Paras de tous les horizons
Bienvenue sur Paras de tous les Horizons...

Si vous êtes membre du forum, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de cocher connexion automatique.

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez sur «Récupérer mon mot de passe » sous les cases de connexion.

Un petit rappel :

Seuls les membres présentés, peuvent envoyer des messages...!
http://paras-pth.forumactif.com/f3-presentez-vous

Bonne visite et surtout bonne participation…
Paras de tous les horizons

forum de discussion sur les parachutistes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trinquier: Notre guerre au Katanga …

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 15610
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Trinquier: Notre guerre au Katanga …   Dim 16 Avr 2017 - 16:20



Lorsque les corolles bleues et blanches des tirs de mortier et les traçantes vertes et rouges des mitrailleuses lourdes interdisent le terrain de la capitale du Katanga, il faut pour s'y rendre faire l'immense détour de Johannesbourg, Salisbury et N'Dola.
Cent quatre vingt ou trois cent cinquante kilomètres, selon le point de passage que l’on a choisi, séparent encore d'Elisabethville.

Ils sont, en périodes troubles, coupés de barrages tenus par des bandes non contrôlées qui ne manquent pas de vous rançonner au passage.

On a tout le temps, dès lors, d'examiner sérieusement ce que l’on peut appeler le « dossier Katanga ».







Dans la nuit du 17 octobre 1959, la 2e section du Commando Totem Orange, aux ordres du sous-lieutenant Laporte avec pour adjoint le sergent-chef Millavaud, se place en embuscade sur une ligne qui s'étire sur un kilomètre environ, calée dans une barre rocheuse.

L'embuscade est levée à 4h 30 du matin et les hommes restent sur place par petits groupes de six à sept hommes, soigneusement camouflés, immobiles et avec un silence radio absolu, en "chouf", pour surveiller tout le secteur.





Un combat de "totem orange"






Nous avons forgé notre histoire,
Partagez la avec vos amis, ne laissez pas ce soin aux menteurs




.


_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paras-pth.forumactif.com
 
Trinquier: Notre guerre au Katanga …
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras de tous les horizons :: Communication Interne :: Communication interne :: News Journalières-
Sauter vers: