Paras de tous les horizons
Bienvenue sur Paras de tous les Horizons...

Si vous êtes membre du forum, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de cocher connexion automatique.

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez sur «Récupérer mon mot de passe » sous les cases de connexion.

Un petit rappel :

Seuls les membres présentés, peuvent envoyer des messages...!
http://paras-pth.forumactif.com/f3-presentez-vous

Bonne visite et surtout bonne participation…
Paras de tous les horizons

forum de discussion sur les parachutistes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le BILOM...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 15936
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Le BILOM...   Sam 20 Mai 2017 - 17:15



A la fin de 1943, Giorgio Lave a dix huit ans et choisit de s’engager dans la Légion des Volontaires Français contre le bolchevisme. Mais l’aventure à l’est tourne mal…

Blessé sérieusement, il se replie et, en mai 1945, près de la frontière de hollande, se rend aux Anglais.…

Lave est expédié vers la France, condamné à dix ans de travaux forcé, il est interné au camp de Struthof et accepte sans hésiter de se porter volontaire pour l’Indochine..








Le 1er février 1949, le porte-avion Arromanches amenait à Toulon 555 cercueils de soldats français tués en Indochine.:

La consigne du silence – imposée par le gouvernement – a présidé à l'arrivée du bâtiment de guerre, qui, comme le précisaient les ordres, devait regagner se base dans des circonstances normales.







    Souvenons nous ... Ou plutôt n'oublions pas…  
 


     
   


       


Nous avons forgé notre histoire,
Partagez la avec vos amis, ne laissez pas ce soin aux menteurs


 
   

     .  
 




_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paras-pth.forumactif.com
 
Le BILOM...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras de tous les horizons :: Communication Interne :: Communication interne :: News Journalières-
Sauter vers: