Paras de tous les horizons
Bienvenue sur Paras de tous les Horizons...

Si vous êtes membre du forum, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de cocher connexion automatique.

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez sur «Récupérer mon mot de passe » sous les cases de connexion.

Un petit rappel :

Seuls les membres présentés, peuvent envoyer des messages...!
http://paras-pth.forumactif.com/f3-presentez-vous

Bonne visite et surtout bonne participation…
Paras de tous les horizons

forum de discussion sur les parachutistes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Opération "Sentinelle"

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Lothy
Invité



MessageSujet: Opération "Sentinelle"   Mer 6 Jan 2016 - 9:36

Rappel du premier message :

Le cadre juridique concernant l’emploi des militaires sur le territoire ne sera pas « bouleversé »




Voici bientôt un an que l’opération intérieure (OPINT) Sentinelle a été lancée en réponse aux attentats commis à Paris en janvier 2015, avec 10.000 soldats déployés sur le territoire national afin de surveiller les sites dits sensibles.

Depuis, des questions sur la finalité de cette OPINT restent toujours posées, surtout après les attaques du 13 novembre dernier à Paris et à Saint-Denis. Et les militaires eux-mêmes s’interrogent, comme l’a fait remarquer le député Yves Fromion lors de l’audition, à l’Assemblée nationale, de Louis Gautier, le secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN).

« Qu’ont fait les militaires le 13 novembre? Où étaient-ils? La police a mis assez longtemps à intervenir. Les militaires eux-mêmes s’étonnent de ne pas avoir été sollicités, du moins dans un premier temps (…) C’est longtemps après qu’on les a vus apparaître, lors de l’opération menée à Saint-Denis, pour faire de la sécurisation. Aujourd’hui, ils se demandent à quoi ils servent vraiment. Quel est leur rôle lors d’un attentat ? Où est la coordination ? Ils ont le sentiment que leurs capacités ne sont pas utilisées au mieux. Ils se disent qu’ils seraient plus utiles s’ils gardaient les frontières, qu’ils y accompliraient mieux leur mission qu’en restant à Paris, le plus souvent statiques », a ainsi affirmé le député, rejoignant ainsi les interrogations de plusieurs de ses collègues.

En octobre dernier, le général Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées (CEMA), avait estimé qu’il ne fallait pas faire jouer aux militaires de Sentinelle un rôle de « supplétif » en matière de sécurité et que « plutôt que de suppléer les forces de sécurité, les armées devaient apporter des savoir-faire complémentaires. »
Et cela, au motif, comme il l’avait expliqué quelques semaines plus tôt, qu’ »il y a un lien de plus en plus fort entre la défense de l’avant, ce que nous faisons en opérations extérieures, et la sécurité de l’arrière, c’est-à-dire la protection de nos concitoyens sur le théâtre national ». Seulement, il y un bémol à apporter : l’ennemi que les forces françaises affrontent au Sahel est traité comme un combattant tandis que le terroriste qui commet un attentat en France est considéré comme un criminel.
Cela étant, comme l’a rappelé Louis Gautier lors de son audition, recourir aux armées permet de « réagir aux situations d’urgence » et « aux circonstances exceptionnelles » car elles « constituent une ressource de forces, interviennent non en remplacement, mais en appui, en soutien, en parfaite complémentarité avec les forces de sécurité intérieure, notamment parce que leurs effectifs, leur organisation, leurs capacités, y compris du point de vue des équipements, procurent des ressources mobilisables dans l’urgence et parfaitement réactives ».

Qui plus est, a ajouté M. Gautier, « du point de vue de la gestion des ressources humaines, alors que le recrutement d’un policier ou d’un gendarme l’inscrit dans une carrière, celui d’un militaire du rang correspond à un contrat, qui pourra être renouvelé mais ne durera pas nécessairement ».

Pour résumer, l’idée est de pouvoir déployer des soldats pour sécuriser et protéger des secteurs définis pour qu’ils prennent le relai de la police et de la gendarmerie afin de « permettre à ces dernières de se réorienter vers leurs missions propres ». Et le tout, à un coût moindre que s’il fallait recruter davantage de gendarmes et de policiers.

Si ce n’est pas un rôle de supplétif, cela y ressemble car, en l’état actuel des choses, les militaires n’ont, par exemple, aucun pouvoir juridique de contrainte vis-à-vis des civils, c’est à dire qu’ils ne peuvent pas faire de contrôle d’identité ou de fouille en cas de doutes sur un individu. Pour cela, ils doivent être accompagnés par un agent ou un officier de police judiciaire.

Or, comme l’a indiqué M. Gautier, il n’est n’est nullement envisagé de modifier les règles juridiques concernant les militaires engagés sur le territoire national, si ce n’est à la marge.

« On a évoqué la possibilité d’instituer en agents ou officiers de police judiciaire (OPJ) les militaires, ou du moins certains officiers ou sous-officiers. Mais l’on a finalement estimé que si l’on définissait bien les missions, il n’était pas nécessaire de changer le droit. D’abord parce que des OPJ sont souvent présents sur le terrain au côté des militaires déployés. Ensuite parce qu’il existe toute une série d’actes – contrôle de foules, vérification d’identité – que l’on peut effectuer à droit constant, sans avoir besoin d’exciper d’un statut d’OPJ », a expliqué le SGDSN.

Aussi, au moment de l’Euro de football 2016, les « militaires ne pourront pas obliger un individu à prouver son identité, mais pourront refuser l’accès aux personnes qui refuseraient de le faire, ou les renvoyer vers un OPJ qui sera à proximité », a fait valoir M. Gautier.

Pour le député Charles de la Verpillière, il s’agit là d’une « erreur fondamentale ». « Nous sommes engagés dans des opérations très étendues dans l’espace et dans le temps ; il est donc exclu de faire accompagner chaque patrouille de militaires par des agents de police judiciaire, a fortiori par des OPJ. D’autant que la tendance est de substituer des méthodes dynamiques à l’utilisation statique de l’armée : comment embarquer des agents ou des officiers de police judiciaire dans des patrouilles aléatoires, le cas échéant à bord d’un véhicule? », a-t-il plaidé.

Source : Opex360
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Le Béarnais



Nombre de messages : 2394
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Dim 13 Aoû 2017 - 22:58

.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Dim 13 Aoû 2017 - 23:24

J'adore ce montage !.... cheers

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
charly71

avatar

Nombre de messages : 2794
Age : 81
Localisation : Bourg en Bresse
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 8:13

je me re-re-dit , l'armée n'est pas formée pour faire du maintien de l'ordre et
l'exeption qui à été faite en Algérie ou l'on s'est octroyé des pouvoirs de police judiciaire
à donné des dérives pas toujours bien brillantes...
Laissons à la police faire le travail de police, recrutons dans ces rangs là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Béarnais

avatar

Nombre de messages : 2394
Age : 73
Localisation : Environs de Metz
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 8:43

Lothy-SF a écrit:
J'adore ce montage !.... cheers

Merci Lothy d'avoir modifier le format...

J'ai encore fait une fausse manip hier soir, la fatigue, le stress de l'opé "sentinelle"...., la lecture accablante des C.R. de la journée...

Pourtant ici, dans notre unité de patrouille nous avons une cheffe qui n'est pas "trop" ch....es, encore une chance ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Béarnais

avatar

Nombre de messages : 2394
Age : 73
Localisation : Environs de Metz
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 9:09

charly71 a écrit:
je me re-re-dit , l'armée n'est pas formée pour faire du maintien de l'ordre et
l'exeption qui à été faite en Algérie ou l'on s'est octroyé des pouvoirs de police judiciaire
à donné des dérives pas toujours bien brillantes...
Laissons à la police faire le travail de police, recrutons dans ces rangs là.

Je suis un peu désolé d'avoir un avis un peu différent avec toi, en effet, s'imaginer une seule seconde que la police pourrait être à l'abri d'une dérive est une erreur d'esprit.

Il suffit de suivre l'actualité concernant les interventions de la police comme de la gendarmerie.

Car sous l'uniforme, il y a un homme avec certes une formation un peu différente par rapport au militaire mais in fine, la réaction peut être aussi "cassante" en cas de surmenage....

L'ensemble, c'est un problème de moyens que l'on n'a pas ou que l'on ne veut pas donner pour des raisons budgétaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MEKONG2

avatar

Nombre de messages : 454
Age : 69
Localisation : Chiang Rai
Date d'inscription : 20/06/2017

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 10:15

Je ne pense pas que l'armée se soit octroyé des pouvoirs  de police judiciaire en Algérie.
Le gouvernement les lui a donnés sans vouloir assumer.
Et si des gradés ne voulaient pas faire un travail de police c'était admis. Les chefs de l'époque de la bataille d'Alger ( BIGEARD, MASSU, etc..) l'on relaté .

Mais c'est vrai que s'ils ont été efficaces, on leur reprochent toujours 60 ans après.

Mais ou je suis d'accord avec Charly l'armée n'est pas faite pour faire du maintien de l'ordre.
Tout du moins en France. En Opex cela se discute mais ce ne n'est pas souhaitable non plus.

Mais si on veut mettre l'armée, il y a une force militaire faite pour cela, elle s'appelle la Gendarmerie Nationale avec sa branche spécialisée la Mobile.

Chacun son boulot et les vaches sont bien gardées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Béarnais

avatar

Nombre de messages : 2394
Age : 73
Localisation : Environs de Metz
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 10:35

MEKONG2 a écrit:
Je ne pense pas que l'armée se soit octroyé des pouvoirs  de police judiciaire en Algérie.
Mais si on veut mettre l'armée, il y a une force militaire faite pour cela, elle s'appelle la Gendarmerie Nationale avec sa branche spécialisée la Mobile.

Chacun son boulot et les vaches sont bien gardées.
D'accord avec toi, mais le problème de la garde des vaches c'est le problème du "Chef" berger qui n'est pas à la hauteur de son boulot pour la répartition des taches et des pâturages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charly71

avatar

Nombre de messages : 2794
Age : 81
Localisation : Bourg en Bresse
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 11:03

MEKONG2 a écrit:
Je ne pense pas que l'armée se soit octroyé des pouvoirs  de police judiciaire en Algérie.
...j'y étais .... et tous les écrits sur cette période sont édulcorés ...
Lire et relire Aussaresses ... et c'est aussi édulcoré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 11:04

charly71 a écrit:

...j'y étais .... et tous les écrits sur cette période sont édulcorés ...
Lire et relire Aussaresse ... et c'est aussi édulcoré !

C'est toute la différence !....

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Glard

avatar

Nombre de messages : 2306
Age : 75
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 11:54

Excusez moi pour ce petit retour en arrière.

Il faut rappeler qu'en Indo, comme en Algérie, on était en guerre et en guerre révolutionnaire, sans distinction de civils et de militaires chez les viets comme chez les fellagas...Un peu comme maintenant, mais les français ne l'ont pas encore vu.

Les militaires, en Algérie, ne se sont pas octroyés des pouvoirs. Massu est parti avec des ordres précis pour sa 10ème DP, parce que certains membres des gouvernements de l'époque avaient bien vus qu'il ne s'agissait pas d'un épisode de mécontentement et d'agitation sociale un peu dure.

Il faut relire Massu (dans le forum - Merci Lothy) mais aussi Ausaresse, comme le rappelle Charly et je vous recommande le livre du général Henri Jacquin (des Services) "La guerre secrété en Algérie (éditeur Olivier Orban)

Il faut aussi, évidemment, relire Trinquier.  

La Dixième DP  a obéi aux ordres. Point barre.


Certes c'était un sale boulot, et certainement pas un cadeau fait aux militaires, mais s'il n'y avait pas eu la grande trahison de qui vous savez, et si l'armée avait poursuivi les réformes sociales, (que la France  aurait due être réaliser au Magreb depuis 1918) ...que l'armée avait remis en branle  avec la création des SAS....le destin de l'Afrique du nord n'aurait pas été le même...

Ou bien on se donne les moyens de gagner, ou bien on ne fait pas la guerre et on laisse gagner les adversaires.

Aujourd'hui nous en sommes là en métropole. Nos chefs suprêmes successifs disent bien qu'on est en guerre, mais conservent les habitudes et les moyens que l'on utilise en période de paix, chez les civilisés. Or, nous sommes en guerre et nous avons en face des barbares!

Alors on rassure le peuple et nous revenons au cœur du sujet : Sentinelle.

Et personne ne parle de la nouvelle bombe Algérienne....une bombe H d'un nouveau type
Leur président, dont la vie ne tient qu'à un fil va finir par mourir. L'armée Algérienne s'est déjà partagée le pouvoir et les entrées financière, mais si un général se sent moins bien loti que son voisin, la guerre civile va partir...Et les Services Anglais misent su 3 millions de migrants sur la France en quelques semaines. C'est la bombe H (comme humaine).

Et Sentinelle là dedans...Nos gentils gardes statiques ne pourront rien faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Béarnais

avatar

Nombre de messages : 2394
Age : 73
Localisation : Environs de Metz
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 13:02

Comment l'Algérie pourrait détruire l'Europe'


POUR INFO en espérant que ce qui est annoncé dans ce document ne se réalise pas ...

 Comment l'Algérie pourrait détruire l'Europe", titre "The Spectator".

Si les prédictions de ce journal britannique se révèlent exactes, l'invasion migratoire que les Allemands ont connue en 2015, en accueillant 1 million de réfugiés, sera une broutille à côté du gigantesque tsunami que la France pourrait subir dès 2017.Le Président Macron est au courant.

 En effet, ce magazine, persuadé que la disparition de Bouteflika, 79 ans et gravement malade, entraînera un chaos généralisé dans tout le pays, envisage que les islamistes tenteront de prendre une nouvelle fois le pouvoir, après la sanglante guerre civile des années 1990 qui fit 150.000 morts.
L'Algérie est au bord de l'implosion. Incapable d'assumer son indépendance depuis 1962, elle a dilapidé l'héritage colonial, alors que son agriculture, ses infrastructures, son pétrole et son gaz, légués par la France, en faisait le pays le plus moderne et le plus riche du continent africain avec l'Afrique du Sud.

 Hélas, divisions, rivalités claniques, corruption et incompétence, ont ruiné le pays. Le chômage des jeunes dépasse les 30% et le niveau de vie baisse régulièrement avec une population qui a quintuplé depuis l'indépendance.
Tel est le bilan des prédateurs du FLN, aux commandes depuis plus d'un demi-siècle !
L'Algérie ne survit que par la rente pétrolière, qui représente 98% des exportations, 30% de son PIB et 60% des recettes budgétaires.
Avec l'effondrement des cours du brut, le gouvernement puise dans ses réserves financières qui fondent comme neige au soleil. Une nouvelle explosion sociale comme dans les années 1980 est probable en 2017. Toutes les mises en garde du FMI, qui réclame des réformes structurelles, sont restées lettre morte. Le régime continue de se reposer sur la seule rente pétrolière.
Les islamistes attendent leur heure . Avec le chaos libyen, ce sont d'énormes quantités d'armes et de munitions en provenance du pays voisin, qui circulent dans la clandestinité.
De leur côté, les généraux guettent la fin de Bouteflika.. Un coup d'Etat militaire est inévitable, selon le renseignement extérieur israélien. Ce coup de force mettrait tout le monde d'accord, tant les prétendants et les rivalités sont nombreux. Mais il n'empêcherait pas une seconde guerre civile contre les islamistes.
The Spectator écrit :
"Une guerre civile algérienne créerait un grand nombre de réfugiés.
Un analyste a dit attendre 10 à 15 millions de réfugiés à partir de l'Algérie. Compte tenu de l'histoire de ce pays, ils s'attendraient à être sauvés par une nation : la France...."Macron ,veut redorer le blason de la France en ouvrant les portes et accueillant ces réfugiés pour effacer les traces de la colonisation française et se faire pardonner....
"Français, vous n'avez encore rien vu, le pire viendra bientôt !"
Faire suivre, car seul Internet permet une liberté d'expression qui aille au-delà des miettes d'information d'une Presse aux ordres !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manta210

avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 45
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 15:15

Bonjour,

Si tu pouvais retirer les balises de taille de texte lorsque tu écris quelque chose?Merci.

Ce sont des "prédictions" alarmistes qui n'ont qu'un but faire vendre du papier et faire tourner les sites internet plus ou moins sérieux (plus "moins" que "plus" d'ailleurs).
Je reprends les propos du Boss: "Vérifiez vos sources".
Je ne dis pas qu'il n' y a de risque, mais il ne faut quand même pas tomber dans l'excès...
Par contre, il n'y a pas besoin de prédictions...Le problème est déjà posé par la Libye:



En Libye, on demande un budget colossal à l'UE pour bloquer les migrants

Khalifa Haftar, à la tête de l'Armée nationale libyenne, estime que l'effort européen devra se porter à 20 milliards de dollars afin de gérer le flux de migrants.

Depuis des semaines, l'Union européenne parle de la nécessité de gérer le flux de migrants avant même qu'ils ne touchent le sol européen. Emmanuel Macron avait notamment annoncé la création en Libye de hotspots, des centres d'examen, afin de différencier réfugiés et migrants économiques, une annonce sur laquelle était revenu Gérard Collomb sans pour autant remettre en cause la volonté du chef de l'État de traiter la question migratoire depuis le sol libyen. Mais, pour l'homme fort de l'Est libyen, Khalifa Haftar, Bruxelles va devoir mettre une somme importante sur la table si elle veut aider à bloquer les flux de migrants à la frontière sud du pays.

Ainsi, Khalifa Haftar estime à « 20 milliards de dollars sur vingt ou vingt-cinq ans » l'effort européen nécessaire pour aider à bloquer ces flux, dans un entretien paru samedi. « Le problème des migrants ne se résout pas sur nos côtes. S'ils ne partent plus par la mer, nous devons les garder nous et la chose n'est pas possible », a-t-il expliqué dans un entretien au quotidien italien Corriere della Sera. « Nous devons au contraire travailler ensemble pour bloquer les flux sur 4 000 kilomètres à la frontière désertique libyenne du Sud. Mes soldats sont prêts. Je contrôle plus des trois quarts du pays. Je possède la main-d'œuvre, mais il me manque les moyens », poursuit le chef d'une force autoproclamée Armée nationale libyenne (ANL).

Armes, munitions, drones, etc.
Le président français Emmanuel Macron « m'a demandé ce dont on a besoin, je suis en train de lui envoyer une liste », précise le maréchal Haftar. Dans la liste figureront « des formations pour les gardes-frontières, des munitions, des armes, mais surtout des véhicules blindés, des jeeps pour le sable, des drones, des détecteurs, des lunettes de vision nocturne, des hélicoptères ». L'idée est d'installer des campements mobiles de 150 hommes au minimum tous les 100 kilomètres, a-t-il encore détaillé. Un vaste programme qu'il estime à « environ 20 milliards de dollars sur vingt ou vingt-cinq ans pour les pays européens unis dans un effort collectif ».

À titre de comparaison, « la Turquie prend 6 milliards » à Bruxelles « pour contrôler un nombre infiniment inférieur de réfugiés syriens et quelques Irakiens », a-t-il fait remarquer. « Nous, en Libye, nous devons contenir des flux gigantesques de personnes arrivant de toute l'Afrique. » Fin juillet, Khalifa Haftar et son rival Fayez al-Sarraj, chef du gouvernement d'entente nationale, se sont mis d'accord sur une déclaration de principes en dix points dans laquelle ils s'engagent notamment à un cessez-le-feu et à organiser des élections le plus rapidement possible, lors d'une rencontre en région parisienne sous l'égide du président français.

Renfort maritime avec l'Italie
Dans les colonnes du Corriere della Sera, le maréchal a de nouveau critiqué Fayez al-Sarraj qui ne l'a pas consulté pour donner le feu vert à une opération de renfort maritime de l'Italie pour aider les gardes-côtes libyens à contenir les départs de bateaux de migrants. « Sa décision est un choix individuel, illégitime et illégal », estime-t-il. « Personne n'entre dans nos eaux sans permission », a-t-il répété, tout en prononçant des propos plus conciliants à l'encontre de l'ancienne puissance coloniale : « Les Libyens et les Italiens sont des amis. »

Le maréchal Haftar, revenu de vingt ans d'exil en 2011 au moment de la révolution libyenne, est soupçonné par ses détracteurs de vouloir prendre le pouvoir en Libye et de n'avoir aucune intention de se soumettre au pouvoir civil.

Source: Le Point

_________________
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 15:21

Manta210 a écrit:
Bonjour,

Si tu pouvais retirer les balises de taille de texte lorsque tu écris quelque chose ? Merci.


Peux-tu être plus précis ?....
Pour ma part je ne vois rien d'anormal !

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Manta210

avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 45
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 15:32

Lothy-SF a écrit:


Peux-tu être plus précis ?....
Pour ma part je ne vois rien d'anormal !

re,

C'est normal, j'ai effectué la correction! Je parle des "size=13" qu'il place à chaque fois...C'est assez limite pour pouvoir lire sans se fatiguer les yeux.

_________________
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 15:41

Tous les membres du forum ne maîtrisent pas l'art du copier/coller....

Je rectifie ce genre de petites fautes tous les jours ; c'est notre job Wink

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Béarnais

avatar

Nombre de messages : 2394
Age : 73
Localisation : Environs de Metz
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 15:53

Manta210 a écrit:
Lothy-SF a écrit:


Peux-tu être plus précis ?....
Pour ma part je ne vois rien d'anormal !

re,

C'est normal, j'ai effectué la correction! Je parle des "size=13" qu'il place à chaque fois...C'est assez limite pour pouvoir lire sans se fatiguer les yeux.

Manta pour ton info, lorsque j'ai mis cet article en ligne, je n'ai rien constaté ni avant et ni après l'envoi d'anormal ?

Quant à vérifié ma source. Il me semble qu'il y a le nom du magazine en tête de l'article.

Enfin, concernant le contenu de ton article sur la Libye et le mien sur l'Algérie, c'est grosso modo, bonnet blanc et blanc bonnet.

Maintenant si l'article te gêne, que Lothy le supprime, pour moi, aucun problème. De toute façon, je n'ai pas besoin de l'avis des journaleux quel qu'il soit, ta source ou la mienne, pour avoir un avis sur la situation actuelle en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manta210

avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 45
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 16:29

re,

Bon, cela veut dire que tu as copié un article où les balises (tailles du texte) étaient déjà comprises.
Je ne te demande pas de supprimer ton texte, mais ce que je voulais dire c'est que les tabloïd britanniques sont coutumiers du fait.On ne sait pas s'ils se basent sur une étude sérieuse ou non.
Par contre, avec celui que je place qui, comme tu le soulignes, rapporte à peu près la même chose, les journalistes citent l'AFP (qui est quand même un organe de presse sérieux) pour une déclaration d'un responsable militaire Libyen.

_________________
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Lun 14 Aoû 2017 - 17:14

Lothy n'enlèvera rien du tout !....

Je ne suis pas là pour ça.... Je ne crois pas que le Boss supprimerait quoi que ce soit, d'ailleurs ! Donc je me fie à sa ligne de conduite.

Répéter, copier les mêmes propos - présentés avec ou sans référence à l'AFP dont les Britanniques n'ont que faire, ils ont leurs sources, elle valent les nôtres - provoque ce que j'ai écrit quelque part sur le forum : des articles à foison sur le même sujet....

Cela donne à beaucoup le plaisir de se relire !

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Manta210

avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 45
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Sam 26 Aoû 2017 - 14:21

Bonjour,

Terrorisme : un homme de 22 ans originaire de Seine-Saint-Denis écroué

Les enquêteurs estiment qu'il était susceptible de «commettre un acte violent».

Il ciblait notamment des boîtes de nuit mais sans projet établi. Un homme de 22 ans, interpellé mardi en Seine-Saint-Denis parce qu'il était soupçonné de vouloir commettre «un acte violent», a été mis en examen par un juge antiterroriste et écroué.

Présenté vendredi à un juge d'instruction parisien, le jeune homme, jusqu'ici inconnu de la justice, a été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle et placé en détention provisoire. Ce radicalisé, qui vit chez ses parents à Saint-Denis, près de Paris, a été interpellé mardi par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), dans le cadre d'une enquête ouverte le 9 août par la section antiterroriste du parquet de Paris.

Bars, boîtes de nuit, clubs homosexuels et libertins
Les investigations «laissaient craindre qu'il était susceptible de commettre un acte violent dans la mesure où il avait fait savoir qu'il cherchait à se procurer une arme», a expliqué une source proche du dossier, précisant qu'il avait échoué dans cette recherche. Les enquêteurs ont notamment repéré des messages sur les réseaux sociaux qui faisaient ressortir «des propos et une attitude pro-djihad», selon une source judiciaire.

D'après les premiers éléments de l'enquête, le suspect aurait envisagé de s'attaquer à des «bars, boîtes de nuit et des lieux tels que les clubs homosexuels et les clubs libertins», mais ce «projet intellectuel» est resté vague, en l'absence notamment de repérages. Le jeune homme, qui était surveillé par les services antiterroristes, a reconnu en garde à vue qu'il avait pu avoir ce projet d'attaque. L'enquête se poursuit pour déterminer s'il a pu entretenir des liens avec des membres de la mouvance radicale. La menace terroriste reste à un niveau maximal en France, frappée depuis janvier 2015 par une vague d'attentats djihadistes qui a fait 239 morts.

Source: Le Parisien

_________________
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Sam 26 Aoû 2017 - 15:51

Ah.... finalement il est à l'ombre !.... Pour combien de temps ?

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Sam 26 Aoû 2017 - 17:19

Une information qui donne à réfléchir....


Un militaire de l’opération Sentinelle se serait suicidé avec son Famas.


D'après un article de la presse régionale, un soldat de 26 ans, engagé dans l'opération Sentinelle aurait mis fin à ses jours avec son arme de service, dans la soirée d'hier - 23 h 30.

Il était seul dans une chambre située dans les locaux de la Marine Nationale, rue Saint-Dominique à Paris (VIIe) où il était en poste.

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
charly71

avatar

Nombre de messages : 2794
Age : 81
Localisation : Bourg en Bresse
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Sam 26 Aoû 2017 - 18:17

Paix à son Âme et sincères condoléances à sa famille et ses amis.

Va t-on enfin revoir ces opérations sentinelles qui ne servent à rien,
que servir de cibles aux fous de dieu ,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Sam 26 Aoû 2017 - 18:21

charly71 a écrit:

Va t-on enfin revoir ces opérations sentinelles qui ne servent à rien,
que servir de cibles aux fous de dieu ,

C'est bien triste.... e tbien sûr mes pensées vont vers sa famille et les camarades qui l'ont découvert, le connaissaient.

Mais ceci laisse tout de même supposer que ces jeunes soldats ne sont pas mentalement et psychologiquement prêts à servir....

Enfin, ce n'est que mon avis....

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Sam 26 Aoû 2017 - 20:27

Information confirmée par plusieurs médias...

Le jeune soldat appartenait à la 5e compagnie de combat du 1er Régiment de Tirailleurs (RTir).

Le 1er RTir, qui vient par ailleurs de percevoir ses premiers fusils HK-416 avec lesquels il a défilé le 14-Juillet dernier, a déployé 350 hommes à Paris, pour les besoins de l’opération Sentinelle.

L'enquête est confiée à la Gendarmerie.

Souvenons-nous que l'an dernier, en juin, un autre militaire s'était suicidé dans les sous-sols des Galeries Lafayette.

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Glard

avatar

Nombre de messages : 2306
Age : 75
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Sam 26 Aoû 2017 - 22:01

Il y a, de tout temps, eu des gus qui ne supportent ni le stress, ni la condition de militaire, ni le boulot qu'ils sont censés faire. Ou tout bêtement ce qu'ils ont pu voir ou vivre.

Avant il n'y avait pas d'assistance psychologique. Aujourd'hui, avec les debriefing et les retours d'expérience, la hiérarchie est avertie des cas graves et devrait donc être en mesure de prendre en compte ces éléments dans l'affectation des dits gars et dans le maintien ou pas au sein de l'armée.

Après, il y a le pétage de plombs qui ne prévient pas et contre lequel on ne peut rien..Civils ou militaires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Ven 1 Sep 2017 - 9:43

Avant ses adieux aux armes, le général Arnaud Sainte-Claire Deville s'exprime sur "Sentinelle"....et aussi quelques sujets très actuels !



Il restera le commandant des forces terrestres à la plus grande longévité (37 mois) devant le regretté général Antoine Lecerf. A Lille, il aura tout connu l'étiage de l'armée de terre et sa remontée en puissance depuis 2015 et les attentats. A 59 ans, il part vers un univers proche. A compter du 1er octobre, il sera le directeur des relations institutionnelles France-Europe chez l'industriel Nexter. Il est remplacé à Lille par son second, le général Patrick Alabergère qui entend s'inscrire " dans la continuité " (son interview prochainement)...

L'évolution de Sentinelle, Scorpion, l'équipement, le recrutement, le moral des troupes, de Villiers, le général Sainte-Claire Deville donne son éclairage et son sentiment. Instructif !

- Appréciez-vous de terminer votre carrière sur une remontée en puissance des forces terrestres ?
" Cette remontée en puissance est très liée aux attentats qui nous ont frappé depuis janvier 2015. Cette date est bien ancrée dans ma mémoire avec le déclenchement de l'opération Sentinelle, 10 000 hommes projetés en cinq jours sur toute la France, à partir de Lille puisque c'était le rôle du CFT de mener cette projection. "

SENTINELLE
- Les critiques sur l'opération Sentinelle, son coût humain et son efficacité, sont constantes. C'est pourtant le premier rôle de l'armée de protéger le territoire et les citoyens. Où en est-on de la réflexion ?
" Aujourd'hui, on a des modes d'action qui ont bien évolué, en passant du statique au dynamique. Les conditions de vie s'améliorent même s'il y a encore des endroits où c'est compliqué. Maintenant, est-ce l'alpha et l'oméga ? Certainement pas. La forme est à faire évoluer mais sur le fond, c'est incontestable, le soldat français défend la patrie. Ici comme là-bas. Ici, c'est le métro de Lille, la gare Lille-Flandres. Là-bas, c'est le Mali, le Liban, l'Irak. On ne peut pas introduire de dichotomie là-dedans, c'est un tout. "
- Cela n'a pas l'air d'être compris et accepté par tout le monde...
" Il y a toujours un effort de pédagogie à faire, en interne, notamment en direction de nos jeunes officiers et sous-officiers. C'est certain qu'un jeune qui rentre à Saint-Cyr ou à Saint-Maixent rêve de guerroyer au Mali ou en Irak, pas pour aller dans le métro parisien. C'est tout l'enjeu des chefs de leur faire comprendre que ça fait partie de leur mission. "
- Ce n'est pas très satisfaisant d'être une cible...
"  Je constate que nos soldats ont déployé jusqu'ici une parfaite maîtrise de leur armement. Qu'avec la mobilité, ils sont des cibles beaucoup plus fugaces malgré l'avantage de la surprise chez l'adversaire. "
- Existe-t-il un effet sur le recrutement et l'attrition ?
" Pour avoir étudié plusieurs indicateurs, je n'ai aucune loi là-dessus. Il n'y a pas de tendance générale. Il y a des unités qui ont traversé de longues périodes de Sentinelle et où la fidélisation est restée correcte. Et a contrario, des unités moins soumises à Sentinelle qui ont eu des problèmes. Il ne faut pas tirer de conclusions hâtives. Après le Bataclan, un certain nombre de jeunes se sont vraiment engagés pour Sentinelle. Attention, ces jeunes devront aussi se préparer à partir sur un théâtre d'opération extérieure. "
- Quelles seront les évolutions apportées au dispositif Sentinelle ?
" Le président attend des propositions pour fin octobre début novembre. Comme l'a évoqué le général Bosser (le chef d'état-major de l'armée de terre), nous avons aujourd'hui deux réservoirs, l'échelon engagé de 7 000 hommes et la réserve stratégique de 3 000. Nous voudrions qu'entre les deux apparaissent ce qui existe dans toute opération militaire, une QRF, une force de réaction rapide. Tout en restant sur le format 10 000, cela permettrait de réduire un peu la part d'unités engagés (3 000 ou 4 000, c'est à définir). Cette force de réaction rapide serait soit dans les régiments, soit en s'entraînant avec une capacité de réversibilité en cas de besoin. Cela permettrait davantage de souplesse et de capacités en fonction des besoins, de respecter un meilleur équilibre entre vie personnelle et efficacité. C'est un travail permanent. "

GROGNE
- Sur Facebook, un groupe de compagnes de militaires critique les conditions d'exercice du métier. Qu'en pensez-vous ?
" Quand il y a du ressenti, il y a souvent quelque chose derrière. Après, on pourrait être plus nuancé sur un certain nombre de points. Ce qui est certain, c'est que le logiciel de solde Louvois a fait beaucoup de mal, touché l'ADN de l'armée de terre et le lien de confiance. On a mis des patchs mais ça pèse encore beaucoup. Un mal-être est là, les familles ont été mises à contribution avec Sentinelle. L'accumulation peut être la goutte qui fait déborder le vase. "

- Elles parlent de matériels achetés par leurs maris...
" Il ne faut pas exagérer. De gros efforts en équipement individuel ont été menés. Le soldat français en opération n'a pas à rougir vis-à-vis des soldats étrangers. Ce n'était peut-être pas le cas il y a dix ans mais on a fait d'énormes progrès. "

RECRUTEMENT
- Sentinelle a aussi permis à l'armée de terre de recruter 11 000 soldats supplémentaires...
" L'armée de terre a été dans une situation difficile. Structurellement, nous n'avions pas les effectifs pour faire 7 000 hommes dans la durée. Et conjoncturellement, en 2015 et 2016, nous avons dû déployer plusieurs fois la réserve stratégique (TN 10 000). Tout cela au détriment de l'entraînement, du temps passé en garnison, de l'équilibre personnel de chaque soldat. Avec des conséquences sur le moral, etc.
Dans toute ma carrière militaire, de 1978 à 2014, je n'avais vu que des dissolutions. Depuis 2015, on a vu arriver 11 000 hommes supplémentaires, se créer 40 unités élémentaires (compagnies, escadrons), le 7e régiment de cuirassiers aux Emirats arabes unis, la 13e DBLE dans le Larzac... Dans tous les régiments d'infanterie, de cavalerie et dans quelques régiments de génie, on a créé des unités supplémentaires. Sur le plan du moral, ça a été très bien perçu par nos hommes. "
- Les recrues sont dans les régiments. Sont-elles finies de former ?
" Entre recruter et avoir des gens aptes à s'engager sur le territoire national, puis dans le cadre du combat interarmes en opération extrérieure, les étapes sont différentes. A l'été 2017, les 11 000 hommes supplémentaires sont aptes Sentinelle. Cela se traduit par un allègement de la pression qui pesait sur nos unités. En 2015 et 2016, certains soldats ont dépassé les 250 jours d'absence, des unités passaient quasiment plus de la moitié de leur temps sur Sentinelle, on descendra à terme à 40 %. Ça reste important mais sur un an, au lieu de six mois sur Sentinelle, vous ne passerez plus que quatre mois. L'objectif à l'été 2018, c'est d'avoir des forces terrestres capables de faire Sentinelle, de s'engager sur des théâtres ouverts (Mali, Liban Irak) mais aussi de mener une opération comme Serval. Le poids de Sentinelle et le choix de baisser notre préparation opérationnelle se sont traduits par des pertes de savoir-faire dans le combat interarmes. Ce qui permet au coup de sifflet de mettre sur pied une brigade interarmes. Depuis janvier, nous avons repris cet entraînement à la manœuvre interarmes et à l'été 2018, nos six brigades seront opérationnelles (pour l'instant, seules la 6e BLB et la 11e BP sont prêtes, NDR). "

AU CONTACT
- Qu'a apporté au CFT le nouveau modèle d'organisation Au Contact ?
" Pour le commandement des forces terrestres, ça s'est traduit par de grosses modifications en terme d'organisation. Intégrer au CFT  les écoles d'armes nous a permis d'améliorer la synergie formation-entraînement. La création d'un commandement de la maintenance a aussi permis des améliorations importantes en terme de disponibilités techniques des matériels. Regrouper les forces de souveraineté ou de présence sous le commandement de l'état-major spécialisé outre-mer et étranger est aussi très positif. "
- A propos de maintenance, le maintien en condition opérationnelle reste-t-il en difficulté ?
" La disponibilité d'un VBCI, un matériel très performant et récent, n'est pas la même que celle d'un vieux VAB qui était en service quand je suis entré dans l'armée. Avec cette spirale terrible : ces matériels-là, plus on les garde, plus ils nous coûtent cher et moins, ils sont efficaces pour protéger nos hommes. "

SCORPION
- Vous êtes donc logiquement favorable à une accélération du déploiement des matériels du programme Scorpion ?
" C'est le sujet du moment. C'était le combat mené par le général de Villiers. Aujourd'hui, les conséquences d'un engin explosif improvisé, la principale menace à Barkhane, ne sont absolument pas les mêmes sur un vieux VAB, sur un VAB valorisé et ne seront pas du tout les mêmes quand ça sera sur un Griffon. C'est évident. Je suis plus serein quand j'envoie des unités sur des véhicules de dernière génération que quand on les envoie sur des véhicules anciens. Des décisions ont été prises en juillet mais ce besoin de renouvellement est une réalité. Ces matériels, les VAB, les VBL, les AMX 10 RC, qui ont entre 30 et 40 ans, ne sont plus à la hauteur des enjeux et du contexte des conflits d'aujourd'hui. "

DE VILLIERS
- Quel est votre sentiment sur la crise de juillet avec le président de la République et la démission du général de Villiers que vous connaissez bien ?
" Je ne suis pas là pour m'exprimer sur les décisions politiques, celles du président qui est le chef des armées. A titre personnel, j'ai eu le privilège de succéder au général de Villiers à la tête de la 2e brigade blindée. J'ai beaucoup d'admiration, d'affection pour lui. Je crois qu'il a joué son rôle de chef d'état-major des armées. Nous n'avons pas de syndicats. Chez nous, celui qui parle, c'est le chef. Il s'est battu pour que les armées françaises soient les plus performantes, les mieux équipées pour répondre aux besoins des politiques. Je veux mettre en avant ma grande solidarité avec le général de Villiers.
Le président a promis que pendant 4 ans il y aurait 1,6 milliard d'euros supplémentaires dans le budget. On ne peut que s'en réjouir. On sait qu'on a un mur important à franchir. Mais quand vous devez franchir un mur, vous commencez par mettre une petite marche devant pour essayer de le franchir, vous ne commencez pas par creuser un petit trou devant le mur. "

Source : La Voix du Nord

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Manta210

avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 45
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Ven 1 Sep 2017 - 13:19

Bonjour,


TATP: Une pièce d'identité désormais nécessaire pour acheter un composant d'explosif

À partir de ce jeudi, tout acheteur de composant d'explosif doit s'expliquer et livrer son identité dans un registre régulièrement consulté par les forces de l'ordre.

Cette mesure vise à éviter la fabrication de bombes artisanales. Un décret paru ce jeudi au Journal officiel oblige désormais toute personne désirant acheter des produits pouvant entrer dans la composition d'explosifs à décliner son identité et préciser l'utilisation qu'elle compte en faire.
Selon une source proche du dossier, ce texte "vise notamment à empêcher la fabrication du TATP", ou peroxyde d'acétone, souvent utilisé par les djihadistes se revendiquant du groupe Etat islamique (EI) lors d'attentats. Le décret, qui veut "prévenir les atteintes à la sécurité publique", alors qu'une vague d'attentats a fait 239 morts depuis 2015 en France, encadre plus strictement l'achat et la vente des précurseurs d'explosifs.

Identité, description du produit, date...
Tout acheteur devra présenter au commerçant une pièce officielle d'identité portant sa photo. Ce dernier doit de son côté, consigner certaines informations dans un registre papier ou dans un fichier automatisé Parmi elles: l'identité complète de l'acheteur et sa signature, la description précise du produit concerné, avec sa concentration et sa qualité, l'utilisation prévue ainsi que la date, le lieu et le mode de paiement.
Ces registres seront régulièrement paraphés par la police ou la gendarmerie, qui conserveront ces données. S'ils ne respectent pas ces nouvelles injonctions, les commerçants encourent, selon le décret, jusqu'à 1500 euros d'amende.

500 litres d'acétone en Espagne
Les précurseurs d'explosifs sont des produits chimiques d'usage courant. Parmi les plus connus figurent l'acétone, un solvant de consommation courante qui est le principal composant du TATP.
Lors des attentats des 17 et 18 août en Espagne, la cellule djihadiste avait ainsi acheté 500 litres d'acétone en vue de confectionner des bombes au TATP. Une telle mesure aurait peut-être permis de la démanteler avant son passage à l'acte. Pour préparer les attentats de Paris, Salah Abdeslam s'était également procuré les ingrédients du TATP dans des magasins spécialisés dans l'entretien des piscines. Mi-avril, les enquêteurs avaient aussi découvert trois kilos de cet explosif artisanal dans l'appartement marseillais de deux jeunes radicalisés depuis mis en examen.
À ce jour, un règlement de l'Union européenne datant de 2013 et encadrant la commercialisation et l'utilisation de précurseurs d'explosifs laisse les États membres libres de choisir s'ils veulent interdire totalement la vente de certaines substances au grand public, ou seulement la restreindre.

Source:L'Express

_________________
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glard

avatar

Nombre de messages : 2306
Age : 75
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Ven 1 Sep 2017 - 14:33

Quand je pourrai consulter la liste des produits sous surveillance, je vous dirai si la surveillance peut avoir une certaine  efficacité,  ou si c'est encore une mesure destinée à tranquilliser la population...Il y a tellement de substances transformables et certaines sont tellement ordinaires qu'on voit mal comment les surveiller.

En supplément, les vrais, les grands, les professionnels du terrorisme ont eux des réseaux logistiques, qui n'auront aucun mal à s'approvisionner en excellents explosifs dans l'ex Europe de l'est...

Combien de camions passent chaque jour nos frontières ?  Combien sont fouillés ??

Dormez en paix braves gens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Ven 1 Sep 2017 - 14:42

C'est bien joli toutes ces belles règlementations. Nous sommes au royaume des  Ordonnances !  
Nous avons coupé la tête d'un de nos Rois pour moins que cela. Mais cela sert à quoi ? 
Une pièce d'identité porte par essence toutes les mentions permettant dd reconnaître un individu, sans  cela elle n'a aucune valeur. 

Qui va être ennuyé par cette surveillance ? Ceux qui utilisent ces produits à des fins  professionnelles - vendeur ou acheteur. 
Celui qui peut se procurer des armes de guerre, saura trouver des explosifs ou de quoi les fabriquer.

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Ven 1 Sep 2017 - 14:48

Merci Glard !

Je me souviens avoir vu fabriquer des engins explosifs, lors de mes séjours à Berlin, avec des produits anodins et tout à fait inoffensifs dans leur utilisation de base.

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Manta210

avatar

Nombre de messages : 6139
Age : 45
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Ven 1 Sep 2017 - 14:49

re,

Comme le laisse suggérer Glard, les apprentis artificiers iront se fournir dans des pays où une pièce d'identité n'est pas demandée (et pas besoin d'aller aussi loin à l'Est...).

_________________
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Béarnais

avatar

Nombre de messages : 2394
Age : 73
Localisation : Environs de Metz
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Ven 1 Sep 2017 - 15:55

Concernant les produits dangereux comme l'acétone etc, j'en ai transporté des citernes et des citernes (30000 litres) depuis Le Péage du Roussillon 38..., du phénol depuis Mantova (I) jusqu'en France à Lyon, et d'autre produit chimique toujours en citerne routière depuis une usine "poudrière" près d'Avignon pour aujourd'hui la feu usine de Toulouse.... et j'en passe !

Je me souviens aussi du vol en Italie d'un semi-remorque chargé de 24 T de granulé en plastique devant le resto...
Parait-il que ça vaut ou valait de "l'or" à l'époque !

Ce que veux dire par là, c'est que les matières dangereuse transporté en citerne routière sont obligatoirement signalé sur l'ensemble routier par deux N° sur fond orange, ex pour l'acétone : 33 qui indique produit très inflammable, 1090 code du produit, plus affiche d'un grand panneau "flamme", pour l'essence c'est 33, code produit 1203 plus flamme. Pour les acides c'est 88 - produit corrosif, code produit acide sulfurique 1789 par ex, étiquette panneau: éprouvette + main "rongé" = corrosif sur fond blanc et noir etc.

Il serait donc à craindre que prochainement des "attaques" sur ces types de transport vont avoir lieu  au même titre que sur les transports de fonds.

Mais avec "Sentinelle" plus de risque ou rien à crandre.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Ven 1 Sep 2017 - 16:00

Le Béarnais a écrit:

Il serait donc à craindre que prochainement des "attaques" sur ces types de transport vont avoir lieu  au même titre que sur les transports de fonds.

Je ne pensais pas à ces "monstres" de la route... Il suffit de voir aussi les vols de matériels militaires....

Mais je reviens à ce qu'écrit Glard... divers produits basiques savamment utilisés peuvent faire d'excellents explosifs....

C'était la spécialité de mon époux... il ne craint plus d'être poursuivi aujourd'hui !

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Béarnais

avatar

Nombre de messages : 2394
Age : 73
Localisation : Environs de Metz
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Ven 1 Sep 2017 - 16:07

Lothy-SF a écrit:
Le Béarnais a écrit:

Il serait donc à craindre que prochainement des "attaques" sur ces types de transport vont avoir lieu  au même titre que sur les transports de fonds.

Je ne pensais pas à ces "monstres" de la route... Il suffit de voir aussi les vols de matériels militaires....

Mais je reviens à ce qu'écrit Glard... divers produits basiques savamment utilisés peuvent faire d'excellents explosifs....

C'était la spécialité de mon époux... il ne craint plus d'être poursuivi aujourd'hui !

C'est une perte regrettable pour tout le monde car il aurait pu nous fabriquer une "petite bombinette" pour l'installer sous un tapis volant d'une mosquée un vendredi jour du poisson... Ca existe la pêche à la grenade....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Ven 1 Sep 2017 - 16:21

On en apprend des choses dans les CEC... De son groupe, ils ne sont plus très nombreux, hélas !...

Mais il est un des premiers à avoir salué ce triste monde...

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Béarnais

avatar

Nombre de messages : 2394
Age : 73
Localisation : Environs de Metz
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Ven 1 Sep 2017 - 16:31

Lothy-SF a écrit:
On en apprend des choses dans les CEC... De son groupe, ils ne sont plus très nombreux, hélas !...

Mais il est un des premiers à avoir salué ce triste monde...

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Mar 12 Sep 2017 - 16:04

Un militaire de l'opération Sentinelle se suicide près de Nice
L'information est publiée par BFMtv et RTL peu avant midi....

Il s'agit d'un jeune Légionnaire de 25 ans affecté près de Nice, dans la vallée de la Roya.

Citation :
Le jeune légionnaire qui appartenait au 2e REG, basé à Saint-Christol, était en patrouille avec trois autres militaires près de la frontière italienne au moment de son passage à l'acte. "Il s'est détaché de la troupe et s'est suicidé avec son arme, a indiqué la gendarmerie des Alpes-Maritimes à l'AFP. Il a été retrouvé ce (mardi, NDLR) matin vers 5 heures par ses collègues."

Dans l'immédiat, rien n'a été retrouvé qui permette d'expliquer le geste de ce légionnaire né en 1993. Une enquête a été confiée à la brigade de recherche de Menton.

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MEKONG2

avatar

Nombre de messages : 454
Age : 69
Localisation : Chiang Rai
Date d'inscription : 20/06/2017

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Mar 12 Sep 2017 - 17:18

J'ai toujours connu des suicides dans l'armée. Chez les appelés comme chez les engagés.

Et il faut bien le reconnaître c'est à la Légion que j'en ai le plus connu. Cela s'explique probablement par le fait que certains s'y engagent pour changer de vie mais ne trouvent pas ce qu'ils cherchent.

De mon premier d'engagement où il y en eu un, au dernier mois de service ou il y en a eu aussi un c'était récurent et touchait aussi bien des jeunes que des sous-officiers anciens.

Et il faut bien le reconnaître on rentre dans la psy...... et c'est impossible la plus part du temps à comprendre les motivations.

La seule différence, pour la Légion. Maintenant on en parle dans la presse.
Avant c'était à peine connu dans le régiment et ne faisait pas l'objet d'un avis de décès dans Képi Blanc.

RIP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charly71

avatar

Nombre de messages : 2794
Age : 81
Localisation : Bourg en Bresse
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Mer 13 Sep 2017 - 8:30

j'ai eu le triste privilège d'assister en 57/58 à un suicide avec Mat49...
Ce copain que je connaissait bien "ne tournait pas rond dans sa tête" comme
on disait à l'époque, mais non plus à cette époque pas de psy .... Juste des copains qui lui disaient :
"allez, garde le moral, un pas, encore un pas" sans voir le mal plus profond qu'une rafale a réglée....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Mer 13 Sep 2017 - 11:01

D'après un article publié dans Nice-Matin, repris par plusieurs "pages" Facebook, ce jeune Légionnaire ne donnait aucun signe qui puisse inquiéter ses camarades !

Le jeune militaire dont la famille est originaire de Trévise, dans la région de Venise, a utilisé son Famas pour mettre fin à ses jours.

LES CONDITIONS DE VIE DANS LE DÉPARTEMENT SONT BONNES

La victime n'a semble-t-il ni conjoint ni enfant. Elle avait encore participé la veille à des exercices avec ses camarades qui n'avaient apparemment pas noté de changement notable dans son comportement.
Rien n'expliquerait un tel geste, informe sa hiérarchie.

Surtout pas les conditions d'hébergement des militaires déployés dans le cadre de la force sentinelle. "Certes nos soldats accomplissent des missions difficiles, souvent de nuit, mais leurs conditions de vie dans le département sont bonnes, assure le colonel Jean-Pierre Bedu, délégué militaire départemental. En tout cas, les conditions d'hébergements de nos militaires dans les Alpes-Maritimes ne sont pas de nature à entamer leur moral. Il n'y a pas lieu à des polémiques sur ce sujet."


Mais je suis d'accord Charly, sait-on jamais ce qu'il se passe dans la tête de ceux que l'on côtoie tous les jours et de très près ?

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Jeu 14 Sep 2017 - 1:46

Les projets du CEMA apporteront-ils une réponse à la question posée précédemment ?

D'après un article publié dans Opex360 le 12 septembe, voici ce que souhaite le général Lecointre...

-*-*-

Le chef d’état-major des armées (CEMA), le général François Lecointre, fera prochainement connaître les conclusions de l’étude « approfondie » demandée cet été par le président Macron au sujet de l’évolution de l’opération intérieure (OPINT) Sentinelle.

Pour rappel, cette dernière mobilise actuellement 10.000 militaires, dont 7.000 sur le terrain 3.000 autres en réserve, prêts à être déployés en cas de coup dur. Et cela donne lieu à quelques confusions quand des responsables politiques évoquent l’avenir de cette opération, comme l’a fait, le mois dernier, Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur.

« Nous allons redéfinir le dispositif de manière à le rendre plus mobile. C’est-à-dire qu’on n’ait pas simplement un dispositif de 7.000 personnes (…) qui soient sur des postes fixes mais peut-être 3.500 dans des postes définis et 3.500 dans des postes plus souples de manière à pouvoir garantir par exemple la Braderie de Lille », avait en effet déclaré M. Collomb, annonçant une décision à ce sujet à l’occasion d’un conseil de défense devant se tenir le 30 août.

Cela étant, sur le plateau de BFMTV, le 11 septembre, Florence Parly, la ministre des Armées, a semblé confirmer que 7.000 militaires, au minimum, resteront engagés dans l’opération Sentinelle.

« Ce que nous cherchons à faire à travers le dispositif Sentinelle (…), c’est à être encore plus efficaces dans le cadre des effectifs qui sont aujourd’hui déployés, toujours au bon moment et au bon endroit », a dit Mme Parly, en se gardant d’en dire trop. « C’est une réorganisation, ce sont des règles d’emploi différentes pour être plus agiles, plus flexibles », a-t-elle ajouté.

En juillet, le chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), le général Jean-Pierre Bosser, avait donné une autre répartition des effectifs de l’opération Sentinelle, avec 3.000 soldats sur le terrain, 3.000 en réserve et 3.000 autres devant travailler sur des scénarios de crise (prise d’otage massive, risque NRBC, etc) en relation avec les forces de sécurité intérieure.

-*-*-

Chacun y a été de son couplet.... Reste à savoir ce que proposera réellement le général Lecointre !.....

Affaire à suivre, donc !

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
charly71

avatar

Nombre de messages : 2794
Age : 81
Localisation : Bourg en Bresse
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Jeu 14 Sep 2017 - 8:35

Un militaire est formé pour allé au combat, c'est sa fonction première, et non pour faire des patrouilles policières "pacifiques" ou alors c'est que l'on a dévoyé sa fonction première et qu'il sera inapte pour un véritable combat, de rue ou autre le cas échéant alors:
1) Laissons aux militaires leurs fonctions première de combattant et si un radicalisé se présente, sans autre forme de procès, une balle fera son affaire avant que lui ou son compagnon soit atteint.
2) si ce n'est pas possible parce qu'il faut tergiverser avant, renvoyons les soldats au combat et embauchons des policiers former pour palabrer avec la voyoucratie merdeuses!
Je me re-redis "sentinelle" pas pour l'armée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glard

avatar

Nombre de messages : 2306
Age : 75
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Jeu 14 Sep 2017 - 22:58

Entièrement d'accord avec ce que dit Charly.

Il faudra (hélas) peut-être bientôt déployer la troupe en France, mais ce sera dans le cadre de la reconquête de quartiers et de territoires actuellement perdus.

En attendant l'opération "Sentinelle" ne peut que troubler la vision du militaire de base, qui n'est pas formé pour ce type d'opération et qui perd ses authentiques reflexes de combattant...

On les fragilise dans leurs têtes ....plutôt que de les entraîner à affronter l'ennemi . Le tout pour un résultat plus qu’aléatoire !

Mais ça rassure les foules et c'est bon pour ceux qui nous gouvernent et qui ont l'air de faire quelque chose...

Ainsi va la vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 16724
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Jeu 14 Sep 2017 - 23:20

.

Fréquemment je me suis exprimé à propos des pots de fleurs ou des cibles potentielles que l'on met dans les rues...

Je crois que l'on prend le problème à l'envers, nommons d'abord l'état dans lequel nous sommes, paix ou guerre?
Nommons ensuite l'ennemi, et à partir de là on pourra décider du bien fondé ou non de l'utilisation des forces armées.
Si par hasard une de nos "élites" osait affirmer que l'on est comme je le pense -et le dis depuis longtemps- en guerre de religion alors il serait justifié de déployer l'armée... Mais dans d'autres conditions

On sait faire, nous l'avons prouvé, même si comme l'a dit Charly cela amène à de regrettables dérives...
Mais pour moi le Bataclan, Nice etc sont aussi de regrettables dérives... Pour ne pas parler d'El Halia et consorts.

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paras-pth.forumactif.com
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Jeu 14 Sep 2017 - 23:32

Des progrès ont été faits !

Il est reconnu que "nous sommes en guerre" !... Mais dire contre qui s'avère plus compliqué... Nous entendons parler d'extrémistes, de l'E.I.

Cela va rarement plus loin dans le politiquement correct !...

Il suffit de relire le dernier texte que je vous ai mis en ligne : trois personnalités = trois discours différents.

Une chose est certaine, cependant, c'est que dans une large majorité, les Français, sont favorables à "Sentinelle" : ça les rassure !

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Jeu 14 Sep 2017 - 23:38

Ce soir, j'ai écouté plus que regardé le JT de 20 h, et encore d'une oreille distraite... Il y a été question de Sentinelle..

Ouest-France publie un article sur le sujet - résultat des propositions postées hier.... En voici des extraits

Redéploiement. C’est le mot d’ordre de la réforme du dispositif Sentinelle, annoncée lors du conseil des ministres qui ce tenait ce jeudi.

Remotiver les troupes
L’enjeu, est à la fois d’éviter que les troupes de Sentinelle, visées par six attaques terroristes en France, ne deviennent des « cibles » et qu’elles regagnent en motivation. « Retrouver du mouvement, de l’adrénaline », dit-on à la Défense, où l’on note que le redéploiement va aussi contribuer à réduire certaines dépenses.

Les effectifs resteront les mêmes - 10 000 soldats dont 3 000 en réserve - mais seront « mieux utilisés » via notamment une coopération renforcée entre l’Intérieur et la Défense au sein d’un « Conseil d’anticipation et de planification » qui se réunira chaque mois. Une première réunion est prévue vendredi.

« Il nous faut anticiper, être plus flexibles, plus réactifs, moins prédictible pour l’éventuel ennemi », dit-on à la Défense.

Trois niveaux

L’armée de Terre va reprendre la main sur les trois niveaux d’intervention mis en place. « On fait bouger les méthodes, ce n’est pas une oukaze de notre part, l’Intérieur l’a bien compris », plaide le ministère des Armées.

Dans le cadre d’un « dispositif opérationnel permanent », les militaires continueront à sécuriser les points les plus sensibles (sites touristiques, aéroports, gares…).

Un échelon « de renforcement planifié », nouveauté de la réforme, mobilisera les militaires pour la protection d’événements ponctuels (manifestations sportives, culturelles…) et saisonniers afin de « mieux répartir les effectifs en fonction des besoins » - de Paris vers le Sud-Est par exemple durant les vacances d’été.

Actuellement, 3 500 hommes opèrent en Ile-de-France. La « réserve stratégique » constituera le troisième échelon.

Bilan début 2018

« On rentre dans une logique plus militaire. Si on a du préavis, de l’anticipation, on peut faire bouger les hommes. Cela donne plus d’imprévisibilité, les forces ne seront pas en permanence au même endroit, elles feront des patrouilles aléatoires, ça rendra difficile la tâche des attaquants. »

« Mieux vaut aller là où la foudre va tomber plutôt que d’enfermer les hommes dans le Désert des Tartares et attendre que la foudre tombe », plaide-t-on de source militaire.

Sentinelle nouvelle formule sera évaluée dans quelques mois, vraisemblablement début 2018, après les fêtes de Noël.

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 16724
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Jeu 14 Sep 2017 - 23:41

Citation :
Il est reconnu que "nous sommes en guerre"
Cela ne suffit pas, l'etat de guerre suppose un ennemi déclaré et des dispositions législatives particulières

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paras-pth.forumactif.com
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Jeu 14 Sep 2017 - 23:44

Je te l'accorde !

Mais depuis quelques mois, nous ne savons même plus qui est "l'adversaire" désigné...
Ce peut être notre voisin de palier !...
Pas nécessairement quelqu'un venu d'outre Mediterranée, de purs gaulois se radicalisent tous les jours.

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 16724
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Jeu 14 Sep 2017 - 23:45

Citation :
visées par six attaques terroristes
Comme un jour calme en AFN

Citation :
le redéploiement va aussi contribuer à réduire certaines dépenses.
Hé hé...

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paras-pth.forumactif.com
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 16724
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Jeu 14 Sep 2017 - 23:46

Citation :
Mais depuis quelques mois, nous ne savons même plus qui est "l'adversaire" désigné...
Ce peut être notre voisin de palier !...
Pas différent à Alger...

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paras-pth.forumactif.com
Lothy-SF
Admin
avatar

Nombre de messages : 5376
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   Jeu 14 Sep 2017 - 23:51

Tant mieux si cela te fait sourire...

Un point énoncé dans le commentaire de TF1 ne figure pas dans l'article.
A savoir qu'une part de "secret" - sous quelle forme je l'ignore - sera maintenue autour des unités.

En quelques mots on ne saura pas qui fait quoi et où !...
Ce qui me paraît difficile !

Des bérets rouges dans Paris, ne font pas de tourisme.... Ils sont tous basés dans le Sud-Ouest....

_________________
S.F.
"La Guerre n'est pas belle, l'Humanité ne l'est pas non plus..." - Général Bigeard
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opération "Sentinelle"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Opération "Sentinelle"
Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras de tous les horizons :: Histoire :: Un peu d'histoire... :: Nous sommes en guerre....-
Sauter vers: