Paras de tous les horizons
Bienvenue sur Paras de tous les Horizons...

Si vous êtes membre du forum, ce message s'affiche car vous avez certainement oublié de cocher connexion automatique.

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez sur «Récupérer mon mot de passe » sous les cases de connexion.

Un petit rappel :

Seuls les membres présentés, peuvent envoyer des messages...!
http://paras-pth.forumactif.com/f3-presentez-vous

Bonne visite et surtout bonne participation…
Paras de tous les horizons

forum de discussion sur les parachutistes
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ordre National de la Légion d'Honneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paracolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 15936
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Ordre National de la Légion d'Honneur   Mar 13 Aoû 2013 - 14:29

.

Popolnc, nous avait "gratifié" d'un certain nombre d'articles sur les décorations, il serait dommage de les laisser dormir sur un forum désormais fermé donc:


La légion d'honneur


Par Popolnc


Je me lance dans un dossier sur les décorations à partir de planches réalisées pour une expo à Nouméa :
Pardonnez moi d'avance si je ne respecte pas l'ordre de préséance mais tout le monde peut se tromper

ORDRE NATIONAL DE LA LEGION D'HONNEUR

Bien qu'il s'agisse d'une étoile, la Légion d'Honneur est familièrement appelée la « Croix des Braves »

HISTORIQUE :
La Révolution ayant aboli les Ordres et décorations de l'Ancien Régime, seul l'Ordre de Saint-Louis avait été préservé pour peu de temps sous l'appellation de Décoration Militaire.
Supprimée à son tour le 15 octobre 1792.
La Convention afin de récompenser les actes de bravoures, offrait des armes.
En rentrant d'Orient, Bonaparte et ses généraux instituèrent le système en créant les « armes d'honneurs ». Armes de luxe, gravées au nom du bénéficiaire et accompagnées d'un brevet.
Le premier annuaire de l'Ordre date de 1805 (1799 légionnaires recensés).
Le projet du nouveau Consul associé à Lebrun et Cambacérès soulevait des réticences. Bonaparte grâce à son intervention fit admettre le 29 floréal An X (19 mai 1802) une Légion d'Honneur divisée en « Cohortes » et destinée à récompenser les services et les vertus des militaires mais aussi des civils.
La première promotion eut lieu le 24 septembre 1803.
L'organisation au début, est de type militaire et possède des biens nationaux. Ces biens sont remis aux cohortes (15 puis 16) de légionnaires appelées à devenir des chef-lieu de province. Elles sont divisées en arrondissements qui correspondent aux départements. Chaque chef-lieu doit posséder un hospice pour les vieux soldats et les blessés de guerre. Chaque cohorte est dirigée par un général assisté de 7 grands officiers, 20 commandants, 30 officiers et 350 légionnaires. Chacun porte serment et reçoit un traitement prélevé sur les biens de la cohorte :
5.000 francs pour un grand officier,
2.000 francs pour un commandant,
1.000 francs pour un officier,
250 francs pour un légionnaire.
Mais, les Cohortes seront dissoutes car propriétaires de biens fonciers (rendus à l'Etat) et les traitements payés par le Trésor Public.
Le projet était cependant intéressant en reprenant ...


Lire la suite...


.

_________________
« La parole qui trop souvent n’est qu’un mot pour l’homme de haute politique, devient un fait terrible pour l’homme d’armes ; ce que l’un dit légèrement ou avec perfidie, l’autre l’écrit sur la poussière avec son sang » (Alfred de Vigny)
Le danger aujourd'hui, n'est plus le bruit des bottes...
...Mais le silence des babouches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paras-pth.forumactif.com
 
Ordre National de la Légion d'Honneur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paras de tous les horizons :: La vitrine du forum. :: La vitrine du forum. :: Insignes et décorations-
Sauter vers: