier parachutage
Le premier parachutage d’envergure a lieu en 1984 sur le terrain de la Londe, où fut aménagé du 8 au 11 juin 1944, l’aérodrome A6, faisant de Sainte-Mère-Église la base arrière des troupes américaines.

À partir de 1988, la manifestation devient annuelle. Excepté au moment de la première Guerre du Golfe. Officiellement, les soldats étaient retenus en Irak.

À quelle date le parachutage bascule-t-il à la Fière ? « Au moins pour le 50e. La Drop Zone était sur Amfreville. C’est en 1999, qu’elle a basculée du côté de Picauville - Sainte-Mère-Église. » D’abord chasse gardée des paras américains, d’autres nations viendront s’y joindre : les Britanniques, les Néerlandais et surtout les Allemands en 2002. Les Français, qui ont longtemps boudé l’événement, débarquent dans les années 2000. Cette année, ce sont vingt parachutistes Roumains qui s’invitent à l’événement.

Source: Ouest France

_________________
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5355
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: La petite-fille d’Eisenhower en visite à Mortain   Sam 2 Juin 2018 - 2:45

La petite-fille d’Eisenhower en visite à Mortain

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La petite-fille du 34 président américain sera à Mortain, le mercredi 6 juin prochain, à l'occasion du 74 anniversaire du Débarquement en Normandie.

Susan Eisenhower visitera un site majeur de la Bataille de Normandie, celui de la Bataille de Mortain. Dwight D. Eisenhower, président des États-Unis de 1953 à 1961, était à la tête des forces américaines débarquées en juin 1944.
« La Bataille de Mortain, le tournant de la guerre »

   « Pour lui, la Bataille de Mortain a été le tournant de la guerre. Il avait dit qu’il fallait tenir la colline de Mortain quelles que soient les pertes », explique Noël Sarrazin, président de l’Amicale Mortain-30e division d’infanterie américaine.

Une division qui essuya de fortes pertes durant cette contre-attaque allemande d’août 1944.
Experte en sécurité internationale

C’est Noël Sarrazin qui est entré en contact avec Suzan Eisenhower lors du 70e anniversaire du Débarquement en 2014.

   « Elle tient à visiter le site de Mortain. Elle arrivera en fin de matinée, sera médaillée par le maire de Mortain et visitera ensuite les lieux dans l’après-midi ».

Elle n’exclut pas de revenir à Mortain dans les années pour y célébrer le Memorial Day, qui rend hommage aux soldats morts sur place et qui sera cette année célébré le vendredi 1er juin.

Susan Eisenhower est aujourd’hui reconnue en tant qu’experte des relations internationales, notamment sur la question nucléaire.

Source :Gazette de Normandie

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEKONG2

avatar

Nombre de messages : 452
Age : 69
Localisation : Chiang Rai
Date d'inscription : 19/06/2017

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Sam 2 Juin 2018 - 3:24

Tous les ans beaucoup de cérémonies dans la Manche et le Calvados.
j'ai toujours éviter celles où il y a trop d'autorités et de monde, donc les plages et St Mère Eglise.

Mais dans le passé j'allais volontiers aux cérémonies vers l'intérieur.

Car il ne faut pas l'oublier, si les principales ont lieu vers les 5, 5 et 7 juin, il y en a régulièrement pour célébrer les libérations de telle ville ou tel village.

Cette année à Cherbourg :

 Mardi 05 Juin: Accueil de Vétérans américains. ( 10 sont annoncés )
                     En leur honneur, une cérémonie est organisée à la montagne du Roule à 11h45 dans l'enceinte du fort.

A 10h00, les Vétérans, leurs accompagnants et les élus monteront en véhicule d'époque pour participer à la visite du fort et du musée, leur guide sera J.C. Hamel.
Pour nous, présidents d'associations, porte-drapeaux, anciens combattants, un service de mini-bus nous transportera à partir de 11h00.
La cérémonie se déroulera de 11h45 à 12h10 avec un dévoilement de plaque en l'honneur de 3 vétérans US ayant reçu la plus haute distinction des Etats Unis, pour s'être illustré lors des combats pour la libération de Cherbourg.Après la cérémonie, descente en mini-bus en bas, les véhicules d'époque emmenant les vétérans à l'hôtel de ville pour une réception.

A noter que la libération de Cherbourg à eu lieu le 26 juin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manta210

avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 45
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Sam 2 Juin 2018 - 3:29

re,


A Carentan, des soldats américains sur les traces de leurs aïeux
(par Layla Landry)

A quelques jours des commémorations du 74ème anniversaire du débarquement, à Carentan, 90 soldats américains reviennent sur les traces de la 101ème Airborne. Une visite symbolique et chargée d'histoire.

Ils ont à peine 20 ans et découvrent pour la première fois la Normandie. Des jeunes parachutistes de la Task Force étaient en visite ce jeudi dans la Manche. Ils sont 90 et marchent dans les pas de la 101ème Airborne. Une visite chargée d'histoire qui débute place Toccoa à Angoville-au-Plain dans la Manche où une stèle rend hommage à la célèbre division aéroportée qui perdit 1500 hommes lors de son parachutage dans les marais de Carentan.

Une église transformée en hopital
La visite s’était poursuivie dans l’église du petit village qui, en 1944, avait été transformée en hôpital où G.I. mais aussi soldats allemands furent pris en charge. « C’est un choc de découvrir que ce lieu a été désacralisé par les combats. Cela les touche beaucoup d’autant que l’on peut encore trouver ici des traces des combats avec des impacts de balles ou d’obus et même des traces de sang sur les bancs de l’église » explique Denis Van Den Brink, chargé de mission à la mairie de Carentan.

La visite s’est achevée par une halte incontournable pour les soldats américains : les marais de Carentan, là où leurs prédécesseurs ont laissé leur vie au nom de la liberté.

Reportage


Source: France 3 Normandie

_________________
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEKONG2

avatar

Nombre de messages : 452
Age : 69
Localisation : Chiang Rai
Date d'inscription : 19/06/2017

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Sam 2 Juin 2018 - 3:38

Les américains sont toujours bien accueillis en Normandie.
Par les officiels et par la population.

Ho ! bien sur il y a comme partout des grognons mais ils sont très minoritaires.

Il l'ont été à l'époque, ont à pu le constater 9 mois plus tard, même si certains des nouveau nés n'ont jamais connu leur père.

J'espère que cela durera même si c'est maintenant que pour certains c'est un moment pour faire des affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5355
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Sam 2 Juin 2018 - 4:04

MEKONG2 a écrit:

Il l'ont été à l'époque, ont à pu le constater 9 mois plus tard, même si certains des nouveau nés n'ont jamais connu leur père.

J'espère que cela durera même si c'est maintenant que pour certains c'est un moment pour faire des affaires.

Il n'y a pas qu'en Normandie Wink Dans les Ardennes, belges ou françaises et en bien d'autres lieux....

Le côté "fric" me dérange bien davantage !

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5355
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Lun 4 Juin 2018 - 2:57

A quelques kilomètres de là, de l'autre côté du Cotentin, une petite ville accueille depuis samedi outre les visiteurs, les Vétérans ou leurs représentants...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Inauguration du Normandy Airfield Camp de Lessay (Manche)
samedi 2 juin 2018 avant l'embarquement des parachutistes dans un C47

Depuis le samedi 2 juin 2018, le Normandy Airfield Camp, "seul lieu en Normandie qui honore les forces aériennes alliées" peut être visité gratuitement à Lessay (Manche). Reconstitution d'un camp américain, largage de parachutistes, accueil de GI's vétérans sont organisés pour commémorer le 74e anniversaire du Débarquement.

Après le succès du premier Normandy Airfield Camp visité par 12 500 personnes sur l'aérodrome de Lessay (Manche) en juin 2017, l'association Atlantic Wall Memory (AWM) est revenue depuis le samedi 2 et jusqu'au mercredi 6 juin 2018 dans le cadre des commémorations du 74e anniversaire du Débarquement.

Hommage aux forces aériennes alliés

"Grâce à nos partenaires privés et publics, nous sommes parvenus à rassembler 100 000€ pour cet événement exceptionnel entièrement gratuit pour les visiteurs. C'est le seul lieu en Normandie qui honore les forces aériennes alliées qui ont opéré sur cet aérodrome à l'été 1944", s'est réjoui, samedi 2 juin 2018, Philippe Crinon, président du Centre Aéronautique de Lessay lors de l'inauguration du rassemblement par la conseillère régionale Christiane Vulvert, le maire Claude Tarin et Jean-Paul Limagne, président de l'association AWM.

Camp reconstitué et parachutistes

Venu en nombre, le public a visité le camp allié reconstitué riches en scènes de vie d'un campement militaire US : campement de toiles, ravitaillement, mess, défense anti-aérienne avec un rarissime projecteur "searchlight unit", balades en véhicules militaires d'époque...

A proximité immédiate de la piste en herbe évoluaient des avions de collection (C47, North American, Storch allemand, Boeing Stearman PT17, piper J3-L4...), le tout dans l'ambiance d'un terrain d'aviation de la Seconde Guerre mondiale.

Cette année avaient lieu plusieurs embarquements de parachutistes sur un C47 d'époque pour des largages au dessus du secteur de Sainte-Mère-Eglise (Manche).






A côté du DC3 Chalair, le C47 Skytrain, surnommé Dakota par les Anglais, qui transporta les parachutistes dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, est la déclinaison militaire de cet avion révolutionnaire construit à plus de 13 000 exemplaires.

Accueil des vétérans américains

Dimanche 3 juin 2018, le groupe "Madeeson and Co" a donné un concert gratuit agrémenté de chansons volontiers swing célèbres à la Libération. Ce lundi 4 juin 2018 dans la matinée, deux avions de chasse passeront sur l'aérodrome avant l'accueil en début d'après-midi de plusieurs vétérans Gi's nonagénaires venus des Etats-Unis.

Après avoir été repris en juillet 1944 aux nazis, l'aérodrome de Lessay a été entièrement reconstruit entre le 1er et le 25 août de la même année pour servir de base aux bombardiers B26 Marauder. Ses deux pistes de 6000 et 5000 pieds en faisaient l'un des aérodromes les plus importants de la Manche.

Source : La Manche Libre

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5355
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Du côté de Ste Mère Eglise.... dimanche 3 juin    Lun 4 Juin 2018 - 16:55

Parachutages dans les marais de la Fière, cérémonie en hommage aux parachutistes au monument Iron Mike, défilé et parade dans les rues du bourg : dimanche 3 juin 2018, Sainte-Mère-Eglise (Manche) a vécu au rythme des commémorations du 74e anniversaire du Débarquement.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des paras par centaines dans le ciel de la Fière

« Oh, regardez ! » Il est à peine 11 h, ce dimanche 3 juin 2018, et les premiers parachutistes descendent sur les marais de la Fière à Sainte-Mère-Eglise (Manche). Les spectateurs, qui pour beaucoup sont en train de gagner le site, à pied, après avoir garé leurs voitures, se dépêchent.

Les premiers largages officiels, depuis un C47, auront lieu vers 11 h 40.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Une cérémonie chargée en émotion au monument Iron Mike
La cérémonie d’hommage aux parachutistes a été très forte en émotion, notamment grâce à la présence d’une chorale militaire, qui a interprété avec talent les chansons  Amazing Grace et  Requiem for a soldier .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Source : Ouest-France

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charly71

avatar

Nombre de messages : 2784
Age : 81
Localisation : Bourg en Bresse
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Lun 4 Juin 2018 - 23:10

Merci, Manta, Mekong et Lothy pour toutes ces précisions sur cet anniversaire d'une grande page de notre histoire
trop méconnue de la jeunesse actuelle qui pense que seul de gaulle et les résistant on libérés la France !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5355
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Mar 5 Juin 2018 - 15:39

En musardant sur Youtube... j'ai trouvé ceci - j'espère qu'elle ne fait pas double emploi :


_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5355
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Mer 6 Juin 2018 - 9:42

74e D-Day

En ce 6 juin les commémorations se succèdent... sous un ciel bas, semble-t-il.... mais ils ont répondu "présent"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

... la cérémonie internationale qui a débuté à 16 h, à la batterie de Merville-Franceville (Calvados).
Après une journée riche en commémorations, mardi 5 juin, les hommages et cérémonies liées au 74e anniversaire du Débarquement se poursuivent ce mercredi 6 juin, 74 ans jour pour jour après l’arrivée des forces alliées en Normandie. Les festivités sont nombreuses dans le Manche et dans le Calvados.

Parmi les grands moments de la journée, la cérémonie internationale à la batterie de Merville-Franceville.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cette batterie est un des hauts lieux du Débarquement.
Sur 750 parachutistes britanniques qui se sont envolés des Iles britanniques le 5 juin 1944, seulement 60 étaient encore en vie à l’issue de la prise de la batterie, le 6 juin.

500 invités officiels [étaient] annoncés, parmi lesquels de nombreuses délégations étrangères. Notamment Jamie McCourt, ambassadrice des États-Unis ; Graeme Clarke, chargé d’affaires de l’ambassade du Canada ; Pieter de Gooijer, ambassadeur des Pays-Bas ; Lord Edward Llewellyn, ambassadeur de Grande-Bretagne ; le colonel Mentz, représentant le Danemark ; William Moody de la Commonwealth war graves commission ; Michel Parys, consul général de Belgique ; Nikolaus Meyer-Landrut, ambassadeur d’Allemagne ; Tomasz Mlynarski, ambassadeur de Pologne ; le colonel Terje Alvsaker, attaché de défense de la Norvège ; Craig Stapleton, ancien ambassadeur des États-Unis en France.

Mais aussi Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées ; l’amiral Christophe Prazuck, chef d’état-major de la Marine ; le capitaine de vaisseau Philippe Vauterin ; Christophe Blanchet, député du Calvados ; le vice-amiral Ausseur, préfet maritime de Cherbourg ; Jean-Léonce Dupont, président du conseil départemental du Calvados ; Hervé Morin, président du conseil régional ; Fabienne Buccio, préfète de région ; le général de corps d’armée Jean-François Parlanti, commandant de zone terre nord-ouest, Laurent Fiscus, préfet du Calvados, Jean-Marc Lefranc, président du comité du Débarquement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hélias et Maël ont choisi de vêtir une réplique de l’uniforme des commandos Kieffer. Pourquoi ?
" Parce qu’on ne voit que des Anglais ou des Américains,
mais des Français ont débarqué ici aussi ".

Un peu plus tôt, ce matin à 10 h 30, la cérémonie de tradition des fusiliers marins de Lorient s’est déroulée sur la place du 6-Juin, à Colleville-Montgomery (Calvados). Les jeunes militaires se sont vu remettre leur béret vert par le Ouistrehamais Léon Gautier, vétéran du commando Kieffer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A 12 h, à Bayeux (Calvados), une deuxième cérémonie est organisée par la Royal British Legion, cette fois au cimetière militaire britannique. Si les vétérans ont répondu présents, la pluie, elle aussi, s’invite au rendez-vous.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A 12 h 30, la tradition a bien été respectée à Arromanches (Calvados), cette année encore. A l’issue de la prise d’arme du 17e régiment d’infanterie des Pays-Bas, Princess Irene, les élèves officiers de l’académie militaire se sont jetés à l’eau. Après leur remise d’insigne, les jeunes militaires se sont effectivement rués vers la mer. Une baignade en uniforme de quelques minutes, devant plusieurs centaines de personnes, réunies sur la plage.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A 14 h 15, une cérémonie œcuménique est organisée au cimetière militaire britannique de Ranville (Calvados). En présence de sapeurs-pompiers de Paris et de militaires de la Marine nationale. Les élèves de l’école primaire de Ranville sont chargés de porter les gerbes pendant la cérémonie. Ils ont rencontré des vétérans et travaillé autour du Débarquement. 

« Au moins, ils sauront ce qui s’est passé ici. Cette cérémonie rend les choses concrètes pour eux », sourit une enseignante.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Source : Ouest-France

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glard

avatar

Nombre de messages : 2305
Age : 75
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Mer 6 Juin 2018 - 10:25

Belles cérémonies

Merci aux contributeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5355
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Mer 6 Juin 2018 - 10:55

Dans tous ces reportages, j'apprécie particulièrement ces deux gamins vêtus de la tenue du Commando [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Ils sont probablement très bien entourés, et surtout informés... leur comportement a un côté très rassurant....

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5355
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Jeu 7 Juin 2018 - 6:11

Encore et encore....

6 juin 1944 : retour sur un jour historique !


A l’occasion du 74ème anniversaire du Débarquement en Normandie, plus de 400 parachutistes français, américains et allemands ont été largués ce weekend afin de célébrer cette journée historique.

C’est à Sainte-Mère-l‘Eglise que le 1er Régiment du train parachutiste a répondu présent afin de rendre hommage aux soldats du Débarquement. Pour la première fois en 74 ans, un saut de démonstration a été effectué sur la place de l’Eglise. L’adjudant-chef Philippe du 1er RTP, accompagné de paras de la 11e brigade parachutiste, des Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan et du 8e RPIMa ont effectué un saut de précision sous le regard de John Steel*, ce parachutiste américain resté accroché au clocher de l’église ce 6 juin 1944.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

N.P. Il s'agit de l'effigie de John Steel, ce dernier est décédé en mai 1969

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manta210

avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 45
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Ven 8 Juin 2018 - 7:03

Bonjour,


A 97 ans, il réitère à Montpellier son saut en parachute lors du Débarquement de 1944
(par Michel Pieyre)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le 6 juin 1944, il a effectué un saut en parachute en Normandie pour le débarquement. L'Américain Tom Rice a réitéré l'exploit sur le tarmac de l'aéroport de Montpellier ce mercredi 6 juin au matin, à l'occasion des 80 ans du premier vol d'un aéronef depuis Montpellier.

Le 6 juin 1944, c'est le Débarquement, nom de code Neptune, des troupes alliées en Normandie, pour libérer la France et l'Europe du nazisme et de son chef Adolf Hitler. Près de 160 000 hommes mettront pied à terre à l'aube, par mer ou par les airs. Ce sont près de 23 000 parachutistes qui sauteront sur les plages de Normandie dont 13 000 Américains.

Tom Rice avec les vétérans français.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tom Rice, un Californien qui vit à San Diego, faisait partie de cette gigantesque bataille pour la liberté, parachutiste dans la 101st Airborne, surnommée "Screaming Eagles". A bientôt 97 ans (en août prochain, NDLR), il se souvient : "J'ai sauté dans la  Drop zone D près d'Addeville ( non loin de Sainte-Mère-Eglise, NDLR) en Normandie, à côté d'un lac".

Pour témoin, Tom Rice sort de sa poche son cricket de l'époque, l'outil indispensable aux parachutistes pour se regrouper au sol après la descente.

Il a réitéré son exploit ce mercredi matin 6 juin 2018 sur le tarmac de l'aéroport de Montpellier, dans le cadre des 80 ans du premier décollage d'un aéronef (1938 ) depuis Montpellier et 74 ans après le saut historique de la nuit du 5 au 6 juin 1944.

Le cricket, un outils indispensable aux parachutistes américains pour se regrouper au sol
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après son saut le soldat Tom Rice a simplement déclaré : "Perfect jump". Chapeau bas !

Tom Rice a effectué un magnifique saut à Montpellier.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Source: Midi Libre

Vidéos du saut de Tom Rice



_________________
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glard

avatar

Nombre de messages : 2305
Age : 75
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Ven 8 Juin 2018 - 7:36

Bravo Tom !

A 96 c'et formidable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5355
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Ven 8 Juin 2018 - 7:39

Glard a écrit:

A 96 c'et formidable !

Voilà qui ouvre des perspectives à de plus jeunes Wink

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glard

avatar

Nombre de messages : 2305
Age : 75
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Ven 8 Juin 2018 - 7:41

Très exactement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manta210

avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 45
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Ven 8 Juin 2018 - 8:42

re,

J'aime bien ce genre d'histoire...Et celle qui suit aussi:

Sainte-Mère-Eglise : un parachutiste américain retrouve sa caméra intacte… un an plus tard !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le lieutenant-colonel américain Gwinn, parachutiste de la 82e Airborne,
avec le découvreur de sa caméra, le jeune Etienne Cousin. (Eric Guerrier)

Il avait sauté en parachute dans champ des marais de La Fière, à Sainte-Mère-Eglise, en juin 2017, mais avait perdu ses souvenirs en vidéo. Un jeune homme a retrouvé la caméra !
C’est l’histoire d’une petite caméra perdue par un parachutiste américain lors d’un saut à l’occasion des parachutages du mois de juin 2017, et retrouvée dans un champ des marais de la Fière, à Sainte-Mère-Eglise.
Cela aurait pu être d’une banalité affligeante si ce n’est que, remise dans son contexte, l’histoire n’est pas banale.

Dans une botte de foin
En effet, au mois de novembre 2017, six mois après les cérémonies du mois de juin, le jeune Etienne Cousin, moniteur-éducateur à la ferme de Béthanie, affairé à donner leur ration de foin aux bovins dans le marais de la Fière, est interpellé par un petit objet insolite.

Un objet qui ressemble à une caméra, dans l’une des balles d’enrubannage.
En y regardant de plus près, Etienne s’aperçoit qu’il s’agit d’une petite GoPro qui paraît en parfait état ! Mais que fait-elle dans une balle de foin ?

Fichiers intacts
Poussé par la curiosité, celui-ci la ramène chez lui pour lire les fichiers sur la carte mémoire. Stupéfaction : la caméra est en excellent état et la carte mémoire révèle photos et vidéos se rapportant aux cérémonies du 73e anniversaire du Débarquement, y compris la vidéo de la chute tournoyante de la caméra prenant durement contact avec le sol de la zone de parachutage.
Une caméra qui, malgré sa chute impressionnante, malgré un été et un hiver dans les herbages du marais, a subi les intempéries, la fauche des foins et l’enrubannage pour finir dans la balle de fourrage, juste découverte par Etienne plusieurs mois après, avant qu’elle ne finisse dans l’estomac d’un ruminant !
Un peu désemparé par sa trouvaille, le jeune agriculteur s’adresse alors à la mairie de Sainte-Mère-Eglise qui le dirige vers l’association des AVA (Amis des Vétérans Américains)

Quelle surprise pour l’officier américain !
Grâce à un travail de recherche, Maurice Renaud parvient à identifier le lieutenant-colonel américain Gwinn, qui avait perdu sa caméra lors d’un saut commémoratif à la Fière !
Quelle ne fut pas la surprise de l’officier américain, revenu cette année encore pour sauter en parachute lors des cérémonies, qui croyait sa caméra perdue à tout jamais dans les méandres du Merderet !
Il a été contacté par les AVA qui lui ont fait la surprise de lui remettre officiellement l’objet et les fichiers contenus, des mains mêmes de son découvreur Etienne Cousin.
Le colonel n’en croyait pas ses yeux, ému et surpris de l’aventure aérienne de sa caméra, retrouvée intacte, qui lui a été restituée un an après à Sainte-Mère-Eglise.

Source : La presse de la Manche

_________________
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glard

avatar

Nombre de messages : 2305
Age : 75
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Ven 8 Juin 2018 - 8:55

Extra !

Merci de partager.

Il y a encore des gens honnêtes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manta210

avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 45
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Ven 8 Juin 2018 - 9:15

Glard a écrit:


Il y a encore des gens honnêtes...

re,

Oui, tout le monde ne fait pas de politique!! lol!

_________________
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5355
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Dim 10 Juin 2018 - 0:38

Toujours présent....

Son visage nous est devenu familier... chaque année  il répond "présent"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
7 juin 2018 à Bénouville ! Photo / Musée Fusiliers marins

Un grand merci à Léon Gautier, 96 ans, vétéran du 6 juin 1944 ayant débarqué sous les ordres de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour sa présence et disponibilité à de nombreuses cérémonies commémoratives du 74e anniversaire du débarquement du 6 juin 1944.

Né le 27 octobre 1922, il s’engage dans la marine à seulement 17 ans, en 1940. Apprenant par la radio l’existence d’une troupe française commandée par le Général de Gaulle, il part à Londres en juillet 1940 avec 2 camarades et rejoint la France Libre. En 1943, il se porte volontaire pour intégrer les commandos en cours de constitution sous les ordres du commandant Philippe Kieffer.
Le 6 juin 1944, il fait partie des 177 Français, parmi les 75 000 Britanniques et Canadiens et les 58 000 Américains, à débarquer, sur la plage Sword de Colleville-Montgomery.

Combien reste-t-il de survivants de ce Commando ?

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5355
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Dim 10 Juin 2018 - 0:49

Lors de l'inauguration d'une stèle en mémoire du Commando Kieffer, Léon Gauthier a répondu à ma question :

Habituellement présenté comme le dernier survivant du commando Kieffer, Léon Gautier à dévoilé la stèle, au nom de ses compagnons d’arme qui ont donné leur vie pour faciliter les opérations du Débarquement. Il a pris la parole pour remercier la municipalité de Bénouville, en souvenir du N° 4 commandos. « Mais, a-t-il tenu à rectifier, nous sommes encore quatre survivants du commando Kieffer, même si le 6 juin 1944, seuls 24 n’avaient été ni tués ni blessés. Mes compagnons, plus âgés que moi, sont malades et ne se déplacent plus pour les cérémonies. Le plus âgé a 105 ans. »

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manta210

avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 45
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Dim 10 Juin 2018 - 6:45

re,

Lothy, pourquoi avoir coupé la réponse en deux messages?Je ne peux pas "corriger" car je ne suis pas modérateur ici.

(message à supprimer une fois lu).

_________________
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5355
Age : 70
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    Dim 10 Juin 2018 - 7:00

Eh bien parce que lors de mon 1er envoi, je n'avais pas de réponse ! lol!

Le hasard a voulu que je la reçoive quelques minutes plus tard ! je vais laisser passer la journée, et je regrouperai en modifiant mon propos...

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....    

Revenir en haut Aller en bas
 
74ème anniversaire du Débarquement : les festivités....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras de tous les horizons :: Au coin du bar :: Evenements-
Sauter vers: