Paras de tous les horizons
Bienvenue sur Paras de tous les Horizons...

Si vous êtes membre du forum, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de cocher connexion automatique.

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez sur «Récupérer mon mot de passe » sous les cases de connexion.

Un petit rappel :

Seuls les membres présentés, peuvent envoyer des messages...!
http://paras-pth.forumactif.com/f3-presentez-vous

Bonne visite et surtout bonne participation…
Paras de tous les horizons

forum de discussion sur les parachutistes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bouq

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 43
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Sam 12 Sep 2015 - 10:52

Bonsoir à tous,

je suis tombé sur cette "invitation" sur le net mais je n'arrive pas à trouver plus d'infos...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


ça parle à quelqu'un  ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 15610
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Sam 12 Sep 2015 - 11:36

.

Sur la page Noratlas de Provence, on trouve:

Missions prévues ou possibles :

BA 115 ORANGE-CARITAT  (80e anniversaire du Parachutisme Militaire) Ve 25 sept ou Ve 02 oct

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paras-pth.forumactif.com
Bouq

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 43
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Dim 13 Sep 2015 - 1:34

me suis planté dans le titre...
Ce serait à Orange, pas à Orléans !!
Excusez-moi !


SVP les modos, je ne peux plus éditer mon premier message et modifier le titre : Orange au lieu d''Orléans...

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Dim 13 Sep 2015 - 2:38

Bouq a écrit:

SVP les modos, je ne peux plus éditer mon premier message et modifier le titre : Orange au lieu d''Orléans...

Voilà , c'est fait , juste pour manifester mon retour Wink

.
Revenir en haut Aller en bas
Bouq

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 43
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Dim 13 Sep 2015 - 2:53

un retour remarqué et efficace ! Wink
Merci Joan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glard

avatar

Nombre de messages : 1316
Age : 74
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 10/08/2015

MessageSujet: 80 ans   Dim 13 Sep 2015 - 10:26

Je ne peux hélas pas vous mettre le flyer correspondant mais voici l'essentiel

Séances de sauts du Noratlas programmées pour le WE du 3 et 4 Octobre 2015 sur l'aérodrome d'Avignon PUJAUT
Prix du saut 65 Euros (3500m). 4 rotations prévues par jour.
Embarquement à l'aérodrome civil d'AVIGNON-CAUMONT.

Pour plus de renseignements, voir le site du NORAtlas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouq

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 43
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Dim 13 Sep 2015 - 11:42

Merci Glard,

le site est ici (si je ne me goure pas !) : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais parmi les missions annulées, on peut lire :
BA 115 ORANGE-CARITAT  (80e anniversaire du Parachutisme Militaire) Ve 25 sept ou Ve 02 oct 

tu en sais un peu plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 15610
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Dim 13 Sep 2015 - 11:54

.

Joan nous confirme l'annulation [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
A Nîmes nous avons failli avoir le 105 pour la féria de l'air les 26 et 27 septembre prochains mais malheureusement annulé comme Orange-Caritat .

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paras-pth.forumactif.com
Bouq

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 43
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Dim 13 Sep 2015 - 14:01

Merci ParaColo
OK pour le saut mais pour la manif dans son ensemble ? pareil ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 15610
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Dim 13 Sep 2015 - 14:15

I don't know...

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paras-pth.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Lun 14 Sep 2015 - 1:42

Bouq a écrit:
Merci ParaColo
OK pour le saut mais pour la manif dans son ensemble ? pareil ?

Si tu parles de la "Féria de l'Air" elle est bien sûr toujours d'actualité ; plus de détail  ICI

et une affichette ci-dessous :


dommage pour l'absence du 105 ... mais "The show must go on"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Lun 14 Sep 2015 - 4:49

.

Encore un peu plus de détails  ICI
Revenir en haut Aller en bas
Bouq

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 43
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Lun 14 Sep 2015 - 13:30

Non, pardon, je parlais toujours de la célébration des 80 du para mili
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Mar 15 Sep 2015 - 2:50

.
Bonjour ,

En cherchant des infos sur cette célébration des « 80 ans du parachutisme militaire » à Orange au Quartier Labouche j’ai simplement trouvé que le Quartier Labouche avait été rebaptisé récemment Quartier Frédéric Geille .

Un article publié sur le site de ……. Paratir Paris s’en est fait l’écho avec un beau résumé de la biographie de ce père du parachutisme militaire ; c’est  ICI .

Étonnant que le nom de Labouche figure sur l’affiche publiée plus haut par Bouq et encore plus étonnant qu’on ne trouve aucune précision sur cette manifestation .

Si quelqu'un a des infos ...
Revenir en haut Aller en bas
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 15610
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Mar 15 Sep 2015 - 5:15

.

Il me semble que nous n'avons pas attendu Paratir pour parler de Geille ... C'est [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paras-pth.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Mar 15 Sep 2015 - 6:22

Paracolo a écrit:
.

Il me semble que nous n'avons pas attendu Paratir pour parler de Geille ... C'est ici.

Heureusement Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Mar 15 Sep 2015 - 6:25

Paracolo a écrit:
Il me semble que nous n'avons pas attendu Paratir pour parler de Geille ... C'est ici.

Tu as tout à fait raison (comme d'hab! Wink ) mais c'est l'occasion qui a fait le larron et ton rappel est le bienvenu .
Revenir en haut Aller en bas
Bouq

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 43
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Mer 16 Sep 2015 - 1:25

joan30 a écrit:
.
Bonjour ,

En cherchant des infos sur cette célébration des « 80 ans du parachutisme militaire » à Orange au Quartier Labouche j’ai simplement trouvé que le Quartier Labouche avait été rebaptisé récemment Quartier Frédéric Geille .

Un article publié sur le site de ……. Paratir Paris s’en est fait l’écho avec un beau résumé de la biographie de ce père du parachutisme militaire ; c’est  ICI .

Étonnant que le nom de Labouche figure sur l’affiche publiée plus haut par Bouq et encore plus étonnant qu’on ne trouve aucune précision sur cette manifestation .

Si quelqu'un a des infos ...

Ni le Paratir ni moi ne sommes à l'origine de cette invitation.
Cette invitation date a priori de plusieurs mois, avant le renommage du Quartier Labouche en quartier Geille.

J'ai appris le changement de nom du quartier Labouche la semaine dernière. En cherchant des infos sur les autres quartiers Geille, je suis tombé sur cette invitation aux 80 ans à Orange. De là, j'ai cherché des infos sur cette manip... sans en trouver !
Voilà tout les amis

Paracolo a écrit:
.

Il me semble que nous n'avons pas attendu Paratir pour parler de Geille ... C'est [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Ai-je dit ou reproché à qui que ce soit de ne pas avoir parlé de Geille ? je ne comprends pas ton intervention Paracolo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Mer 16 Sep 2015 - 3:00

Bouq a écrit:


Paracolo a écrit:
.

Il me semble que nous n'avons pas attendu Paratir pour parler de Geille ... C'est ici.

Ai-je dit ou reproché à qui que ce soit de ne pas avoir parlé de Geille ? je ne comprends pas ton intervention Paracolo.

Elle ne t'es pas destinée , laisses en un peu pour les autres Wink  ; l'intervention de Paracolo est pour ma pomme.............
Revenir en haut Aller en bas
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 15610
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Mer 16 Sep 2015 - 5:14

Je pense Bouq que Joan a répondu, par conséquent...

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paras-pth.forumactif.com
Bouq

avatar

Nombre de messages : 58
Age : 43
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Mer 16 Sep 2015 - 12:59

OK OK Toutes mes confuses les amis lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manta210

avatar

Nombre de messages : 4816
Age : 44
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Sam 26 Sep 2015 - 7:31

Bonjour,


L'armée de l'air célèbre les 80 ans du parachutisme militaire
(par Jean-Dominique Merchet)



Les commandos de l'air sont les héritiers des premiers paras français... formés en URSS


L'armée de l'air et particulièrement sa Brigade Aérienne des Forces de Sécurité et d’Intervention sa célèbrent aujourd'hui les 80 ans du parachutisme militaire, qui est né dans les rangs de l'Air en 1935. A l'occasion de la Saint-Michel, patron des paras, une cérémonie a lieu, à Orange, au quartier Geille (ex-quartier Labouche du 1er REC).  L’amicale du groupement des commandos parachutistes et des fusiliers commandos de l’air participe à la cérémonie, au cours de laquelle un musée des commandos de l'air est inauguré. Orange accueille le nouveau Centre de préparation opérationnelle du combattant de l'armée de l'air (CPOCAA).

Pour les amateurs d'histoire, voici ce que j'écrivais dans mon livre "Une histoire des forces spéciales" :

«Avant guerre, la seule véritable tentative pour créer des troupes spéciales eut lieu au sein de la toute jeune Armée de l’air. Elle prit la forme de deux groupes d’infanterie de l’air, les 601ème et 602ème GIA. Mais, avant de retracer leur courte histoire, il convient de faire un détour par l’Union soviétique. C’est en effet en URSS que naquit le parachutisme militaire français. En 1935, le gouvernement Laval et celui de l’Union soviétique signe un traité d’assistance mutuelle. Une coopération militaire est engagée. Elle restera modeste, sauf dans un domaine que l’état-major français juge alors de peu d’importance : le saut en vol. C’est en effet des moniteurs soviétiques qui formeront les tout premiers paras français. Le stage eu lieu à Touchino, dans la banlieue de Moscou, du 16 mai au 16 juin 1935. Cinq officiers y furent envoyés: les capitaines Frederic Geille, André Durieux, Mongin, les commandants Lefort et Péchaud Chalret du Rieu. Tous sont pilotes dans l’armée de l’air, sauf le dernier, officier du Génie.

Le 23 mai, c’est le grand saut. André Durieux raconte : « Je suis en poste pour le saut n°1 à ouverture automatique. L’avion est un Y-2, un petit avion léger. A 800 m, on sort de la carlingue, on monte sur le plan ; sur le bord de fuite il y a deux marchepieds de bois sur la toile, de quelques centimètres carrés de surface; on accroche le câble d’ouverture automatique à un hauban et on tient la carlingue à la hauteur du visage du pilote. Je me cramponne. En main droite, j’ai la poignée d’ouverture du dorsal. À 600 m le pilote prononce : « Rastwapachol » et on saute. À l’ouverture gros choc et malgré le slip la compression à l’entrejambe est très forte et désagréable ; une fois en l’air assis sur les suspentes, c’est merveilleux ….. plus de bruit, on embrasse le spectacle de la piste avec les avions qui décollent et atterrissent, les autres parachutes qui descendent et les personnages au sol qui lèvent la tête … Par contre à l’atterrissage, le choc est très dur; l’ait étant chaud, lourd, le parachute est descendu vite ; ma position a été mauvaise et le bas du dos me fait mal. Les autres ont sauté sauf un, Chalret du Rieu, et on nous remet l’insigne cérémonieusement ».

Ensuite les sauts, entrecoupés de visites touristiques, s’enchaînent. Un après-midi, emporté par le vent, Durieux se pose dans un camp de prisonniers politiques, semant une belle panique... Le 15 mai 1935, les autorités militaires soviétiques remettent officiellement les insignes de moniteur parachutiste à Geille et Durieux, au terme de leur dix sauts, dont certains en ouverture retardée. Ils sont les deux premiers paras français, purs produits de l’aviation et de l’amitié franco-soviétique !

Les soviétiques créent alors les premières unités parachutistes, baptisées « Bataillon d’aviation de destination spéciale ». En 1935,ils ont déjà formé 4000 paras, un chiffre qui augmente de 1500 chaque année. Ils sont alors les leaders mondiaux. Ne nous y trompons pas : l’ambition soviétique va bien au delà de la création de forces spéciales. Leurs théoriciens militaires inventent alors l’art opératif (entre la tactique et la stratégie) qui sera repris par les Occidentaux dans les années 80. En considérant l’ennemi dans sa globalité, sous la forme d’un système, il s’agit de le battre en intervenant dans la profondeur de ses forces. Les forces spéciales peuvent avoir leur rôle dans cette action opérative, mais elles ne sont qu’un élément.

Côté français, l’ambition est beaucoup plus modeste. Lors d’une réunion en janvier 1935, à l’état-major, on évoque l’idée de « transporter par avionchez l’ennemi un petit détachement de destruction : un noyau de sapeurs avec 150 kg d’explosif et un élément d’infanterie de protection aussi réduit que possible ». Durant l’été, une école de parachutiste est créé sur la base aérienne d’Avignon-Pujaud. Un conseiller soviétique, Constantin Kaitonov, 234 sauts à son actif, vient passer un mois pour aider les Français à la mise en place de cette formation.

Le 1er avril 1937, l’armée de l’air crée son « Infanterie de l’air ». Le 601ème GIA s’installe à Reims et le 602 à Baraki, en Algérie. Chaque GIA possède ses propres avions (Potez 650, Farman 224, LeO 213) pour transporter sa compagnie d’infanterie aéroportée. On le voit, nous sommes bien dans un cadre « Air ». Qui dit aéroporté, dit d’abord avions, sans lesquels le parachutiste n’est qu’un fantassin... Théoriquement, chaque compagnie comprend 207 hommes et dispose d’un canon de 37 mm et de mitrailleuses Hotchkiss, largués en caissons séparés. Les parachutes sont des Irvin américains ou des copies russes, puis des modèles français Aviorex.

En 1937, la France aligne donc environ 400 paras. Mais personne ne sait qu’en faire. Certes, on les fait défiler sur les Champs-Elysées à l’occasion du 14 juillet 1938. Huit par camions, parachute au dos, fusil à la main, casque de saut, ils ont fière allure. Les GIA, explique-t-on, ont pour mission de « transporter par avion et de débarquer par parachutes des détachements d’infanterie en territoire ennemi ». Des forces spéciales, donc, que les généraux considèrent avec le même intérêt qu’une poule observant un couteau. Ils montrent pourtant ce qu’ils savent faire: aux cours de manoeuvres, en septembre 1937, un détachement du 60le saute en commandé à 1.000 mètres, sous une pluie battante, et s’empare par surprise du PC d’une Division. Rien n’y fait...

Lorsque la guerre éclate, en septembre 1939, les deux GIA sont mis en alerte à Calais avec leurs avions. On envisage de les faire sauter sur Walcheren, là où le commando Kieffer s’illustrera cinq ans plus tard, mais l’opération est annulée. Sous les ordres du lieutenant, puis capitaine Henri Glaizot, ils forment quatre Corps francs mis à disposition de la 28ème division d’infanterie alpine, sur le front d’Alsace. Ils restent quelques semaines, en février et mars 1940, dans le secteur de Niederbronn, où ils effectuent 28 patrouilles derrière les lignes allemandes, ayant deux morts et trois disparus. Quoique parachutistes, ils opèrent comme tous les Corps francs de l’infanterie. En mai, ils sont placés en réserve et une partie d’entre eux assure la protection du QG du chef d’état-major de l’armée de l’air. Aussi incroyable que cela puisse paraître, ces troupes spéciales ne participent pas aux combats de mai-juin 40 ! Transférés en Algérie le 23 juin, après l’armistice, les deux GIA sont dissous le 27 juillet 1940. »


Source:Secret défense.L'Opinion

_________________
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 15610
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    Sam 26 Sep 2015 - 7:36

Citation :
Les commandos de l'air sont les héritiers des premiers paras français...
Totalement faux, bien que l'on travaille à le faire accroire depuis quelques années.

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paras-pth.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les 80 ans du parachutisme militaire à Orange ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras de tous les horizons :: Au coin du bar :: Evenements-
Sauter vers: